Théo Hernandez

Théo Hernandez
Image illustrative de l’article Théo Hernandez
Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Théo Hernandez avec l'AC Milan en 2022.
Situation actuelle
Équipe AC Milan
Numéro 19
Biographie
Nom Théo François Bernard Hernandez
Nationalité Française
Naissance (26 ans)
Marseille (France)
Taille 1,84 m (6 0)
Période pro. Depuis 2015
Poste Latéral gauche
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
2006-2007 CF Rayo Majadahonda
2007-2014 Atlético de Madrid
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2015-2017 Atlético de Madrid 000 0(0)
2016-2017 Deportivo Alavés 038 0(2)
2017-2019 Real Madrid 023 0(0)
2018-2019 Real Sociedad 028 0(1)
2019- AC Milan 213 (29)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2015 France -18 ans 004 0(0)
2015-2016 France -19 ans 009 0(0)
2016 France -20 ans 003 0(1)
2021- France 033 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales senior, incluant le parcours amateur et en équipe réserve.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour :

Théo Hernandez, né le à Marseille (Bouches-du-Rhône), est un footballeur international français qui évolue au poste d'arrière gauche à l'AC Milan. Il est le fils de Jean-François Hernandez et le frère cadet de Lucas Hernandez, lui aussi international français.

Théo Hernandez est formé à l'Atlético Madrid. Après la saison 2015-2016 passé au sein de l'équipe réserve, le défenseur est prêté au Deportivo Alavés avec qui il débute en professionnel et est finaliste de la Coupe du Roi 2016-2017. Ses performances le voient être recruté par le Real Madrid où il étoffe son palmarès d'une Supercoupe d'Espagne, d'une Coupe du monde des clubs et d'une Ligue des champions. À l'été 2019, il rejoint l'AC Milan avec qui il est vice-champion 2020-2021 et champion 2022.

Théo Hernandez intègre les équipes de France jeunes à partir de 2015. Retenu en équipe de France A en 2021 par Didier Deschamps, Théo remporte la Ligue des Nations aux côtés de son frère Lucas le mois suivant : ils sont les premiers frères évoluant ensemble en équipe de France de football en 89 ans. Il remplace son frère blessé au poste d'arrière gauche en équipe de France lors de la Coupe du monde 2022, et participera à l'épopée de son équipe jusqu'en finale (défaite aux tirs au but face à l'Argentine).

Biographie

Jeunesse et formation espagnole

Théo, né le à Marseille, est le fils de Jean-François Hernandez, footballeur professionnel français d'origine espagnole né à Tours en 1969, et d'une mère française, Laurence Py. En 2000, Théo déménage avec sa mère et son frère, Lucas, en Espagne alors que son père joue dans le championnat espagnol[1],[2],[3].

En 2003, son père disparaît sans laisser d'adresse. Tout comme son frère, Théo Hernandez n'a plus de contact avec son père depuis lors[1],[2],[3]. En 2004[4], les frères débutent le football au Rayo Majadahonda[5],[6] aux côtés notamment de Rodri[4]. « La séparation a été traumatisante, » se souvient Enrique Vedia, président de Majadahonda. « À l'époque, nous avons participé aux frais scolaires pour aider la famille »[7].

Théo rejoint l'équipe des jeunes de l'Atlético de Madrid en 2008 à l'âge de dix ans[8]. Il joue peu dans les équipes de jeunes, étant un « frère de » peu considéré[7]. Après avoir joué pour les catégories de jeunes, il est promu dans l'équipe réserve durant l'été 2015[9].

Débuts à l'Atlético et prêt à Alavés

Théo fait ses débuts en équipe première le contre CD Puerta Bonita (victoire 4-3 à l'extérieur). Le 2016 de l'année suivante, il renouvelle son contrat[10]. Théo évolue avec l'Atlético de Madrid B, l'équipe réserve, durant la saison 2015-2016[9].

