SolarCity

SolarCity
logo de SolarCity
Logo de SolarCity.
illustration de SolarCity

Création
Dates clés Création : 4 juillet 2006
Rachat : 21 novembre 2016
Disparition
Fondateurs Lyndon Rive
Peter Rive
Personnages clés Lyndon Rive
Peter Rive
Elon Musk
Forme juridique Filiale
Action NASDAQ (SCTY)
Siège social San Mateo, Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Lyndon Rive (CEO)
Peter Rive (CTO)
Elon Musk (PCA)
Actionnaires Tesla[1],[2],[3]
Activité Énergie solaire photovoltaïque
Société mère Tesla
Effectif 12 243[4]
Site web solarcity.com

SolarCity Corporation est une société spécialisée dans l'énergie solaire photovoltaïque et cotée en bourse dont le siège social se situe à Fremont, en Californie. Elle vend et installe des systèmes de production d'énergie solaire ainsi que d'autres produits et services connexes à des clients résidentiels, commerciaux et industriels. La société a été fondée le par Peter et Lyndon Rive, les cousins du président-directeur général (PDG) de Tesla, Elon Musk. Tesla a acquis SolarCity le , pour un coût d'environ 2,6 milliards de dollars, et a réorganisé son activité solaire sous le nom de Tesla Energy.

SolarCity s'est fortement concentrée sur la vente en porte-à-porte de systèmes loués, où les clients ne payaient aucun coût initial, mais acceptaient d'acheter à l'entreprise l'électricité produite par ces panneaux pendant 20 ans. Ce modèle commercial est devenu le plus populaire aux États-Unis et a fait de l'entreprise le plus grand installateur solaire résidentiel, mais a donné à SolarCity plus de 1,5 milliard de dollars de dettes au moment de l'acquisition en novembre 2016 et a été critiqué par les défenseurs des consommateurs et les régulateurs gouvernementaux.

Avant son acquisition par Tesla, les deux entreprises entretenaient une relation étroite. SolarCity offrait une recharge gratuite aux propriétaires de Tesla Roadster dans ses stations de recharge. SolarCity est devenu l'un des premiers installateurs de la batterie de stockage d'énergie domestique Tesla Powerwall. Elon Musk, le PDG de Tesla, a notamment été le président du conseil d'administration (PCA) de SolarCity.

Histoire

Des véhicules d'installation portant le logo original de SolarCity à Foster City, en Californie (2009).

SolarCity a été fondée le par les frères Peter et Lyndon Rive, sur la base d'une suggestion de concept d'entreprise solaire faite par leur cousin, Elon Musk, qui en était le président du conseil d'administration (PCA)[5]. Il a également contribué à la création de l'entreprise. En 2009, les panneaux solaires qu'elle avait installés étaient capables de générer 440 mégawatts (MW) d'électricité[6],[7].

Un véhicule d'installation solaire de l'entreprise SolarCity à Portland, dans l'Oregon (2015).

En 2011, l'entreprise a lancé son expansion sur la côte est des États-Unis avec l'acquisition de la division solaire de Clean Currents et de groSolar[8]. À la suite de ces acquisitions, SolarCity a étendu ses activités sur la côte est et a ouvert des bureaux dans les États du Connecticut, de Pennsylvanie, de Caroline du Sud, de Floride, du Vermont et du New Hampshire[9],[10],[11].

En 2013, SolarCity était le premier installateur solaire résidentiel aux États-Unis et le magazine Solar Power World l'a classé au deuxième rang des entreprises d'installation solaire globale aux États-Unis[12],[13]. En 2013, SolarCity a acheté Paramount Solar à Paramount Equity pour 120 millions de dollars[14]. En 2015, ses panneaux installés étaient capables de générer 870 MW d'énergie solaire et représentaient environ 28 % des installations solaires non utilitaires aux États-Unis cette année-là.

En octobre 2014, SolarCity a annoncé qu'elle offrirait jusqu'à 200 millions de dollars d'obligations solaires, et qu'elle lancerait un nouveau site web en ligne pour permettre l'achat de ces obligations ; il s'agissait de la première offre publique à enregistrer de telles obligations aux États-Unis[15]. En mars 2016, SpaceX a acheté pour 90 millions de dollars d'actions SolarCity[16].

