Simone Spinola

Simone Spinola
Portrait de Simone Spinola par Andrea Semini
Fonction
Doge de Gênes
-
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
San Domenico, Genoa ()
Nationalité
Activité
Famille
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Blason

Simone Spinola (né en 1497 à Gênes et mort le dans la même ville) est un doge de Gênes du au .

Biographie

Simone Spinola qui est né à Gênes vers 1497 est un membre de la noble famille Spinola de la branche des « Luccoli » et adhère à la noblesse vecchia (vieille) par opposition à la nuova (nouvelle).

Simone Spinola est un marchand habile, exerçant à Anvers et dans les Flandres où il fait fortune tout en continuant à garder des rapports économiques et politiques avec Gênes où il se rend régulièrement.

Parmi les postes occupés figure celui de console deputato ai sequestri (consul député aux saisies) (« delle Caleghe »).

En 1566, le sénat de Gênes le nomme ambassadeur au Saint-Siège auprès de la cour du pape Pie V, toujours en continuant ses affaires dans les Flandres où il se rend régulièrement.

En 1567 il retourne à Gênes et le de la même année il est élu par le grand conseil doge de la république de Gênes : le 21e de la « réforme biennale » et le 66e de l'histoire républicaine.

Parmi les faits marquants de son mandat et inscrits dans les annales figure la pacification des rapports entre la république de Gênes et sa colonie Corse.

Le doge Simone Spinola est mort subitement à Gênes le avant la fin de son mandat et a été enterré dans le muselée de la chapelle de Sainte Catherine de Sienne, à l'intérieur de la disparue église San Domenico démolie en 1826.

Bibliographie

  • Sergio Buonadonna, Mario Mercenaro, Rosso doge. I dogi della Repubblica di Genova dal 1339 al 1797, De Ferrari Editori, Gênes, 2007

Source da traduction