Courtisé par Lyon ou le FC Barcelone durant l'été 2016[9], le jeune homme prolonge une nouvelle fois son contrat avec son club jusqu'en 2021. Immédiatement après, il est prêté au Deportivo Alavés pour une durée d'un an[11],[12]. Il réalise ses débuts professionnels contre le Sporting de Gijón (match nul 0-0) à domicile, le [13]. Le , il marque le premier but de sa carrière professionnelle face à l'Athletic Bilbao à seulement 19 ans, 7 mois et 1 jour. En fin de mois, il fait partie de l'équipe révélation du championnat d'Espagne, établie par l'UEFA. Le , il égalise contre le FC Barcelone en finale de Coupe du Roi sur coup franc, mais ne peut empêcher la défaite 3-1 au stade Vicente-Calderón.

Real Madrid

Le , il est recruté pour 25 millions d'euros par le Real Madrid[7] et signe un contrat de six ans. Son équipe gagne la Supercoupe d'Europe 2017 face à Manchester United sans que Théo entre en jeu. Resté sur le banc au match aller (victoire 1-3), Théo dispute son premier match avec le Real le 16 août 2017, en remplaçant Marco Asensio à la 75e minute du match retour de la Supercoupe d'Espagne. Le Real gagne le match face au FC Barcelone (2-0). Il connaît son premier match et sa première titularisation en Liga le 9 septembre 2017 en disputant l'intégralité de la rencontre contre Levante (1-1). Il dispute son premier match en Ligue des champions le 1er novembre 2017 en rentrant à la 81e minute contre Tottenham (défaite 3-1). Son temps de jeu dans l'équipe de Zinédine Zidane est réduit avec seulement huit matchs en Liga en mars 2018[7]. En fin de saison, il gagne la Ligue des champions 2017-2018 avec Zinédine Zidane face à Liverpool.

Le , il est prêté à la Real Sociedad pour une saison. Le 18 août, il joue son premier match avec la Sociedad, pour une victoire contre Villarreal (1-2). Le , il est expulsé pour avoir donné une gifle à un joueur de Huesca, il écope de quatre matchs de suspension. Le 9 novembre, il marque son premier but avec les Basques, sur le terrain de Levante pour une victoire 1-3.

Confirmation à l'AC Milan

Le , Hernandez a rejoint le club de Serie A, l'AC Milan, dans un accord d'une valeur maximale de 20 millions d'euros[14],[15]. Le transfert a été approuvé et réalisé par Paolo Maldini, qui l'a rencontré informellement à Ibiza pour le convaincre de rejoindre l'équipe[16]. Hernandez a fait ses débuts le 21 septembre, jouant 18 minutes lors de la défaite 2-0 contre l'Inter Milan dans le Derby della Madonnina[17]. Il a marqué son premier but pour les Rossoneri le 5 octobre, aidant les visiteurs à revenir de l'arrière pour gagner 2-1 contre Genoa[18]. Au cours de sa première saison avec Milan, il a réussi à marquer 7 buts dans toutes les compétitions et a effectué 3 passes décisives[19],[20].

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Hernandez jouant pour l'AC Milan en 2022

Le , le but victorieux de Hernandez à la 93e minute a offert à l'AC Milan une victoire contre Lazio et les a maintenus en tête de la Serie A[21]. Au cours de la saison 2020-21, Hernandez a été le seul défenseur dans les cinq grandes ligues européennes à avoir marqué deux doublés. Il a également été le défenseur ayant réussi le plus de dribbles en Serie A cette saison-là, avec 73[22]. Lors de sa deuxième saison avec l'équipe, il a réussi à marquer 8 buts et à délivrer 7 passes décisives dans toutes les compétitions[23].

Le , Hernandez a porté le brassard de capitaine pour la première fois contre l'AS Rome[24]. Trois jours plus tard, il a marqué deux buts lors d'une victoire 3-0 contre Venezia, devenant le premier défenseur à marquer au moins trois doublés dans l'histoire de la Serie A de l'AC Milan[25]. Le 11 février, Hernandez a renouvelé son contrat avec Milan jusqu'en 2026[26].