Fin 2015, SolarCity s'est retiré de la vente et de l'installation d'équipements solaires au Nevada, à la suite de la décision de la Public Utilities Commission (PUC) de l'État d'augmenter les frais de service mensuels pour les clients produisant de l'énergie solaire sur les toits et de réduire progressivement le rendement de l'énergie solaire revendue au réseau en vertu de la règle de comptage net de l'État. En vertu de ces nouvelles règles, les frais de service mensuels imposés aux clients de Nevada Power produisant de l'énergie solaire sur leur toit sont passés de 12,75 à 17,90 dollars, et devaient atteindre 38,51 dollars au  ; simultanément, les tarifs accordés aux clients produisant de l'énergie solaire sur leur toit pour leur surplus d'énergie solaire ont également été récupérés et devaient continuer à baisser au cours des quatre années suivantes. En conséquence, SolarCity a supprimé plus de 550 emplois dans le Nevada[17].

Réduction des effectifs

Au cours de l'année 2015, le nombre d'employés avait augmenté de 69 % ; à la fin de 2015, SolarCity comptait 15 273 employés. Pour préserver ses liquidités, SolarCity a supprimé 20 % de ses effectifs totaux en 2016 ; à la fin de 2016, elle comptait 12 243 employés[18],[19]. C'était la première fois dans l'histoire de l'entreprise qu'elle réduisait ses effectifs[20].

Les suppressions d'emplois ont touché les travailleurs de l'ensemble de l'entreprise : 22 % des emplois ont été supprimés dans les opérations, les installations et la fabrication et 27 % dans les ventes et le marketing. En août 2016, l'entreprise a annoncé qu'elle prévoyait de prendre jusqu'à 5 millions de dollars de charges pour couvrir ses licenciements prévus. La société a également réduit les salaires de ses deux cofondateurs de 275 000 dollars à 1 dollar par an.

Rachat par Tesla

Le , Tesla a annoncé dans une déclaration commune avec SolarCity qu'elle allait acquérir la société dans le cadre d'une transaction entièrement en actions de 2,6 milliards de dollars. La mission de Tesla depuis sa création est « d'accélérer la transition du monde vers une énergie durable »[21]. Dans le cadre du « plan directeur secret de Tesla Motors » d'Elon Musk, Tesla a cherché à accélérer la transition du monde d'une économie d'hydrocarbures à base de mines et de brûlis vers une économie électrique solaire. L'annonce citait comme avantages de l'acquisition des synergies opérationnelles et de coûts, ainsi que des produits intégrés. La proposition d'acquisition a été approuvée par les régulateurs antitrust[22],[23].

Plus de 85 % des actionnaires non affiliés (les actionnaires affiliés sont ceux qui occupent des postes de direction dans l'une ou l'autre des entreprises) de Tesla et de SolarCity ont voté pour approuver l'acquisition le , ce qui a permis de conclure l'acquisition le [24],[25].

Certains investisseurs ont critiqué l'opération, la qualifiant d'« effort malavisé pour sauver deux entreprises qui dépendent des investisseurs et du gouvernement pour leur trésorerie d'exploitation »[26]. Un procès est en cours contre Elon Musk et le conseil d'administration de Tesla, alléguant qu'« ils ont surpayé SolarCity, ignoré leurs propres conflits d'intérêts et omis de divulguer des "faits troublants" essentiels à une analyse rationnelle de l'opération proposée »[27],[28].

En avril 2017, le directeur des politiques de SolarCity, John Wellinghoff, a quitté SolarCity[29]. En juin 2017, Lyndon Rive a quitté SolarCity, et Peter Rive est parti peu après[30],[31]. La Gigafactory 2 (Giga New York) a ouvert ses portes à Buffalo à la fin du mois d'août 2017[32]. En 2019, la part de marché de Tesla dans le secteur des panneaux solaires était en baisse, ce qui a incité l'entreprise à réduire sa force de vente. Le chiffre d'affaires (CA) des activités de production et de stockage d'énergie de Tesla de janvier à septembre 2019 a chuté de 7 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 1,1 milliard de dollars[33].

Produits et services

Crédit-bail solaire

En 2008, SolarCity a fait son entrée sur le marché du crédit-bail solaire en proposant une nouvelle option aux propriétaires : la location de panneaux solaires en toiture à des clients qui ne paieraient pas de frais initiaux. En échange, les clients payaient pendant 20 ans l'électricité produite par ces panneaux[34]. Le crédit-bail solaire de SolarCity a permis à certains propriétaires de payer moins chaque mois que ce qu'ils payaient auparavant pour l'électricité fournie par la compagnie d'électricité[35].

