Stade dijonnais

(Redirigé depuis Stade dijonnais Côte d'Or)
Stade dijonnais

Généralités
Noms précédents Stade dijonnais Côte d'Or
Fondation 1923
Statut professionnel depuis le
Couleurs rouge et bleu
Stade Stade Bourillot
(1 000 "assises" places)
Siège 75 route de Dijon
21600 Longvic
Championnat actuel Nationale 2 (2022-2023)
Président Philippe Verney
Entraîneur Benjamin Noirot
Thomas Kohler
Tom Paterson
Meilleur buteur Jules Soulan
Site web www.stadedijonnais.fr
Palmarès principal
National[Note 1] Challenge de l'Espérance (1)

Maillots

Kit left arm.png
Crédit image :
licence CC-BY-SA-3.0 🛈
Kit body red stripes.png
Crédit image :
licence CC-BY-SA-3.0 🛈
Kit right arm.png
Crédit image :
licence CC-BY-SA-3.0 🛈
Kit shorts.png
Kit socks.png

Domicile
Kit left arm.png
Crédit image :
licence CC-BY-SA-3.0 🛈
Kit body.png
Crédit image :
licence CC-BY-SA-3.0 🛈
Kit right arm.png
Crédit image :
licence CC-BY-SA-3.0 🛈
Kit shorts.png
Kit socks.png

Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Nationale 2 2022-2023
0

Le Stade dijonnais est un club français de rugby à XV basé à Longvic, à proximité immédiate de Dijon.

Le club évolue pour la saison 2022-2023 en Nationale 2.

Histoire

Création en 1923

Le Stade dijonnais est né au mois de , à la suite d'une scission du Racing club bourguignon, club qui avait vu le jour en 1898 et qui pratiquait le rugby depuis cette époque.

Après la Seconde Guerre mondiale, le club connaît des hauts et des bas qui le virent opérer successivement en première division de 1946 à 1950, en deuxième division (1951) puis à nouveau en première division (1952-1953). Il traverse ensuite une période difficile durant laquelle il descend en troisième division de 1954 à 1957.

Après avoir échoué en 1955 en quart de finale et en 1956 en huitième de finale, il se hisse en demi-finale en 1957, ce qui lui permit d'atteindre la division dédérale (deuxième division). Enfin, en 1959, sa participation aux quarts de finale lui permet de remonter en première division (porté de 48 à 56 clubs) où, sous la direction technique de Pierre Conquet, il lutte vaillamment pour garder sa place dans le concert des grands.

L'arrivée en première division 1959-1979

Le Stade dijonnais demeure en première division de 1959 à 1979, grâce notamment à plusieurs générations de jeunes remarquables.

Champion de France Reichel 1965

Le plus beau fleuron du Stade reste d'ailleurs le titre de champion de France juniors Reichel obtenu en 1965, sous la présidence de Raymond Bailly, face au Racing club de France à Lyon. Ces joueurs constituèrent l'ossature de l'équipe 1 durant les années 65 à 75.

Double huitième de finaliste du championnat 1971 et 1972

Ses plus belles saisons sont sans conteste 1971 et 1972 avec des défaites en 1/8e de finale contre Béziers puis Brive.

Vainqueur du Challenge de l’Espérance 1971

À noter aussi de très bons résultats en challenge de l'Espérance (titre en 1971 et finale en 1972). Quelques départs importants de joueurs sont fatals au club qui redescend en deuxième division à l'issue de la saison 1978-1979, après 20 années en première division.

Les années sombres en deuxième division 1980-1990

La réaction est immédiate grâce à l'entraîneur-joueur Zlicaric (ancien du Racing) qui offre la remontée en première division groupe B à la fin du printemps 1980 après des victoires face à Blagnac et Langon (20 à 12 à Ussel). Cette équipe était constituée hormis l'entraîneur-joueur Zlicaric, de joueurs dijonnais et côte d'oriens : Chapuis, Coll, L.Felletig, Amiot, Lebœuf, J.Monnot, Gilbertier, P.Felletig, Mourlet, Hérard, Chambelland, Mourand, Rivier, G.Savin, Perrier, Beaupoil, Dufour, Lhomme et Olzack.

Sur la lancée, la saison 1980-1981 voit le Stade accéder aux 16e de finale du groupe B. L'engouement est de courte durée puisque la saison 1981-1982 marque le début des années grises avec une rechute en deuxième division, cette fois pour huit années consécutives.

Le retour en première division (1991-2000)

Grâce à l'acharnement d'une nouvelle équipe de dirigeants et la venue de quelques bons joueurs, le Stade dijonnais retrouve son rang en première division groupe B, en 1990-1991.

Vice-champion de France groupe B (1993)

Feuille de match
CA Périgueux 9 – 6 Stade dijonnais

(mt : 6 – 6)

au Stade de la Vallée du Cher, Tours

Points marqués :

  • Périgueux : 1 pénalité de Donnadier, 2 drops de Hivert et Donnadier
  • Dijon : 2 pénalités de Miguet

Effectif du Stade dijonnais : 15 Debardieux puis Noui, 15 Philippe Debarbieux puis Hervé Miguet (65ème), 14 Damien Chapuis, 13 Bertrand Potherat, 12 Jean Marc Mayer, 11 Hervé Miguet puis Sam Noui (65ème), 10 Fabrice Carteau, 9 Bruno Clavelier puis Dervis Ajanovic (65ème), 8 Martial Guillot, 7 Cédric Descaillot, 6 Jean Luc Sautede puis Hervé François (51ème), 5 Laurent Bonventre, 4 Franck Lhomme, 3 Jean-Pierre Di Stefano (cap.), 2 René Amiot puis Jean-Luc Sautedé (51ème), 1 Didier Roblet

Arbitre : M. Rouve

Le club s'incline en finale face au CA Périgueux 9 à 6 le au stade de la Vallée du Cher de Tours.