Le 15 mai 2022, contre l'Atalanta Bergame, Hernandez a parcouru 95 mètres avant de marquer le deuxième but d'une victoire 2-0[27]. Une semaine plus tard, Milan a remporté son premier titre de Serie A en 11 ans. Les contributions de Hernandez étaient de 5 buts et 6 passes décisives, le plus pour n'importe quel défenseur en Serie A cette saison-là[28].

À la fin de l'année 2023, en raison de l'absence sur blessure de plusieurs coéquipiers, Hernandez est repositionné durant plusieurs semaines au poste de défenseur central et s'y révèle performant[29],[30].

En équipe nationale

Sélections de jeunes

Théo Hernandez est sélectionné dans les équipes de France U18, U19 et U20.

En 2015, Ludovic Batelli, qui sera son sélectionneur des moins de 18 jusqu'au moins de 20 ans[31], cherche vainement un défenseur central gaucher pour stabiliser son équipe de France U18[32]. L'entourage de Théo le contacte et vante la polyvalence de ce dernier, capable de jouer sur le côté gauche ou dans l'axe[31]. « Il avait réalisé d'un tournoi éblouissant en Corée avec les U18 en 2015. Il amenait beaucoup de choses dans le couloir », se rappelle Batelli début 2020[31].

À l'été 2016, Hernandez ne participe pas à l'Euro U19 que la France remporte[9], retenu par Diego Simeone, son entraîneur de l'Atlético Madrid[31]. Le défenseur totalise neuf capes en équipe de France U19[9].

Début 2017, Théo est convoqué pour la Mondial U20 avec la France[33]. Mais, une nouvelle fois, son club du Deportivo Alavés, où il est prêté et qui dispute la finale de la Coupe du Roi, ne le libère pas[31],[33].

Convoqué par Sylvain Ripoll en équipe de France espoirs le , Théo Hernandez ne se présente pas au rassemblement[34], étant en vacances à Marbella[7],[35]. Il envisage alors une naturalisation espagnole avant d'affirmer en 2019 être « enchanté d'y aller » s'il est convoqué en équipe de France[36]. Il déclare également en 2020 : « J'ai fait une erreur de jeunesse. Mais ce n'était pas clair non plus à tous les niveaux. On va dire aussi qu'on ne m'avait pas poussé à y aller, peut-être que certaines personnes espéraient peut-être que je choisisse l'Espagne »[31]. Officiellement, la Fédération française de football (FFF) ne le sanctionne pas mais le sélectionneur des espoirs ne le rappelle plus[7].

Équipe A

Le , il est sélectionné dans l'équipe de France A par Didier Deschamps, pour jouer les matchs contre la Bosnie-Herzégovine, l'Ukraine et la Finlande, comptant pour les qualifications à la Coupe du monde 2022 au Qatar[37]. Le , il connaît sa première titularisation contre la Finlande et joue l'intégralité de la rencontre (victoire 2-0)[38].

Un mois après sa première apparition avec les Bleus, Théo Hernandez dispute son deuxième match international le à l'occasion de la demi-finale de la Ligue des nations 2020-2021 face à la Belgique. Le piston gauche français[39] commence la rencontre aux côtés de son frère Lucas, faisant d'eux les premiers frères titulaires en équipe de France depuis Jean et Lucien Laurent en , soit 89 ans après[40]. Menée 2-0 à la mi-temps, la France revient à 2-2, puis Théo Hernandez inscrit son premier but tricolore et offre la qualification aux Bleus à la 90e minute sur une frappe croisée à l'entrée de la surface[39],[41]. Le 10 octobre, en finale face à l'Espagne, à la 80e minute, alors que les deux équipes sont a égalité 1-1, il lance Kylian Mbappé dans la profondeur, à la limite du hors-jeu, et ce dernier s'en va marquer le but contesté[notes 1] de la victoire, validé après recours à la VAR[42].