Le modèle économique du « solaire sans mise de fonds » est devenu le plus populaire aux États-Unis et a permis d'augmenter les installations, mais il a aussi considérablement alourdi la dette de SolarCity, représentant environ la moitié de la dette de plus de 3 milliards de dollars de l'entreprise en 2016[36],[37]. Le modèle commercial a également été critiqué par les défenseurs des consommateurs et les régulateurs gouvernementaux[38],[39].

Panneaux solaires commerciaux

En mai 2008, SolarCity a réalisé ce qui était, à l'époque, la plus grande installation solaire commerciale de San José, sur le campus nord d'eBay ; en juillet 2008, SolarCity a réalisé ce qui était, à l'époque, la plus grande installation solaire commerciale de San Francisco, pour British Motor Car Distributors, composée de 1 606 panneaux solaires photovoltaïques[40],[41]. SolarCity a introduit des options de financement supplémentaires pour les entreprises en 2009 et a construit de multiples projets solaires pour d'autres grandes organisations, notamment Walmart, Intel et l'armée américaine[42],[43],[44]. En 2013, la société a créé GivePower, une branche à but non lucratif de son activité solaire, qui est une entreprise indépendante[45].

Technologie d'installation

SolarCity a utilisé un matériel de montage exclusif qui s'emboîte sur les toits, éliminant ainsi le besoin de rails, et a utilisé des jupes pour cacher le matériel et les bords des panneaux[46],[47],[48]. SolarCity a acquis la technologie de montage lorsqu'elle a acheté Zep Solar en 2013. Le système « sans rails » a permis aux installateurs d'installer des panneaux solaires sur le toit plus rapidement que d'autres approches d'installation. Traditionnellement, l'installation de panneaux solaires nécessitait que les ouvriers équipent d'abord les toits de rails de montage, puis fixent les panneaux solaires à ces rails. Tesla Energy continue d'utiliser cette technologie pour ses installations de panneaux solaires.

Évaluations et rénovations de l'efficacité énergétique

En 2010, SolarCity a fait l'acquisition de Building Solutions, une société d'audit énergétique domestique, et a commencé à proposer des évaluations et des améliorations de l'efficacité énergétique[49]. En mars 2012, SolarCity a collaboré avec Admiral's Bank of Boston pour mettre à disposition un nouveau prêt destiné à financer des améliorations de l'efficacité énergétique et a étendu ses services d'efficacité énergétique à la côte est des États-Unis[50],[51].

Chargeurs de véhicules électriques

En 2009, SolarCity s'est lancé dans le secteur de la recharge des voitures électriques en rachetant l'activité SolSource Energy de Clean Fuel Connections[52]. En 2011, SolarCity a annoncé un partenariat avec Rabobank pour mettre gratuitement la recharge des voitures électriques à la disposition des propriétaires de Tesla Roadster voyageant sur la route 101 en Californie entre San Francisco et Los Angeles[53]. En 2012, Tesla a commencé à déployer de manière indépendante ses propres stations Supercharger.

Projet SolarStrong

SolarStrong était le plan quinquennal de SolarCity visant à construire plus d'un milliard de dollars de projets solaires photovoltaïques pour les communautés de logements militaires privatisés à travers les États-Unis. Cela a été annoncé fin 2011[54].

SolarStrong est réalisé par SolarCity en coopération avec Lend Lease Corporation et concerne 124 bases militaires dans 33 États[55],[56]. Le financement est convenu avec BofA Securities, USRG Renewable Finance et U.S. Bancorp[57]. Il bénéficiait d'une garantie de prêt fédérale partielle de 344 millions de dollars dans le cadre du programme de partenariat avec les institutions financières du Département de l'Énergie des États-Unis ; toutefois, la garantie a été retirée après le début de la mise en œuvre du projet.

Le projet a débuté en 2011 avec le développement de la base conjointe Pearl Harbor–Hickam à Hawaï, suivi de la base aérienne Davis-Monthan en Arizona. En 2012, le projet s'est poursuivi avec la base aérienne de Los Angeles en Californie, ainsi que la base aérienne de Peterson et la base aérienne de Schriever dans le Colorado.

