The Boy Who Knew Too Much

The Boy Who Knew Too Much

Album de Mika
Sortie
Enregistré Juin 20082009
Studio Rocket Carousel
(Los Angeles, États-Unis)
Durée 41:13
Genre Pop, glam rock
Format CD, téléchargement, vinyle
Producteur Mika, Greg Wells, Imogen Heap, RedOne
Label Casablanca, Polydor

Albums de Mika

Singles

  1. We Are Golden
    Sortie : 7 septembre 2009
  2. Rain
    Sortie : 23 novembre 2009
  3. Blame It on the Girls
    Sortie : 15 février 2010
  4. Kick Ass (We Are Young)
    Sortie : 2 mai 2010

The Boy Who Knew Too Much est le deuxième album studio de l’auteur-compositeur-interprète libano-britannique Mika. Il sort entre le 18 et le sous le label Polydor en Europe.

Développement

Lors de la création de son deuxième opus, Mika prend la décision de travailler une nouvelle fois avec le producteur canadien Greg Wells, qui avait précédemment œuvré sur son premier essai, Life in Cartoon Motion. En , une majeure partie des chansons destinées à cet album sont composées aux Studios Olympic à Londres. Trois mois plus tard, le chanteur se déplace jusqu’aux studios Rocket Carousel à Los Angeles, où l’enregistrement complet du disque s’effectue. Mika indique que la thématique de l’opus traite de sa propre adolescence, et ce, « à l’image d’une seconde partie » faisant suite à Life in Cartoon Motion. Contrairement aux thèmes constituants ce dernier, que Mika décrit comme étant des « contes de fées innocents », l’atmosphère des chansons de cet album est, d’après lui, similaire à des « fantaisies gothiques influencées par Tim Burton ».

Le titre provisoire du disque était We Are Golden, tout comme celui du premier single dont il est extrait. Le , au cours d’une entrevue avec le disc jockey Jo Whiley pour la station de radio BBC Radio 1, Mika déclare qu’il envisage de renommer son projet, en affirmant sa volonté que « quelque chose d’un peu plus ridicule » en découle. Le , il est confirmé que le titre sera ultimement modifié pour devenir The Boy Who Knew Too Much. Inspirée par les livres illustrés pour enfants des années 1940 à 1970 et tout comme pour Life in Cartoon Motion, la pochette de l’opus est conçue par une palette d’artistes dont DaWack, qui est en fait la sœur de l’interprète travaillant sous un nom de plume ; la dessinatrice australienne Sophie Blackall ; Richard Hogg, collaborateur pour le studio graphique britannique Airside ; et enfin par Mika lui-même.

Accueil critique

The Boy Who Knew Too Much
Score cumulé
SiteNote
Metacritic70/100[1]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic4/5 étoiles
The A.V. ClubA-
Entertainment WeeklyA
The Guardian3/5 étoiles
Los Angeles Times3/4 étoiles
The Observer3/5 étoiles
PopMattersStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar empty.svgStar empty.svg
Rolling Stone3/5 étoiles
SlantStar full.svgStar half.svgStar empty.svgStar empty.svgStar empty.svg
SpinStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar half.svgStar empty.svg
The Times3/5 étoiles

L’album reçoit des commentaires généralement favorables des critiques professionnelles, tous retranscrits en un score total de soixante-dix points sur cent établi par le site web Metacritic[1].

Singles

  • We Are Golden est le premier single issu de l’album. Il est diffusé pour la première fois sur la station de radio BBC Radio 2 au Royaume-Uni le et se hisse à la quatrième place des hit-parades britanniques.
  • Rain est choisi comme deuxième single dans certains pays d’Europe et sort le au format physique et numérique. Il atteint la soixante-douzième place des classements britanniques, devenant ainsi le premier single de Mika à se classer en dessous du top 40 au Royaume-Uni.
  • Blame It on the Girls est publié le en tant que troisième single en Europe et second single en Amérique du Nord et en Asie. Il se hisse à la première place des hit-parades japonais mais ne réalise aucune performance de ce genre aux États-Unis.

Liste des pistes

The Boy Who Knew Too Much — Édition régulière
No TitreAuteur Durée
1. We Are GoldenMika 3:58
2. Blame It on the GirlsMika 3:34
3. RainMika, Jodi Marr 3:43
4. Dr. JohnMika 3:44
5. I See YouMika, Walter Afanasieff 4:17
6. Blue EyesMika 2:50
7. Good Gone GirlMika, Jodi Marr 3:02
8. Touches YouMika 3:19
9. By the TimeMika, Imogen Heap 3:21
10. One Foot BoyMika, Rob Davis 2:58
11. Toy BoyMika, Jodi Marr 2:56
12. Pick Up Off the FloorMika 3:24
41:13

Crédits

Les données sont issues du livret de The Boy Who Knew Too Much.