Théo Hernandez fait partie, avec son frère Lucas, des 26 joueurs de l'équipe de France sélectionnés pour disputer la Coupe du monde au Qatar et il est annoncé comme titulaire potentiel au poste d'arrière gauche et non plus de piston, Didier Deschamps ayant décidé de passer sa ligne défensive de trois à quatre joueurs[39]. Lors du premier match de la France contre l'Australie, il rentre en jeu à la 13e minute pour remplacer son frère Lucas victime d'une blessure au genou et qui doit déclarer forfait pour la suite de la compétition[43]. Dès lors titulaire au poste d'arrière gauche pour le deuxième match, il délivre une passe décisive à Kylian Mbappé pour l'ouverture du score face au Danemark[44]. Le match se conclut par une victoire 2-1 et la qualification directe de la France pour les huitièmes de finale du Mondial[44]. En demi-finale face au Maroc, il marque le premier but à la 5e minute (victoire 2-0).

En mai 2024, il figure dans une liste de 25 joueurs appelés par Didier Deschamps pour l'Euro 2024[45]. Gêné à un genou durant la préparation de la compétition, ça ne l'empêche pas de disputer toutes les rencontres de l'équipe de France[36]. Il se montre davantage impliqué sur le plan défensif en comparaison des compétitions précédentes et est en revanche moins présent offensivement, ce qui s'explique par la méforme de son coéquipier à gauche, Kylian Mbappé[36]. L'équipe de France est éliminée à l'issue des demi-finales par l'Espagne (2-1).

Style de jeu

Début 2020, Ludovic Batelli, son sélectionneur en Équipes de France des moins de 18 jusqu'au moins de 20 ans, énumère : « C'est un compétiteur, un guerrier et un athlète complet physiquement. Il adore attaquer et contre-attaquer. Il est doté d'un très bon pied gauche pour centrer ou frapper au but. C'est un défenseur polyvalent dans tous les systèmes »[31].

Vie personnelle

Le père d'Hernandez, Jean-François, était également un footballeur. Défenseur central originaire de France, il a lui aussi joué pour l'Atlético Madrid[46],[47]; Son frère aîné Lucas, qui joue pour le Paris Saint Germain et l'équipe nationale de France, a également été formé au club[48]. En 2022, le journal français L'Équipe a découvert que Jean-François - disparu en 2004 - vivait en Thaïlande et aurait prétendument été légalement empêché par son ancienne partenaire de voir leurs enfants[49].

Il est en couple avec la mannequin italienne Zoe Cristofoli depuis juin 2020[50]. Le 7 avril 2022, le fils du couple, Theo Junior, est né[51].

Statistiques

Par saison

Statistiques de Théo Hernandez au [52]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
France Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2015-2016 Atlético de Madrid B D4 10 0 0 - - - - - - - - - - - - - 10 0 0
Sous-total 10 0 0 0 0 0 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0 10 0 0
2017-2018 Real Madrid Liga 13 0 1 7 0 1 - - - C1 3 0 1 - - - 23 0 3
Sous-total 13 0 1 7 0 1 0 0 0 - 3 0 1 0 0 0 23 0 3
2016-2017 Deportivo Alavés (prêt) Liga 32 1 4 6 1 0 - - - - - - - - - - 38 2 4
2018-2019 Real Sociedad (prêt) Liga 24 1 2 4 0 0 - - - - - - - - - - 28 1 2
Sous-total 56 2 6 10 1 0 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0 66 3 6
2019-2020 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 33 6 5 3 1 0 - - - - - - - - - - 36 7 5
2020-2021 Serie A 33 7 5 2 0 0 - - - C3 10 1 2 - - - 45 8 7
2021-2022 Serie A 32 5 7 4 0 3 - - - C1 5 0 0 6 1 3 47 6 13
2022-2023 Serie A 32 4 3 1 0 0 1 0 0 C1 11 0 1 11 1 2 56 5 6
2023-2024 Serie A 32 5 3 2 0 3 - - - C1+C3 6+6 0+0 1+2 16 0 3 62 5 12
Sous-total 162 27 23 12 1 6 1 0 0 - 38 1 6 33 2 6 246 31 41
Total sur la carrière 230 29 29 32 2 7 1 0 0 - 41 1 7 33 2 6 337 34 49

En équipe de France

Liste des matchs internationaux

Buts internationaux

Palmarès

En club (5 titres):