Stockage d'énergie

En 2016, SolarCity a mené un projet pilote pour tester une ressource de sauvegarde du réseau en installant le logiciel GridLogic et des batteries Tesla Powerwall de 10 kilowattheures dans 500 foyers californiens[58],[59]. Ce concept a également été testé dans le Vermont[60].

Giga New York

En 2014, SolarCity a annoncé son intention de construire une nouvelle usine de fabrication (désormais connue sous le nom de Gigafactory 2) à Buffalo, dans l'État de New York, en coordination avec l'Institut polytechnique SUNY, après avoir acquis Silevo, un fabricant de modules solaires à haut rendement. Le complexe de fabrication initial serait une installation de 110 000 m2 qui coûterait 900 millions de dollars et emploierait 1 500 travailleurs à Buffalo et 5 000 dans tout l'État[61]. Avec une capacité prévue d'un gigawatt de panneaux solaires par an d'ici 2019, la nouvelle usine serait la plus grande usine solaire des États-Unis[62]. Le coup d'envoi du projet a été donné en septembre 2014 et la date d'achèvement prévue doit se faire au début de l'année 2016[63].

L'installation serait la plus grande de ce type dans l'hémisphère ouest[64]. Panasonic devait assurer la production de l'usine de Buffalo, en investissant 256 millions de dollars[65]. Panasonic et SolarCity/Silevo développent une technologie HIT similaire mais quelque peu différente, et Panasonic espère utiliser les plaquettes de 150 mm de SolarCity en combinant les technologies des deux sociétés avec un rendement de 22 %. SolarCity s'attend à ce que la demande dépasse la production de 10 000 panneaux solaires par jour à Buffalo, et achète du matériel solaire à d'autres fabricants jusqu'à ce que d'autres usines puissent être construites. SolarCity a dû dépenser 5 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie pour l'installation et créer plus de 1 460 emplois directs dans le secteur manufacturier[66].

En février 2016, le président-directeur général (PDG) Lyndon Rive a annoncé qu'en raison des retards enregistrés dans la fourniture de machines pour l'usine, la production commencerait à l'été 2017[67]. L'État de New York est propriétaire du bâtiment et de la plupart des équipements, qu'il loue à SolarCity. La plupart des travaux étaient terminés en novembre 2016, lorsque le projet Buffalo Billion a fait l'objet d'une enquête, retardant les paiements de l'État aux entrepreneurs, mais n'influençant pas l'avancement de l'achèvement de la construction[68]. SolarCity a commencé à embaucher pour l'installation en décembre 2016.

Elon Musk a annoncé en 2017 que la production des produits de toiture solaire de Tesla serait déplacée vers l'installation de Buffalo à la fin de 2017[69]. Il a été signalé qu'en août 2017, la production de tuiles solaires avait commencé dans l'installation, et Tesla prévoyait de continuer à augmenter la production jusqu'à la fin de l'année[70]. À la fin de 2018, l'installation employait environ 800 travailleurs[71]. L'État de New York a exigé que l'entreprise emploie au moins 1 460 travailleurs sur le site d'ici avril 2020, sous peine de se voir infliger une pénalité de 41,2 millions de dollars, et en février 2020, l'entreprise a déclaré avoir 1 500 travailleurs sur le site[72]. Panasonic a annoncé qu'elle cesserait ses activités sur le site en mai 2020[73].

Projet Checks and Balances

SolarCity finance indirectement un groupe de défense politique connu sous le nom de Checks and Balances Project. Ce projet a critiqué les membres élus de l'Arizona Corporation Commission, l'organisme de réglementation qui supervise l'électricité et les services publics en Arizona, pour être trop bien connectés aux sociétés de services publics. Le projet Checks and Balances a déposé plusieurs demandes de dossiers publics auprès de l'Arizona Corporation Commission. En juillet 2016, le Federal Bureau of Investigation (FBI) a interrogé le responsable de Checks and Balances dans le cadre d'une enquête criminelle plus large sur le financement de certaines courses d'État en Arizona en 2014[74].

