Sophia Chikirou

Sophia Chikirou

Sophia Chikirou est une femme politique française, d'origine algérienne[1], exclue du Parti socialiste et membre de la Gauche moderne.

Elle est membre du conseil national du PS depuis novembre 2005, porte-parole de Laurent Fabius dans le cadre de la campagne de ce dernier pour être investi par les militants socialistes pour les élections présidentielles de 2007[2]. Candidate à l'investiture des militants de la 21e section du Parti socialiste, elle a annoncé, le 11 juillet 2006, le maintien de sa candidature, malgré la désignation par le Bureau national du Parti socialiste, de George Pau-Langevin, ancienne présidente du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples le 11 juillet 2006. La candidature de George Pau-Langevin ayant été justifiée au nom de la représentation des Antillais vivant en métropole à l'Assemblée nationale. Suite à sa candidature et celle de Michel Charzat, elle s'est fait exclure du parti ainsi que M. Charzat ; en novembre 2007, elle rejoint le mouvement de la Gauche moderne.[3] Elle a ensuite tenté d'être investie par l'UMP comme tête de liste aux municipales de 2008 dans le XXème arrondissement de Paris, et c'est à nouveau un Antillais qui lui a été préféré [4]

Sophia Chikirou est l'auteur de « Ma France laïque (pour en finir avec les communautarismes) » publié par La Martinière.

Voir aussi

Référence

  1. Djaffar Benmesbah, Sophia Chikirou: L'enfant terrible du 20e, Kabyles.net, 25 février 2007 (date erronée sur le site)
  2. Sophia Chikirou: Pourquoi j'ai rejoint Laurent Fabius, 24 juin 2006
  3. L'intervention de Jean-Marie Bockel à l'occasion de la conférence de presse de lancement de La Gauche Moderne, blog officiel de la gauche moderne, 28 novembre 2007.
  4. Anna Borrel, Sophia Chikirou, élue PS passée de la diversité à la dissidence, Marianne, 17 décembre 2007

Lien externe


Article publié sur Wikimonde Plus