Crédit image:
Антон Зайцев
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Hernandez et des coéquipies madrilènes, champions d'Europe 2017-2018.
Deportivo Alavés Real Madrid (4) AC Milan (1)

En sélection

Équipe de France (1)

Distinction individuelle

Distinction Date
Joueur du mois de Décembre de Série A[54]. 2020
Membre de l'équipe-type de la Série A[5]. 2020
Membre de l'équipe-type de la Série A. 2021
Membre de l'équipe-type de la Série A. 2022
Membre de l'équipe-type de la Coupe du Monde 2022 2022

Notes et références

Notes

  1. Les arbitres estiment que le défenseur espagnol Eric García a intentionnellement dévié le ballon, remettant l'attaquant français en jeu.

Références

  1. a et b « Lucas Hernandez, l'Espagnol à l'accent français », sur ladepeche.fr (consulté le )
  2. a et b « Pour une maman, voir son fils en finale du Mondial, c’est une émotion magnifique », sur leparisien.fr (consulté le )
  3. a et b Maxime Marin, « Lucas Hernandez, un fils prodige à l'Atlético de Madrid »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur goal.com/fr,
  4. a et b (es) « El Majadahonda ingresará cerca de 1M€ por el traspaso de Lucas », sur AS.com, (consulté le )
  5. a et b « Les découvreurs des Bleus (3/4) : Pablo Lopez Salgado, le « Rayo » de soleil des Hernandez », sur L'Équipe, (consulté le )
  6. « Euro 2021 : sur les traces de Lucas Hernandez, born to be a leader* », sur LaProvence.com, (consulté le )
  7. a b c d e et f Le JDD, « Football : Théo et Lucas Hernandez, les deux frères entre les Bleus et la Roja »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur lejdd.fr, (consulté le )
  8. (es) « Lucas y Theo Hernández, sociedad defensora ilimitada » [« Lucas and Theo Hernández, limited defensive company »], Mundo Deportivo, (consulté le )
  9. a b c d et e Paul Dev, « Euro U19 : Dembélé, Hernandez, Boga... Et pourtant, ceux-là n'y étaient même pas ! », sur France Football, (consulté le )
  10. (es) « Theo ficha por el primer equipo » [« Theo signs for the first team »], Marca, (consulté le )
  11. (es) « Theo Hernández renews until 2021 », Atlético Madrid, (consulté le )
  12. (es) « Theo Hernández, juventud y desparpajo en el lateral albiazul » [« Theo Hernández, youth and self-confidence for the blue-and-white flank »], Deportivo Alavés, (consulté le )
  13. (es) « Alavés y Sporting siguen sumando buenas sensaciones » [« Alavés and Sporting keep on having good experiences »], Marca, (consulté le )
  14. « Annonce officielle : Theo Hernández », Real Madrid CF, (consulté le )
  15. « Theo Hernández est Rossonero », A.C. Milan, (consulté le )
  16. « Theo Hernandez révèle comment Maldini a été décisif pour conclure le transfert à Milan », One Football, (consulté le )
  17. (it) « Milan-Inter 0–2 : buts et moments forts du match. Brozovic-Lukaku, les premiers en noir et bleu », Sky Sport, (consulté le )
  18. (it) Marco Gaetani, « Genoa-Milan 1–2, Hernandez et Kessié relancent Giampaolo », sur La Repubblica, (consulté le )
  19. « T. HERNÁNDEZ », sur SOCCERWAY (consulté le )
  20. « Theo Hernández », sur as (consulté le )
  21. « Le but de la 93e minute de Theo Hernandez a offert à l'AC Milan une victoire spectaculaire contre Lazio et les a maintenus en tête de la Serie A. », sur BBC Sport (consulté le )
  22. « AC MILAN, TOUS LES CHIFFRES DE LA SERIE A 2020/21 », sur acmilan (consulté le )
  23. « Theo Hernández », sur as (consulté le )
  24. Oliver Fisher, « Theo Hernandez : 'il y avait beaucoup d'équipes qui me voulaient, mais je n'ai pensé qu'à Milan' », sur sempremilan, (consulté le )
  25. « VENEZIA V AC MILAN : LES CHIFFRES DU MATCH », sur acmilan (consulté le )
