This Bridge Called My Back

This Bridge Called My Back
Nombre de pages 261 pp.
ISBN 978-0-930436-10-0

This Bridge Called My Back: Writings by Radical Women of Color (Ce pont appelé mon dos : essais par des femmes de couleur radicales) est une anthologie féministe éditée par Cherríe Moraga et Gloria E. Anzaldúa. Sa première publication date de 1981 par Persephone Press, la seconde, de 1983 par Kitchen Table: Women of Color Press[1]; le livre est réédité par Third Woman Press en 2008, puis, une quatrième fois par la State University of New York Press en 2015[2]. Ce livre se focalise sur les expériences des femmes de couleur en soulignant l'intersectionnalité de leurs identités multiples[3] et en remettant en cause le féminisme blanc et sa prétention à la solidarité basée uniquement sur la sororité[4]. Les écrits de cet anthologie, avec d'autres écrits de féministes de couleur de renom, appellent à une plus grande prise en compte des subjectivités marquées par le racisme au sein du féminisme et sont fondateurs de la troisième vague féministe. Il s'agit de l'un des livres de théorie féministe les plus cités au monde [5]

Impact

Ouvrages associés

Contributrices

Voir aussi

Références

  1. Short, Kayann.
  2. Cherríe Moraga et Gloria Anzaldúa, This Bridge Called My Back, Fourth Edition : Writings by Radical Women of Color, SUNY Press, , 334 p. (ISBN 978-1-4384-5438-2, lire en ligne)
  3. Cherríe Moraga et Gloria Anzaldúa, This Bridge Called My Back, Fourth Edition : Writings by Radical Women of Color, SUNY Press, , 334 p. (ISBN 978-1-4384-5438-2, lire en ligne), xxii
  4. Nisha Agarwal, « This Bridge Called My Back: A Retro Look at Women of Color and Power », The Huffington Post, (consulté le 13 janvier 2010)
  5. Aenerud, Rebecca "Thinking Again: This Bridge Called My Back and the Challenge to Whiteness" in AnaLouise Keating et Gloria E. Anzaldúa, This Bridge We Call Home : Radical Visions for Transformation, , p. 71

Liens externes