Financement des projets et fonds Google

SolarCity s'associe à des banques, à de grandes entreprises et au marché des actifs adossés pour créer des fonds de financement de projets destinés à financer ses options de vente directe d'électricité (PAA)[75]. Parmi les partenariats de financement les plus connus de SolarCity figure un fonds de 280 millions de dollars créé avec Google pour financer des installations solaires résidentielles en juin 2011. Le fonds Google était le plus grand fonds de ce type aux États-Unis, et le plus grand investissement de Google dans les énergies propres[76].

Organisation du commerce et collaboration

L'entreprise est l'un des membres fondateurs de l'Alliance for Solar Choice (TASC) qui est une organisation professionnelle spécialisée dans les centrales solaires photovoltaïques en toiture[77].

Collaboration financée par le gouvernement

L'initiative SunShot est un effort national visant à soutenir l'adoption de l'énergie solaire afin de rendre l'énergie solaire abordable pour tous les Américains. Elle est gérée par le Bureau des technologies de l'énergie solaire du ministère américain de l'énergie et finance des projets de recherche, de développement, de démonstration et de déploiement. Il s'agit d'une collaboration entre des entreprises privées, des universités, des gouvernements d'État et locaux, et des organisations à but non lucratif, ainsi que des laboratoires nationaux. Le programme a débuté en 2011 avec l'objectif initial de rendre l'énergie solaire compétitive par rapport aux formes traditionnelles d'électricité d'ici 2020. En 2016, le programme a réalisé 70 % des progrès vers l'objectif de 2020[78].

Dans le budget du Congrès pour l'exercice 2012, le programme a été doté de 457 millions de dollars. Selon la demande de crédits du ministère américain de l'Énergie pour cette année-là, « le programme encourage également l'intégration des systèmes en développant des approches radicalement nouvelles pour réduire le coût et améliorer la fiabilité et la fonctionnalité de l'électronique de puissance et en soutenant le développement de l'industrie par le biais de normes de test et d'évaluation, et d'outils permettant de comprendre les problèmes d'intégration au réseau ».

SolarCity a participé à une collaboration avec le programme aux côtés du National Renewable Energy Laboratory du département de l'énergie et de Hawaiian Electric Industries. Grâce aux fonds du gouvernement et des contribuables, SolarCity a aidé 2 500 clients résidentiels hawaïens à connecter leurs systèmes d'énergie solaire au réseau avant la fin décembre 2015[79].

