Shellac (société de distribution)

Shellac (société de distribution)

Shellac
Création 2002
Forme juridique Société à responsabilité limitée
Siège social Marseille
Drapeau de France France
Direction Thomas Ordonneau
Activité Production, distribution et édition de films cinématographiques
SIREN 444228084
Site web https://shellacfilms.com/

Shellac[1] (acronyme de Société Héliotrope de Libre Action Culturelle) est une société de distribution et d'édition cinématographique fondée en 2002 par Thomas Ordonneau[2] et basée à Marseille (d'abord au sein du collectif Polygone étoilé, puis à la Friche Belle de Mai[3]).

Activités

Outre la distribution et l'édition vidéographique, Shellac s'est ouverte à la production via sa société Shellac Sud. Aussi bien active sur l'accompagnement de cinéastes locaux ou hexagonaux, novices ou confirmés, pour des courts ou longs-métrages, les productions de Shellac s'efforcent de promouvoir de nombreux réalisateurs émergents sur la scène européenne comme Miguel Gomes, João Nicolau, Pietro Marcello ou encore Régis Sauder.

Dans un esprit de complémentarité, Shellac programme deux salles à Marseille, La Baleine au Cours Julien et Le Gyptis à la Belle-de-Mai[4]). Depuis janvier 2021, l'offre de Shellac s'est étendue aux services de streaming grâce à sa plateforme SVOD, le Club Shellac[5].

Depuis ses débuts, Shellac s'est engagée à mettre en avant un cinéma porté par des auteurs singuliers comme, entre autres : Béla Tarr, Virgil Vernier, Philippe Grandrieux, Antonin Peretjatko, Justine Triet, Alain Guiraudie, Benoît Forgeard, Chantal Akerman, Serge Bozon ou encore Cristi Puiu, Roberto Minervini et Angela Schanelec[6].

Références

  1. « "Shellac" », sur www.societe.com (consulté le 27 mai 2019)
  2. Cédric Coppola, « 7e Art: selon Thomas Ordonneau, « Shellac a un rapport différent à l’espace et au temps » - Journal La Marseillaise » (consulté le 8 juin 2015)
  3. Clarisse Fabre, « Avec Shellac, le cinéma rayonne hors de Paris », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 8 juin 2015)
  4. « Marseille: « Le Gyptis accueillera tous les types de cinéma » - Journal La Marseillaise » (consulté le 8 juin 2015)
  5. Laura Tuillier, « Shellac, bienvenue au streaming «Club» », sur Libération (consulté le 13 avril 2021)
  6. « Thomas Ordonneau • Distributeur », sur Cineuropa - le meilleur du cinéma européen (consulté le 11 juin 2015)

Liens externes

  • Site officiel
  • Ressources relatives à l'audiovisuel :