Sydney Mufamadi

Sydney Mufamadi
Sydney Mufamadi
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique

Fholisani Sydney Mufamadi, né le , est un homme politique sud-africain . Il a été ministre de la sûreté et de la sécurité [1] de 1994 à 1999 et ministre des Gouvernements provinciaux et locaux de 1999 à 2008.

Jeunesse

Mufamadi est né le à Alexandra Township, Johannesburg [2]. Il est l'aîné des quatre enfants de Masindi et Reuben Mufamadi. Il a grandi à Meadowlands, Gauteng et Tshisahulu, Venda (aujourd'hui province du Limpopo ), où il a d'abord pris soin du bétail de son grand-père avant d'aller à l'école. Son père et sa mère travaillaient tous deux à Johannesburg, vendant des boissons alcoolisées faites maison pour compléter le revenu familial. Sa mère a par la suite été arrêtée pour vente illégale d'alcool. Il expérimente ainsi le système juridique de l'époque de l' apartheid dès son plus jeune âge.

Éducation

Mufamadi a terminé sa scolarité au lycée Khwevha à Shayandima, Venda, en 1977.

Il est titulaire d'une maîtrise ès sciences en État, société et développement de l' Université de Londres, et y est doctorant spécialisé en économie politique de la fabrication automobile. [1]

Lutte contre l'apartheid

En 1976, avec la propagation du soulèvement de Soweto dans d'autres régions du pays, Mufamadi est devenu membre de l' Organisation des étudiants du Zoutpansberg, et conduit le boycott de Venda en . De nombreux dirigeants étudiants sont arrêtés et d'autres, dont Mufamadi, entrent dans la clandestinité. Lorsque les écoles rouvrent, il se voit refuser la réadmission et est brièvement empêché de terminer ses études. Il déménage à Johannesburg et s'inscrit dans un collège international par correspondance .

En 1977, il rejoint le Congrès national africain. L'année suivante, il est membre fondateur de l'Organisation du peuple azanais et en 1981, il rejoint le Parti communiste sud-africain. Son implication au sein de l'AZAPO conduit à deux mois de détention sans procès à John Vorster Square, Johannesburg, en vertu de l'article 6 de la loi sur le terrorisme.

Notes et références

  1. a et b « Profile information: Fholisani Sydney Mufamadi, Mr » [archive du ], Government Communication and Information System (consulté le )
  2. « Minister's profile »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), South African Ministry of Provincial and Local Government, (consulté le )