Articles connexes

Notes et références

  1. https://www.tesla.com/blog/teslas-acquisition-of-solarcity-receives-shareholder-approval
  2. https://www.spglobal.com/marketintelligence/en/news-insights/trending/pkqkx8prqjvrftauj1r9lq2
  3. https://www.sec.gov/Archives/edgar/data/1318605/000119312516697498/d241192ds4.htm
  4. https://buffalonews.com/business/local/solarcity-gearing-up-to-begin-work-here-cut-3-000-jobs-in-2016/article_8f2c6c5d-afcb-5073-9177-64b005636052.html
  5. (en-US) Bryan Walsh, « The Environment - TIME », Time,‎ (ISSN 0040-781X, lire en ligne, consulté le )
  6. (en) « Solar Industry Research Data », sur SEIA (consulté le )
  7. (en-US) Cassandra Sweet And Ryan Tracy, « Solar Installer Sues for U.S. Grant Funds », Wall Street Journal,‎ (ISSN 0099-9660, lire en ligne, consulté le )
  8. « SolarCity Acquires groSolar’s Residential Installation Business », sur www.greentechmedia.com (consulté le )
  9. (en) « Solar City, eyeing growth in Pittsburgh region, opens operations center », sur Pittsburgh Post-Gazette (consulté le )
  10. (en-US) Joshua S. Hill, « SolarCity Expands Services Into South Carolina », sur CleanTechnica, (consulté le )
  11. (en) « Solar Energy Giant To Move Into N.H. Market », sur New Hampshire Public Radio, (consulté le )
  12. « Is the SolarCity Model the Only Way to Scale Residential Solar? », sur www.greentechmedia.com (consulté le )
  13. (en-US) « 2013 Top 250 Solar Contractors », sur Solar Power World (consulté le )
  14. (en-US) S. I. Staff, « SolarCity Completes Acquisition Of Paramount Solar », sur Solar Industry, (consulté le )
  15. (en) « SolarCity offers $200 million solar bonds in first public offering », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. « SolarCity - Current Report », sur web.archive.org, (consulté le )
  17. (en-US) « SolarCity cuts 550 Nevada jobs, blames new net metering rate », sur Las Vegas Review-Journal, (consulté le )
  18. « SolarCity's workforce shrinks – but predictions for solar point up », Christian Science Monitor,‎ (ISSN 0882-7729, lire en ligne, consulté le )
  19. (en) David Robinson, « SolarCity, gearing up to begin work here, cut 3,000 jobs in 2016 », sur The Buffalo News (consulté le )
  20. (en) [email protected] com (Evan Niu CFA), « Why Tesla Had to Lay Off 3,000 SolarCity Employees », sur madison.com (consulté le )
  21. (en-US) Jeff Desjardins, « Here's what the future of Tesla could look like », sur Business Insider (consulté le )
  22. (en) « Tesla Has Won Antitrust Approval to Buy SolarCity », sur Fortune (consulté le )
  23. (en) Tim Stevens, « Tesla and SolarCity confirm merger in $2.6BN stock deal », sur Roadshow (consulté le )
  24. (en-US) « Tesla shareholders OK SolarCity deal: ‘Your faith will be rewarded,’ Elon Musk says », sur GeekWire, (consulté le )
  25. (en-GB) « Tesla’s Acquisition of SolarCity Receives Shareholder Approval », sur www.tesla.com, (consulté le )
  26. (en-US) Twitter et Instagram, « Shareholders to vote on Tesla-SolarCity merger next month », sur Los Angeles Times, (consulté le )
  27. (en-US) Twitter et Instagram, « Elon Musk knew SolarCity was going broke before merger with Tesla, lawsuit alleges », sur Los Angeles Times, (consulté le )
  28. (en) Lora Kolodny, « Tesla and Musk hid facts about SolarCity deal and SpaceX involvement, shareholders claim in unsealed court docs », sur CNBC, (consulté le )
  29. (en-US) « Former FERC chair Jon Wellinghoff no longer at SolarCity », sur Utility Dive (consulté le )
  30. (en) « Former SolarCity CEO Lyndon Rive will leave Tesla », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  31. (en-US) Bryan Logan, « SolarCity cofounder Peter Rive is leaving Tesla months after multibillion acquisition », sur Business Insider (consulté le )
  32. (en-US) Fred Lambert, « Tesla starts solar cell production at Gigafactory 2 in Buffalo, raises annual capacity goal to 2 GW », sur Electrek, (consulté le )
  33. (en) « Tesla settles with Walmart over solar panel installations, fires », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  34. « Environment » Blog Archive » Solar power for less than your cable bill | Blogs | Reuters.com », sur web.archive.org, (consulté le )
  35. « SignOnSanDiego.com > News > North County -- Leasing a solar-power system », sur web.archive.org, (consulté le )
  36. « Bloomberg - Are you a robot? », sur www.bloomberg.com (consulté le )
  37. (en) David Robinson, « Tesla-SolarCity merger: How risky is all that debt? », sur The Buffalo News (consulté le )
  38. (en) Ted Sickinger| The Oregonian/OregonLive, « Consumer group asks state to investigate solar companies' sales practices », sur oregonlive, (consulté le )
  39. (en) Ted Sickinger| The Oregonian/OregonLive, « Oregon recoups $13 million for inflated solar tax credits », sur oregonlive, (consulté le )