Musiciens supplémentaires
  • Walter Afanasieffpercussionniste, claviériste
  • The Andrae Crouch Choir – choriste
  • Lorna Bridge – choriste
  • Paul Buckmastercordes
  • Matt Chamberlain – batteur, percussionniste
  • Andrew Dermanis – choriste (supplémentaire)
  • Gary Grant – corniste
  • Jerry Hey – corniste
  • Imogen Heap – batteur, choriste, claviériste
  • Dan Higgins – corniste
  • Alex Millar – choriste
  • Audrey Moukataff – choriste
  • Chris Nicolaides – choriste
  • Cherisse Osei – batteur
  • Owen Pallett – violoniste
  • Tim Pierce – guitariste
  • Fortune Penniman – choriste
  • Paloma Penniman – choriste, choriste (supplémentaire)
  • Zuleika Penniman – choriste
  • Bill Reichenbach Jr. – corniste
  • Dan Rothchild – bassiste, choriste
  • Fabien Waltmann – claviériste
  • Martin Waugh – guitariste, choriste
  • Greg Wells – claviériste, batteur, bassiste, percussionniste, guitariste
  • Ida Falk Winland – choriste
  • Lyle Workman – guitariste

Classements et certifications

L'album s'est vendu à plus de 400 000 exemplaires[2],[3] en France et, de à , à plus de 715 000 exemplaires [4] dans le monde. Ne s'éternisant pas dans les classements nationaux des meilleures ventes d'albums, The Boy Who Knew Too Much plafonne à 800 000 exemplaires écoulés.

L'album est certifié triple disque de platine en France, disque de platine en Belgique et disque d'or au Canada, en Italie et en Suisse et UK. A vendu 2.000.000 d'exemplaires

Classement hebdomadaire

Classement (2011) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[5] 6
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[6] 10
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[7] 9
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[8] 3
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[9] 3
Drapeau du Canada Canada (Canadian Albums)[10] 19
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[11] 24
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[12] 7
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard 200)[13] 19
Drapeau des États-Unis États-Unis (Top Dance/Electronic Albums)[14] 5
Drapeau de la France France (SNEP)[15] 1
Drapeau de la Grèce Grèce (IFPI)[16] 45
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[17] 1
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[18] 10
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[19] 29
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[20] 30
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[21] 5
Drapeau du Portugal Portugal (AFP)[22] 17
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[23] 5
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[24] 14
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[25] 2

Classement annuel

Classement (2009) Position
Blank map of Europe cropped.svg Europe 49
Drapeau de la France France 12
Drapeau de la Suisse Suisse 60

Certifications et ventes

Pays Certification Ventes certifiées
Drapeau de la Belgique Belgique (BEA) Disque de platine Platine 30 000
Drapeau du Canada Canada (Music Canada) Disque d'or Or 40 000
Drapeau de la France France (SNEP) Disque de platine 3 × Platine 300 000
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI) Disque de platine Platine 60 000
Drapeau de la Suisse Suisse (IFPI Suisse) Disque d'or Or 15 000

Historique de sortie

Pays Date
Drapeau de Hong Kong Hong Kong (format numérique)
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de l'Argentine Argentine
Drapeau du Mexique Mexique
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau du Canada Canada

Notes et références

Notes

Références

  1. a et b (en) « Critic Reviews for The Boy Who Knew Too Much - Metacritic », Metacritic (consulté le )
  2. [1]
  3. [2]
  4. [3]
  5. (de) Charts.de – Mika – The Boy Who Knew Too Much. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 20 décembre 2015.
  6. (en) Australian-charts.com – Mika – The Boy Who Knew Too Much. ARIA Top 50 album. Hung Medien. Consulté le 20 décembre 2015.
  7. (de) Austriancharts.at – Mika – The Boy Who Knew Too Much. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 20 décembre 2015.
  8. (nl) Ultratop.be – Mika – The Boy Who Knew Too Much. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 20 décembre 2015.
  9. Ultratop.be – Mika – The Boy Who Knew Too Much. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 20 décembre 2015.
  10. (en) Mika - Chart history – Billboard. Canadian Albums Chart. Prometheus Global Media. Consulté le 20 décembre 2015.
  11. (da) Danishcharts.com – Mika – The Boy Who Knew Too Much. Tracklisten. Hung Medien. Consulté le 20 décembre 2015.
  12. (en) Spanishcharts.com – Mika – The Boy Who Knew Too Much. Top 100 álbumes. Hung Medien. Consulté le 20 décembre 2015.
  13. (en) Mika - Chart history – Billboard. Billboard 200. Prometheus Global Media. Consulté le 20 décembre 2015.
  14. (en) Mika - Chart history – Billboard. Billboard Top Dance/Electronic Albums. Prometheus Global Media. Consulté le 20 décembre 2015.
  15. Lescharts.com – Mika – The Boy Who Knew Too Much. SNEP. Hung Medien. Consulté le 20 décembre 2015.
  16. (en) Greekcharts.com – Mika – The Boy Who Knew Too Much. IFPI. Hung Medien. Consulté le 20 décembre 2015.
  17. (en) GfK Chart-Track. Irish Albums Chart. Irish Recorded Music Association. Consulté le 20 décembre 2015.
  18. (en) Italiancharts.com – Mika – The Boy Who Knew Too Much. FIMI. Hung Medien. Consulté le 20 décembre 2015.
  19. (en) Norwegiancharts.com – Mika – The Boy Who Knew Too Much. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 20 décembre 2015.
  20. (en) Charts.org.nz – Mika – The Boy Who Knew Too Much. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 20 décembre 2015.
  21. (nl) Dutchcharts.nl – Mika – The Boy Who Knew Too Much. Mega Album Top 100. Hung Medien. Consulté le 20 décembre 2015.
  22. (en) Portuguesecharts.com – Mika – The Boy Who Knew Too Much. AFP. Hung Medien. Consulté le 20 décembre 2015.
  23. (en) Official Albums Chart Top 100. UK Albums Chart. The Official Charts Company. Consulté le 20 décembre 2015.
  24. (en) Swedishcharts.com – Mika – The Boy Who Knew Too Much. Sverigetopplistan. Hung Medien. Consulté le 20 décembre 2015.
  25. (en) Swisscharts.com – Mika – The Boy Who Knew Too Much. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 20 décembre 2015.

Liens externes