Théâtre du Balcon

Théâtre du Balcon
Description de cette image, également commentée ci-après
façade du Théâtre du Balcon
Type Théâtre
Lieu 38 rue Guillaume Puy, Avignon, Vaucluse, Drapeau de la France France
Inauguration 1983
Capacité 200
Direction Serge Barbuscia
Site web www.theatredubalcon.org

Le théâtre du Balcon est un théâtre conventionné fondé en 1983 par Serge Barbuscia. Il est l'un des cinq théâtres fondateurs des Scènes d'Avignon[1] regroupant des théâtres permanents conventionnés par la ville d'Avignon — le théâtre des Carmes, Le théâtre du Chêne noir, le théâtre du Chien qui fume, le théâtre des Halles et le théâtre du Balcon.

Il doit son nom au balcon sculpté par Lucien Vernet au XIXe siècle qui orne sa façade.

Histoire

Sous l'égide de la compagnie Serge Barbuscia, le théâtre du Balcon fut créé en 1983 dans une ancienne cave à vin située rue Guillaume Puy à Avignon. C'est à travers cette programmation éclectique et des collaborations artistiques aussi bien régionales, nationales, qu'internationales que le théâtre a pu croiser la route de Jean Luc Revol[2], Christophe Lidon, Michel Fau, Carlo Boso, Nemanja Radulovic, Patrick Timsit, Yolande Moreau, Michel Bruzat[3], Fernando Arrabal[4], Christophe Alévêque[5], Rufus[6], Béatrice Agenin[7], Geneviève Casile, Virginie Lemoine[7], etc.

Depuis sa création, le Théâtre du Balcon a reçu l'aide ou le soutien de la SACD, la SPEDIDAM, L'ADAMI, Beaumarchais/SACD, La fondation Abbé Pierre, le Ministère de la Culture/ Réserve Parlementaire, la DRAC PACA, le JTN (Jeune Théâtre National) , le FIJAD (Fonds d'insertion pour jeune artiste dramatique), le CNV (centre national de la chanson de variétés et du jazz), le DDCS84 (Direction Départementale de la Cohésion Sociale Vaucluse), le Grand Avignon… Il est également soutenu dans son fonctionnement par la ville d'Avignon, le Département du Vaucluse et le Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur[8].

Balcon de Lucien Vernet (photo 2018)

Lieu

Le Théâtre du Balcon est un espace de création et de diffusion de près de 700m2. Composé d'un vaste hall d'accueil, d'une salle de spectacle de 200 places[9], d'une salle de répétition de 130 m2, d'un entrepôt et de bureaux.

En 2015, d'importants travaux ont été réalisé pour satisfaire aux normes européennes PMR et d'accessibilité (boucle magnétique).

En 2018, c'est près de 30 000 spectateurs[10] qui sont accueillis au sein de la structure théâtrale.

Compagnie

La compagnie Serge Barbuscia a été créée en 1983. C'est cette même année qu'elle bâtit le théâtre du Balcon qui deviendra alors son lieu de résidence.

Ligne directrice de la compagnie

 La ligne artistique montre une volonté du théâtre de défendre l'écriture contemporaine en mettant en valeur des textes inédits d'auteurs vivants qui révèlent des préoccupations actuelles. Pour se faire, la Cie couvre des langages aussi différents que la poésie, le chant, la danse, le cirque et plus particulièrement la musique avec lequel elle tisse un lien étroit dans la majorité de ses pièces[11].

Depuis plus de 30 ans, certaines de ses créations ont été joué sur des scènes prestigieuses comme dans des lieux plus intimistes ou éphémères, et à travers la France et le monde : Europe, Afrique, Asie, Equateur, Cuba, Corée du sud[12].

Récompenses

  • Monsieur Plume plis au pantalon d'Henri Michaux. Prix du Off Festival d'Avignon 1989[13].
  • Mansarde à Paris/ Les détours Cioran, de Matei Visniec. Coup de coeur du Club de la Presse Avignon et Grand Avignon 2008[14].
  • Remise d'une plaque de remerciement par le Ministre Coréen de la Culture, des Sports et du Tourisme M. KIM Jong-Deok à Serge Barbuscia en témoignage de leur gratitude à la contribution du Théâtre du Balcon et de la Cie Serge Barbuscia à la réussite de la manifestation de l'Année France - Corée 2015-2016[15].

Notes et références

  1. « Les Théâtres du réseau Scènes d'Avignon », sur www.scenesdavignon.com (consulté le 11 décembre 2018)
  2. « Narcisse ou l’amant de lui-même - Journal La Terrasse », sur Journal La Terrasse.fr (consulté le 11 décembre 2018)
  3. « Serge Barbuscia, comédien – Festival Notes d’automne » (consulté le 27 décembre 2018)
  4. « Topor ! », sur Ceci n’est pas un blog, (consulté le 27 décembre 2018)
  5. « Alévêque, fou et émouvant dans "Little Boy" au Théâtre du Balcon », sur Culturebox (consulté le 11 décembre 2018)
  6. « Avignon Off : Rufus, clown en blouse blanche dans "Et hop les guérisseurs !" », sur Culturebox (consulté le 11 décembre 2018)
  7. a et b Spectatif, « Suite Française au Théâtre du Balcon - Festival OFF 2018 », sur Spectatif (consulté le 11 décembre 2018)
  8. « Les liens du Théâtre du Balcon », sur www.theatredubalcon.org (consulté le 11 décembre 2018)
  9. « Théâtre du Balcon. Avignon », sur data.bnf.fr (consulté le 20 décembre 2018)
  10. Chiffres internes du Théâtre du Balcon.
  11. Production Festi Tv, « Festival Avignon Off 2017 - Rencontre Avec Serge Barbuscia / "J'ai soif" » (consulté le 11 décembre 2018)
  12. « Théâtre du Balcon », sur www.theatredubalcon.org (consulté le 11 décembre 2018)
  13. « Prix du off 1989 »
  14. « Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche - «Mansarde à Paris/ Les détours Cioran» reçoit le prix «Coup de coeur du Club de la Presse Avignon et Grand Avignon 2008» », sur www.mesr.public.lu (consulté le 27 décembre 2018)
  15. « Barbuscia au pays du Matin calme, acte 3 ce week-end », sur LaProvence.com, (consulté le 11 décembre 2018)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes