Sherry Johnson

Sherry Johnson
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Sherry Johnson (née en 1961 en Floride[1]) est une militante américaine. Elle-même mariée lorsqu'elle avait 11 ans après être tombée enceinte, elle lutte aujourd'hui contre le mariage des enfants aux États-Unis.

Biographie

Premières années et premier mariage

Mariage d'enfants à Bihar (Inde), 2019

Sherry Johnson a grandi en Floride dans une famille afro-américaine[2] de confession pentecôtiste[3]. Elle tombe enceinte d'un membre de sa paroisse âgé de 20 ans[3],[4] et est poussée par sa famille à l'épouser lorsqu'elle a 11 ans, cela sur les conseils de membres dirigeants de la congrégation afin de légaliser la grossesse. À la suite de cela elle est également retirée de l'école[4].

Aux États-Unis de tels mariages entre majeur et jeune enfant étaient, et sont encore en 2018, légaux sans limite d'âge pour peu que les parents du mineur donnent leur approbation[3],[4],[5]. Dans le cas de Sherry Johnson, un premier greffier de la ville de Tampa a refusé de donner l'autorisation administrative pour le mariage mais un autre du comté de Pinellas a validé l'union, bien que le certificat de mariage mentionne l'âge de la mariée[3],[4].

D'un mariage à l'autre

Ce premier mariage dure six ans avant que le couple ne divorce ; Sherry Johnson a alors 17 ans et est mère de six enfants[2]. Elle se remarie à l'âge de 19 ans avec un homme de 37 ans également violent, duquel elle a trois enfants ; elle a 27 ans lorsque naît le dernier[2]. Ce second mariage finit lui aussi par un divorce.

Elle s'éloigne alors de la religion, et rencontre une psychothérapeute qui la prend en charge[2]. Elle exerce par la suite le métier d'aide à domicile et a également travaillé dans la restauration à Tallahassee avec son troisième mari, qu'elle épouse en 2008 et dont elle divorce par la suite[2].

Engagement contre les mariages d'enfants

Sherry Johnson s'engage à partir des années 2010 contre le mariage des enfants aux États-Unis, où 167 000 mineurs de moins de 17 ans ont été mariés dans 38 états américains entre 2000 et 2010[3]. Elle a notamment écrit un livre dénonçant l'absence de limite d'âge stricte pour le mariage, livre pour lequel elle a reçu une lettre de félicitations signée par Michelle Obama[2]. Elle a également rencontré des sénateurs dont la sénatrice de Floride Lizbeth Benacquisto , pour que soient adoptées des lois interdisant le mariage des enfants[2].

Références

  1. Esther, « Être mariée à 11 ans aux États-Unis, pour dissimuler un viol, c’est possible », sur madmoizelle.com, (consulté le 5 mars 2018).
  2. a b c d e f et g (en) Moni Basu, « Sherry Johnson was raped, pregnant and married by 11. Now she's fighting to end child marriage in America », sur cnn.com, (consulté le 5 mars 2018).
  3. a b c d et e (en) Nicholas Kristof, « 11 Years Old, a Mom, and Pushed to Marry Her Rapist in Florida », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 5 mars 2018).
  4. a b c et d « Mariée à 11 ans à son violeur, une Américaine raconte son calvaire », L'Express,‎ (lire en ligne, consulté le 5 mars 2017).
  5. « Aux États-Unis aussi, on marie aussi des enfants », Lutte ouvrière, no 2584,‎ , p. 10 (lire en ligne, consulté le 19 février 2018).

Article connexe