This Is What the Truth Feels Like

This Is What
the Truth Feels Like
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de l’album This Is What the Truth Feels Like
Album de Gwen Stefani
Sortie
Enregistré 2015-2016
Durée 41:37
Genre Technopop
Format CD, numérique, vinyle
Producteur Tim Blacksmith, Danny D, Teal Douville, Mike Green, Greg Kurstin, Mattman & Robin, Jonathan « J.R. » Rotem, Stargate
Label Interscope, Universal

Albums de Gwen Stefani

Singles

This Is What the Truth Feels Like est le troisième album studio de l’auteure-compositrice-interprète américaine Gwen Stefani. Il sort le 18 mars 2016 sous le label Interscope. L’opus devait initialement paraître en décembre 2014. Le supposé producteur délégué de ce projet était Benny Blanco et les chansons Baby Don't Lie et Spark the Fire avaient pour but d’en faire la promotion. Toutefois, à la suite de la sous-performance des deux chansons dans les hit-parades internationaux, ainsi qu’au syndrome de la page blanche dont a souffert Stefani, cette dernière décide d’abandonner l’ensemble du projet pour tout recommencer.

Inspirée par la fin de son mariage et par les montagnes russes émotionnelles en tout genre qu’elle a vécu durant cette période, Stefani retrouve espoir et commence à écrire de nouvelles chansons, beaucoup plus significatives que les précédentes. Grâce à l’aide des producteurs J.R. Rotem, Mattman & Robin et Greg Kurstin, ainsi que des auteurs Justin Tranter et Julia Michaels, Stefani compose intégralement l’album en l’espace de quelques mois et le décrit éventuellement comme étant un « disque consacré à la rupture amoureuse », avec des chansons incorporant une atmosphère sombre et « sarcastique », tout en était très réaliste, jovial et heureux.

Le premier single issu de l’album, Used to Love You, sort le 20 octobre 2015. Il est accueilli de manière positive par la critique professionnelle et génère un impact modéré dans les hit-parades. Le deuxième single, Make Me Like You, sort le 12 février 2016. Il est largement encensé lors de sa sortie et bénéficie du premier vidéoclip à être filmé en direct à la télévision, au cours de la coupure publicitaire pendant la cérémonie des Grammy Awards. Le troisième single "Misery" est diffusé le 23 mai 2016.

Thèmes

« Ce don que j’ai reçu est un truc de dingue – et je ne savais pas que je le possédais jusqu’à ce que je l’utilise – pour écrire des chansons. Toutefois, je ne me suis jamais senti entièrement confiante à ce sujet, j’en ai toujours douté, j’ai également vécu le blocage de l'écrivain, tout ce qui va avec et je me suis senti prisonnière pendant très longtemps [...] Et lorsque l’inspiration est revenue, c’était simplement incroyable pour moi. C’était tellement fou d’être en mesure de profiter à nouveau de ce don. »

—Stefani expliquant le processus de création afin d’écrire des chansons pour l’album.

Lors d’une entrevue radiophonique pour KHTS-FM, tout en réfléchissant sur le thème principal de l’album, Stefani accepte de le considérer comme étant « un opus axé sur la rupture amoureuse », déclarant : « Je l’admire comme étant un disque centré sur la séparation amoureuse. Ils l’étaient tous les deux. C’était comme si que... j’avais eu deux amoureux. J’ai ainsi conçu deux albums pour parler d’eux. Vous voyez ce que je veux dire ? C’est vraiment étrange. [...] Ça renforce encore plus ma foi en Dieu et en mon voyage spirituel. Ma chemin de croix était de passer par ces déchirements et d’écrire des chansons pour aider les gens ». Au cours d’une autre entrevue pour Ryan Seacrest, la chanteuse révèle qu’en composant les morceaux pour cet album, elle ressent cette impression qui voudrait que le processus de création ait été « thérapeutique » pour elle, notamment à cause ses difficultés personnelles liées à la fin de son mariage avec Gavin Rossdale. À la suite de cette annonce, sa maison de disques pensait que l’opus était trop personnel et ne pouvait pas être dévoilé sous cette forme. À ce propos, Stefani commente : « Mon label m’a clairement dit “écoute, on pense honnêtement que ton projet est trop personnel, que personne ne pourra établir de rapport avec et que tu devrais le faire paraître comme étant un corpus artistique — ne pense pas à tout ce qui touche à la radio” ». Après avoir eu cette réponse, elle décrit la sensation d’avoir littéralement reçu un coup de poing dans l’estomac. Cependant, elle se révolte contre leur avis et continue de composer des chansons personnelles et le lendemain, elle finit par écrire ce qu’elle pensait être la chanson moins commerciale de l’album, Used to Love You, choix d’inclusion que son label approuve grandement.

