Square Lamartine

16e arrt
Square Lamartine
Image illustrative de l’article Square Lamartine
Vue depuis l'avenue Henri-Martin.
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Porte-Dauphine
Début Avenue Victor-Hugo
Fin Avenue Henri-Martin
Morphologie
Longueur 105 m
Largeur 40 m
Historique
Création 1825
Dénomination 1886
Ancien nom Rue du Petit-Parc
Rue Spontini
Rue Neuve-du-Puits-Artésien
Place Victor-Hugo
Géocodification
Ville de Paris 5213
DGI 5292
Géolocalisation sur la carte : 16e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 16e arrondissement de Paris)
Square Lamartine
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Square Lamartine

Le square Lamartine est un square du 16e arrondissement de Paris.

Situation et accès

Le poète et homme politique français Alphonse de Lamartine (1790-1869).

On y accède par l'avenue Victor-Hugo ou par l'avenue Henri-Martin.

Le square est accessible en transports en commun par le (RER)(C) à la gare de l'avenue Henri-Martin et par la ligne (M)(9) à la station Rue de la Pompe.

Le terme désigne à la fois l'espace vert central et les deux petites voies qui la bordent à l'ouest et à l'est et qui sont loties.

Origine du nom

Il rend hommage au poète romantique Lamartine (1790-1869).

Historique

Cette voie qui a fait partie de la « rue du Petit-Parc[1] » résulte de la transformation, en 1825, du chemin qui longeait, à l'est, les terrains de l’ancienne faisanderie de la Muette et qui séparait les communes de Passy et de Neuilly[2].

Classée dans la voirie parisienne en vertu d'un décret du , elle prend le nom de « rue Neuve-du-Puits-Artésien » puis « place Victor-Hugo » par un arrêté du , avant de prendre sa dénomination actuelle par un arrêté du .

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

Immeubles du square, côté est.
No 2.
  • Ce petit espace vert est orné par la statue de Lamartine par Paul Niclausse, datée de 1951[3]. Cette statue remplace celle en bronze [4] due à Marquet de Vasselot, inaugurée le dans le square (alors appelé « square Victor-Hugo »), et qui a été refondue sous l'Occupation. Pour les enfants, une aire de jeux et un bac à sable ont été aménagés.
  • On y voit aussi le Monument à Benjamin Godard, composé d'un buste dû au sculpteur Jean-Baptiste Champeil, sur un haut socle décoré, qui a été érigé en 1904. Étrangement, le buste est tourné vers l'extérieur du square. Ce buste est également au théâtre national de l'Opéra-Comique. Le monument du square Lamartine comportait à l'origine deux personnages en bronze disposés contre le socle[5], ils ont disparu sans doute durant l'Occupation allemande pour la récupération du métal.
  • À l'une des extrémités se trouve le puits artésien de Passy dont l'eau a jailli pour la première fois en 1861. Le puits a été rénové en 1994. De nombreux habitants du quartier viennent s'y approvisionner en eau potable[6],[7],[8].
  • Le chanteur Mika a passé son enfance square Lamartine[9].
  • No 2 : maison de ville ; le dernier survivant du siège d’Anvers, le lieutenant-colonel Ferry, y meurt, en son domicile, en 1899[10] ; la comtesse Pastré y réside en 1938[11] et y reçoit beaucoup : la chanteuse Édith Piaf, l’acteur Yves Montand... Sous l’Occupation, « tout un petit monde prestigieux par le talent et par l’esprit gravitait square Lamartine autour du salon (et de ses buffets de rêve) de la comtesse Pastré »[12].
  • No 2 bis : immeuble d’angle de six étages construit en 1925[13] ; sous l’Occupation, 14 appartements y sont réquisitionnées par les Allemands[14].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références

  1. La rue du Petit-Parc, qui était située sur l'ancienne commune de Passy et de Neuilly, a été remplacée par la rue Mignard, le square Lamartine, la rue Spontini et la rue Pergolèse.
  2. « Square Lamartine », Nomenclature des voies de la ville de Paris, www.v2asp.paris.fr.
  3. Marie-Laure Crosnier Leconte, Le Guide du promeneur. 16e arrondissement, Parigramme, , 276 p. (ISBN 2-84096-036-2), p. 183.
  4. « Photo de la statue de Lamartine », paris1900.lartnouveau.com.
  5. Carte postale ancienne du monument , Gallica, gallica.bnf.fr.
  6. « Le puits artésien de Passy », mapage.noos.fr.
  7. http://www.amicale-genealogie.org/Histoires_temps-passe/Paris_eau/pareau05.htm
  8. Jacques Barozzi, Paris de fontaine en fontaine, Éditions Parigramme, Compagnie parisienne du livre (Paris), 2010, 135 p. (ISBN 978-2840966586), p. 112.
  9. Pascale Krémer, « Mika : A l’école, j’étais un extraterrestre », Le Monde, 9 février 2019.
  10. Le Petit Parisien, 2 mai 1899, sur gallica.bnf.fr.
  11. Le Figaro, 22 octobre 1938, sur gallica.bnf.fr.
  12. Pierre Bensoussan, Les cris du silence : Itinéraire d’un psychanalyste, Belfond, Paris, 1977.
  13. « 2 bis, square Lamartine », sur bercail.com.
  14. Cécile Desprairies, Paris dans la Collaboration, Éditions du Seuil, 2009.

Annexes

Articles connexes

Lien externe