Takeshi Obata

Takeshi Obata

小畑 健

Naissance (55 ans)
Niigata, préfecture de Niigata, Drapeau du Japon Japon
Nationalité Japonais
Profession
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Japonais
Éditeur associé
Scénariste associé
Maître
Makoto Niwano 
Élèves

Œuvres principales

Takeshi Obata (小畑・健, Obata Takeshi?) est un dessinateur de manga japonais. Il est né le à Niigata dans la préfecture de Niigata, au Japon.

Il s'occupe principalement de dessiner dans l'ensemble de ses projets, laissant le scénario à différents scénaristes (原作者, gensakusha?, litt. « auteur d'œuvre originale »)[1].

Biographie

Il fait ses débuts dans le manga à l'âge de 16 ans avec l'œuvre 500 kounen no shinwa (littéralement « Mythologie a 500 années-lumière »), qui est récompensée par le second prix Osamu Tezuka. Il est ensuite encadré par Makoto Niwano avant de commencer sa première série Cyborg ji chan G (littéralement « G le cyborg vieillard »).

Sa première œuvre à être adaptée en animé est Ningyo-soshi ayatsuri sakon (appelée en France "Sakon le ventriloque"). Il est connu pour avoir travaillé sur Hikaru no go, histoire basé sur le jeu de go, Blue Dragon : Ral Ω Grad ainsi que sur le manga Death Note avec comme scénariste Tsugumi Ōba.

Nobuhiro Watsuki, l'auteur de Kenshin le vagabond, fut son assistant durant quelques années[Quand ?] et considère Takeshi Obata comme son mentor[réf. nécessaire]. Ils ont d'ailleurs étudié le manga ensemble[Quand ?] à l'école spécialisée JAM « Japan Animation & Manga College » dans la ville de Niigata à l’ouest du Japon.[pas clair] [2]

En 2008, il entame, toujours avec Tsugumi Ōba, la publication de Bakuman., un manga narrant les péripéties de deux adolescents dont le rêve est de devenir mangakas[3]. Cette même année, il est présent à la Japan Expo[4] à Paris.

En 2009, il travaille en tant que character designer sur le jeu vidéo Castlevania Judgment.

À partir de , il dessine l'adaptation manga du light novel All You Need Is Kill de Hiroshi Sakurazaka sur un scénario de Ryōsuke Takeuchi[5]. En , il relance le manga Gakkyū Hōtei avec Enoki Nobuaki, à l'origine du projet, en tant que scénariste[6].

En , il reforme un duo avec Tsugumi Ōba et, ensemble, ils commencent une nouvelle série dans le magazine Jump Square : Platinum End. La série est disponible en version française et compilé en 14 volumes au format papier par Kazé.

En , Takeshi Obata revient au dessin pour une série mensuelle publiée dans le Jump Square, Show-ha Shoten!, sur un scénario d'Akinari Asakura[7]. Viz Media a acquis la licence de la série pour une diffusion en anglais en Amérique du Nord[8].

En 2022, il travaille en tant que character designer sur le film Bubble[9].

Œuvres

Mangas

Jeu vidéo

Distinctions

Notes et références

  1. (en) Gensakusha (原作者) : A story writer who teams up with a mangaka to create manga — The Anime Companion [vol.1] p. 80
  2. « JAM | Japan Animation & Manga College | NSG College League », sur www.mydreams.jp (consulté le )
  3. (en) « Death Note Creators Confirmed to Launch Bakuman Manga », sur Anime News Network, (consulté le )
  4. « Takeshi Obata à Japan Expo », sur manga-news.com, (consulté le )
  5. « Takeshi Obata adapte All You Need Is Kill », sur manga-news.com, (consulté le )
  6. « Takeshi Obata va relancer Gakkyû Hôtei », sur manga-news.com, (consulté le )
  7. a et b « Un nouveau manga pour Takeshi Obata, 30 Septembre 2021 », sur manga-news.com (consulté le ).
  8. « VIZ | Read Show-ha Shoten! Manga - Official Shonen Jump From Japan », sur www.viz.com (consulté le )
  9. (ja) « Works », sur www.witstudio.co.jp (consulté le ).
  10. (en) « Death Note Artist, Novelist Team Up on Urōboe Uroboros », sur Anime News Network
  11. (en) « Death Note's Obata, Monogatari's NisiOisin, Rosario + Vampire's Ikeda Make 2 One-Shot Manga Together », sur Anime News Network, (consulté le )
  12. Sherlock, « Gakkyû Hôtei de Takeshi Obata se termine », sur AnimeLand, (consulté le ).
  13. Liste des lauréats du prix culturel Osamu Tezuka : (ja) « 手塚治虫文化賞:朝日新聞社インフォメーション »
  14. « Japan Expo Awards 2011 - Les résultats », sur manga-news.com, (consulté le )

Bibliographie