  26. « COMMUNIQUÉ OFFICIEL : THEO HERNÁNDEZ », sur acmilan (consulté le )
  27. « AC Milan 2-0 Atalanta : le Rossoneri au bord du Scudetto alors que Leao et Theo marquent », sur sempremilan (consulté le )
  28. « 19 FAITS SUR LE SCUDETTO », sur ACMILAN (consulté le )
  29. Valentin Pauluzzi, « Theo Hernandez (AC Milan), l'intérim qui intrigue », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  30. Christophe Kuchly, « Tactique : les clés du repositionnement réussi de Theo Hernandez en défense centrale à l'AC Milan », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  31. a b c d e f et g Arnaud Detout et Bertrand Métayer, « A l’AC Milan, Theo Hernandez se fait un prénom », sur leparisien.fr, (consulté le )
  32. « Mondial 2022 - France-Kazakhstan : Théo, le cadet pousse à l'aile », sur LaProvence.com, (consulté le )
  33. a et b « France U20 : l'imbroglio Theo Hernandez », sur Foot Mercato, (consulté le )
  34. « Espoirs: Théo Hernandez snobe le rassemblement sans donner d'explications », sur 20minutes.fr (consulté le ).
  35. « Équipe de France : Theo Hernandez était à Marbella », sur Onzemondial.com, (consulté le ).
  36. a b et c Julien Faure, « Theo Hernandez, un passeport pour la sérénité », sur sofoot.com, So Foot, .
  37. « Moussa Diaby, Aurélien Tchouaméni, Jordan Veretout et Théo Hernandez appelés avec les Bleus, pas Olivier Giroud », sur L'équipe.com, (consulté le ).
  38. « Contre la Finlande, Théo Hernandez a convaincu avec les Bleus », sur L'Équipe (consulté le ).
  39. a b et c François Verdenet, « Liste des Bleus : ce qu'il faut savoir sur Theo Hernandez », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  40. « Équipe de France : Les frères Hernandez titulaires, une première depuis 89 ans », sur madeinfoot.ouest-france.fr (consulté le ).
  41. « Ligue des nations - La France renverse la Belgique (3-2) et file en finale », sur eurosport.fr (consulté le ).
  42. « Pourquoi l'arbitre a validé le but de Mbappé contre l'Espagne en finale de Ligue des nations », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  43. « eurosport.fr/football/coupe-du-monde/2022/coupe-du-monde-2022-bleus-lucas hernandez-blessé »
  44. a et b François Verdenet, « Theo Hernandez : « Si on me compare à une Ferrari, c'est encore mieux ! » », sur lequipe.fr, (consulté le )
  45. « Euro 2024 : Deschamps convoque Bradley Barcola, Ferland Mendy et N'Golo Kanté dans la liste de l'équipe de France », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  46. Sébastien Barrère, « Lucas Hernandez, l'Espagnol à l'accent français », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne, consulté le )
  47. (es) « Lucas, el futuro jefe de la defensa » [« Lucas, le futur chef de la défense »], ABC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  48. (es) Chema G. Fuente, « Theo y Lucas, dos hermanos del Atlético sobre el campo 60 años después » [« Theo et Lucas, deux frères de l'Atlético sur le terrain 60 ans plus tard »], Mundo Deportivo,‎ (lire en ligne, consulté le )
  49. « Le père de Lucas et Theo Hernandez refait surface 18 ans plus tard : il attend que ses enfants l'appellent », Marca,‎ (lire en ligne, consulté le )
  50. « Theo Hernandez Girlfriend - Zoe Cristofoli », sur ohmyfootball.com, (consulté le )
  51. (it) « Zoe Cristofoli e Theo Hernandez sono diventati genitori: le prime foto del figlio », sur Today (consulté le )
  52. « Fiche de Théo Hernandez », sur footballdatabase.eu
  53. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.
  54. Milan: Theo Hernandez élu joueur de décembre en Serie A par ses pairs, www.rmcsport.bfmtv.com, 31 décembre 2020.

Liens externes