D’après Stefani, les montagnes russes émotionnelles qu’elle expérimente l’année passée allaient obligatoirement réfléchir sur les textes de l’album. Ainsi, les premières compositions incorporent une atmosphère plus sarcastique et sombre, bien qu’elle qualifie plus tard les autres titres comme étant « foncièrement réalistes ». Pour terminer, elle décrit le reste des chansons incluses comme étant « réjouissantes et optimistes ». Le premier morceau à être composé s’intitule You Don't Know Me, une chanson au texte très significatif, écrite avec Rick Nowels. D’après l’artiste, il s’agissait de « la première embouchure du canal » d’inspiration pour ses chansons et un indice que l’album finira par sortir. Au tout début, elle écrit aussi une chanson avec Linda Perry, intitulée Medicine Man et composée durant son vol pour se rendre à un concert donné à un festival de musique jazz à La Nouvelle-Orléans avec les membres de No Doubt. Un autre morceau, Red Flag, est le premier à être écrit avec J.R. Rotem, Justin Tranter et Julia Michaels. Elle le décrit comme étant une « œuvre-d’art qui exprime clairement ce que je traversais à ce moment précis de ma vie ». Ils collaborent ensemble sur d’autres pièces, telles que Naughty, Misery, qu’elle considère comme étant une « chanson très joyeuse » et Make Me Like You, dont elle fut surprise lorsqu’elle entendit le résultat final pour la première fois.

Liste des pistes

Édition régulière
No TitreAuteurProducteur(s) Durée
1. MiseryGwen Stefani, Justin Tranter, Julia Michaels, Mattias Larsson, Robin FredrikssonMattman & Robin 3:26
2. You're My FavoriteStefani, Tranter, Michaels, Greg KurstinKurstin 2ː56
3. Where Would I Be?Stefani, Tranter, Michaels, KurstinKurstin 3ː18
4. Make Me Like YouStefani, Tranter, Michaels, Larsson, FredrikssonMattman & Robin 3:36
5. TruthStefani, Tranter, Michaels, Larsson, FredrikssonMattman & Robin 3ː34
6. Used to Love YouStefani, Tranter, Michaels, Jonathan « J.R. » Rotem, Teal DouvilleRotem, Douville 3:47
7. Send Me a PictureStefani, Tranter, Michaels, KurstinKurstin 3ː35
8. Red FlagStefani, Tranter, Raja Kumari, RotemRotem 3ː20
9. Asking 4 It (en duo avec Fetty Wap)Stefani, Tranter, Michaels, Tor Hermansen, Mikkel S. Eriksen, Willie Maxwell IIStargate, Tim Blacksmith, Danny D 3ː30
10. NaughtyStefani, Tranter, Kumari, RotemRotem 3ː07
11. Me Without YouStefani, Tranter, Michaels, RotemRotem 3ː33
12. RareStefani, Tranter, Michaels, KurstinKurstin 3ː55
41:37

Classements

Classement (2016) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[1] 40
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[2] 6
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[3] 38
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[4] 32
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[5] 21
Drapeau du Canada Canada (Canadian Albums)[6] 3
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard 200)[7] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Top Digital Albums)[8] 1
Drapeau de l'Écosse Écosse (OCC)[9] 13
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[10] 42
Drapeau de la France France (SNEP)[11] 49
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[12] 17
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[13] 56
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[14] 40
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[15] 15
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[16] 49
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[17] 14
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[18] 10

Notes et références

  1. (de) Charts.de – Gwen Stefani – This Is What the Truth Feels Like. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  2. (en) Australian-charts.com – Gwen Stefani – This Is What the Truth Feels Like. ARIA Top 50 album. Hung Medien.
  3. (de) Austriancharts.at – Gwen Stefani – This Is What the Truth Feels Like. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  4. (nl) Ultratop.be – Gwen Stefani – This Is What the Truth Feels Like. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  5. Ultratop.be – Gwen Stefani – This Is What the Truth Feels Like. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  6. (en) Gwen Stefani - Chart history – Billboard. Canadian Albums Chart. Prometheus Global Media.
  7. (en) Gwen Stefani - Chart history – Billboard. Billboard 200. Prometheus Global Media.
  8. (en) Gwen Stefani - Chart history – Billboard. Billboard Top Digital Albums. Prometheus Global Media.
  9. (en) Archive Chart. Top 40 Scottish Albums. The Official Charts Company.
  10. (en) Spanishcharts.com – Gwen Stefani – This Is What the Truth Feels Like. Top 100 álbumes. Hung Medien.
  11. Lescharts.com – Gwen Stefani – This Is What the Truth Feels Like. SNEP. Hung Medien.
  12. (en) GfK Chart-Track. Irish Albums Chart. Irish Recorded Music Association.
  13. (en) Italiancharts.com – Gwen Stefani – This Is What the Truth Feels Like. FIMI. Hung Medien.
  14. (en) Norwegiancharts.com – Gwen Stefani – This Is What the Truth Feels Like. VG-lista. Hung Medien.
  15. (en) Charts.org.nz – Gwen Stefani – This Is What the Truth Feels Like. RIANZ. Hung Medien.
  16. (nl) Dutchcharts.nl – Gwen Stefani – This Is What the Truth Feels Like. Mega Album Top 100. Hung Medien.
  17. (en) Archive Chart. UK Albums Chart. The Official Charts Company.
  18. (en) Swisscharts.com – Gwen Stefani – This Is What the Truth Feels Like. Schweizer Hitparade. Hung Medien.

Voir aussi

Liens internes

Lien externe