  40. (en) « Commercial », sur Tesla (consulté le )
  41. (en) « British Motor Car », sur sfenvironment.org - Our Home. Our City. Our Planet, (consulté le )
  42. « KW29 | SolarCity increases the scope of its PPA Program; Gartner expects commercial solar PPA market to account for 26 % of the solar PPA market in 2009 - SolarServer », sur web.archive.org, (consulté le )
  43. (en-US) Jamie Poitra, « Energy & Environment », sur Gigaom, (consulté le )
  44. « Sun helps power new Davis-Monthan homes - Air Force News | News from … », sur archive.ph, (consulté le )
  45. Morgan McFall-Johnsen, « A solar-powered system can turn salt water into fresh drinking water for 25,000 people per day. It could help address the world’s looming water crisis. », sur Business Insider France, (consulté le )
  46. « Tesla Just Unveiled Its Newest Solar Panels », sur Futurism (consulté le )
  47. (en) Ucilia Wang, « SolarCity Buys Zep To Cut Labor Time For Rooftop Solar », sur Forbes (consulté le )
  48. « SolarCity Aims Zep Solar Technology at Commercial Rooftops », sur www.greentechmedia.com (consulté le )
  49. « Solar City Adds Energy Efficiency to Solar Finance, Design and Monitoring », sur www.greentechmedia.com (consulté le )
  50. « SolarCity Charges Into Home Efficiency With Admirals Bank », sur www.greentechmedia.com (consulté le )
  51. (en-US) Bryan Walsh, « How SolarCity Makes Energy Efficiency Easy », Time,‎ (ISSN 0040-781X, lire en ligne, consulté le )
  52. « SolarCity Installs Electric Car Chargers Along Cal Highway », sur www.greentechmedia.com (consulté le )
  53. « SolarCity Installs Electric Car Chargers Along Cal Highway », sur www.greentechmedia.com (consulté le )
  54. (en-US) Diane Cardwell, « Private Dollars Revive a Solar Panel Plan for Military Housing », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  55. (en) Todd Woody, « Google Invests $280 Million in Fund to Install Home Solar Panels », sur Forbes (consulté le )
  56. (en) « HuffPost - Breaking News, U.S. and World News », sur HuffPost (consulté le )
  57. (en) Todd Woody, « Big Military Solar Project Expands To New Bases », sur Forbes (consulté le )
  58. (en) Josh Dzieza, « Why Tesla's battery for your home should terrify utilities », sur The Verge, (consulté le )
  59. « PG&E to Plug Enphase Smart Inverters and SolarCity Storage Systems Into Its Grid Control Platform », sur www.greentechmedia.com (consulté le )
  60. « Tesla and Green Mountain Power: Get Your Behind-the-Meter Battery for $15 a Month », sur www.greentechmedia.com (consulté le )
  61. (en) David Robinson, « SolarCity construction nears completion », sur The Buffalo News (consulté le )
  62. « SolarCity Buys Silevo, a Module Maker - WSJ », sur web.archive.org, (consulté le )
  63. « SolarCity investing $5B in Buffalo, creating 3,000 jobs | wivb.com », sur web.archive.org, (consulté le )
  64. (en-US) Susanne Craig, « Despite Risks, Cuomo Bets on Solar Power to Lift Buffalo », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  65. (en-US) « Tesla/SolarCity/Silevo/Panasonic 1GW Buffalo fab’s known unknowns », sur PV Tech, (consulté le )
  66. (en-US) « Success of Buffalo Billion-backed SolarCity factory remains elusive », sur Daily Energy Insider, (consulté le )
  67. (en) David Robinson, « SolarCity delaying Buffalo factory production », sur The Buffalo News (consulté le )
  68. (en) David Robinson, « State is late paying Riverbend contractors again », sur The Buffalo News (consulté le )
  69. (en) David Robinson, « Tesla says it will start making solar roofs in Buffalo by end of year », sur The Buffalo News (consulté le )
  70. (en-US) James Ayre, « Solar Roof Tile Production At Tesla's Buffalo "Gigafactory" Now Up & Running », sur CleanTechnica, (consulté le )
  71. « Bloomberg - Are you a robot? », sur www.bloomberg.com (consulté le )
  72. (en) Lora Kolodny, « Tesla, Panasonic will reportedly stop joint solar cell production at Gigafactory 2 in Buffalo », sur CNBC, (consulté le )
  73. (en-US) Steve Hanley, « Tesla Now Has 1,800 Employees In New York, Panasonic Quits Gigafactory 2 In Buffalo (The Solar One) », sur CleanTechnica, (consulté le )
  74. (en-US) Ryan Randazzo, « Advocacy group briefs FBI in Arizona Corporation Commission inquiry », sur The Arizona Republic (consulté le )
  75. « EDGAR Filing Documents for 0001193125-13-424011 », sur www.sec.gov (consulté le )
  76. Steve Hargreaves, « Google invests $280 million in SolarCity », sur CNNMoney (consulté le )
  77. « Alliance for Solar ChoiceAbout Us » Alliance for Solar Choice », sur web.archive.org, (consulté le )
  78. (en) « About the Solar Energy Technologies Office », sur Energy.gov (consulté le )
  79. (en) « EERE Success Story—SunShot-funded Advanced Inverter Testing Enables 2,500 Solar Energy Systems to Connect to Hawaii’s Electric Grid », sur Energy.gov (consulté le )