Il effectue ensuite trois saisons parmi l'élite en 1993-1994, 1994-1995 et 1996-1997. Ensuite, il connaît le groupe A2 pendant trois saisons avant de descendre dans les divisions inférieures en 2000, victime de la réduction progressive de l'élite.

En 2001, une section féminine est créée. Elle se sépare en 2005 pour devenir un club indépendant, le Rugby féminin Dijon Bourgogne.

Intégration au championnat de France Nationale (2020)

Lors de la saison 2020-2021, le club intègre le nouveau championnat de France de Nationale.

Relégation en Nationale 2 (2022)

En 2022, le club est relégué dans le nouveau championnat de Nationale 2.

Identité visuelle

Couleurs et maillots

Lors de l'intersaison 2019, le club présente un nouveau logo[1].

Palmarès

Palmarès du club depuis 1923
Compétitions nationales Compétitions jeunes

Joueurs et personnalités du club

Effectif actuel (2021-2022)

Nom Poste Naissance Nationalité sportive International Dernier club Arrivée au club
(année)[Note 2]
Julien Beaufils Pilier Drapeau de la France France Formé au club 2017
Jérémy Bécasseau Pilier Drapeau de la France France USA Perpignan 2016
Antonin Certain Pilier Drapeau de la France France 2020
Yanis Jamet Pilier Drapeau de la France France CS Bourgoin-Jallieu 2020
Kévin Brou Pilier Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire ? (?) Rennes EC 2021
Joe Sproston Pilier Drapeau du pays de Galles Pays de Galles Doncaster Knights 2021
Yan Tabarot Talonneur Drapeau de la France France RC Châteaurenard 2021
Junior Mendes Talonneur Drapeau de la France France ? ?
Benjamin Nehme Talonneur Drapeau de la France France Castres olympique (espoirs) 2017
Théo Nicolas Talonneur Drapeau de la France France ASC Saint-Apollinaire 2021
Jordan Peyri Talonneur Drapeau de la France France US Marmande 2021
Hugo Alarcon Deuxième ligne Drapeau de la France France RC Aubenas-Vals 2018
Florian Desbordes Deuxième ligne Drapeau de la France France Stade montois 2018
Jean-Pirédy Paul Deuxième ligne Drapeau de la France France Racing 92 (espoirs) 2016
Tom Quarrie Deuxième ligne Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande US La Seyne-sur-Mer 2021
Kévin Amiot Troisième ligne aile Drapeau de la France France Formé au club 2010
Thomas Prémel Troisième ligne aile Drapeau de la France France Formé au club 2021
Victor Fromentèze Troisième ligne aile Drapeau de la France France RC Aubenas-Vals 2021
Timothé Grégoire Troisième ligne aile Drapeau de la France France Valence-Romans DR 2019
Otilo Kafotamaki Troisième ligne aile Drapeau de la France France RC Vannes 2017
Colin Lebian Troisième ligne aile Drapeau de la France France Formé au club 2017
Khaya Majola Troisième ligne aile Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud US Bergerac 2020
Adrami Mze Troisième ligne aile Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Formé au club 2021
Thibault Dufau Demi de mêlée Drapeau de la France France Provence Rugby 2020
Mathis Garnier Demi de mêlée Drapeau de la France France Stade rochelais (espoirs) 2021
Romain Kusiolek Demi de mêlée Drapeau de la France France CA Périgueux 2016
Anthony Fuertes Demi d'ouverture Drapeau de la France France Oyonnax rugby 2019
Pierre Hugard Demi d'ouverture Drapeau de la France France Oyonnax rugby 2021
Quentin Micolot Demi d'ouverture Drapeau de la France France Formé au club 2020
Ignacio Mieres Demi d'ouverture Drapeau de l'Argentine Argentine 6 (32) US Marmande 2019
Alban Conduché Centre Drapeau de la France France SU Agen 2020
Lucas Liabot Centre Drapeau de la France France USA Limoges 2018
Jean-Baptiste Pic Centre Drapeau de la France France RC Vannes 2020
Maxime Vilo Centre Drapeau de la France France Formé au club 2020
Hugo Alonso Ailier Drapeau de l'Espagne Espagne ? (?) SO Chambéry 2021
Julien Caramel Ailier Drapeau de la France France RC Narbonne 2019
Simon Hartmann Ailier Drapeau de la France France Formé au club 2019
Élie Jeune Ailier Drapeau de la France France ? 2020
David Odiete Arrière Drapeau de l'Italie Italie 7 (5) Rugby Rovigo 2020
Paul Altier Arrière Drapeau de Hong Kong Hong Kong ? (?) Hong Kong FC 2021

Joueurs célèbres

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Joueur du Stade dijonnais.

Infrastructures

Crédit image :
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Le Parc de la Colombière juxtapose le Stade Bourillot.

Le club joue à domicile au Stade Bourillot qui comporte 1000 places assises[3]. C'est un stade situé sur la commune de Longvic qui fait partie de l'aire d'attraction de Dijon.

Notes et références

Notes

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Pour les joueurs formés au club, année de leur première apparition en équipe professionnelle.

Références

Liens externes