Shang-Chi

Shang-Chi

Shang-Chi
Personnage de fiction apparaissant dans
Master of Kung Fu.

Alias Le Maître du kung-fu
(The Master of Kung-Fu)
Naissance dans la forteresse de Fu Manchu  au Hunan, Chine[1]
Origine Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Sexe Homme
Espèce Humain
Cheveux Noirs[1]
Yeux Marrons[1]
Activité Aventurier, instructeur en arts martiaux ; ancien agent secret, pêcheur ; citoyen de la République populaire de Chine[1]
Caractéristique
Arme favorite Armes martiales orientales (sabre, , nunchaku, shurikenetc.)
Pouvoirs spéciaux Aucun super-pouvoir
Adresse l’île de Landau (Hong Kong, Chine) ; autrefois mobile (à travers le monde), auparavant à l'Avengers Tower (New York, État de New York, États-Unis), dans un village non identifié en Chine, à Londres (Angleterre, Royaume-Uni), au Stormhaven Castle (Écosse, Royaume-Uni), à la forteresse de Fu Manchu (Honan, Chine)[1]
Taille 1,77 m[1]
Famille Célibataire
Fu Manchu  (Zheng Zu, père), une mère non identifiée, Fah Lo Suee (Zheng Bao Yu, Cursed Lotus, demi sœur), Moving-Shadow (demi-frère, décédé), Shi-Hua (sœur), Kwai Far (demi-sœur), Frère Bâton (demi-frère, décédé), Takeshi (demi-frère), Esme (demi-sœur), Zheng Yi (oncle, décédé), Minuit (M’Nai, Soleil-de-Minuit, frère par adoption), Shaka Kharn (ancêtre, décédé), un clone non identifié[1]
Affiliation Ancien membre de l’Undergound, des Protecteurs, des Vengeurs, des Vengeurs Secrets, des Marvel Knights, des Héros à Louer (de Jim Hammond, puis Misty Knight), de Freelance Restorations ; ancien allié du MI-6 et du MI-13 ; brièvement leader des Si-Fans[1]
Entourage Steve Rogers (Captain America), Tony Stark (Iron Man)
Ennemi de Fu Manchu (basé sur Fu Manchu), le Mandarin

Créé par Steve Englehart
Al Milgrom
Jim Starlin
Interprété par Simu Liu
Films Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux
Première apparition (en) : Special Marvel Edition #15 (décembre 1973)

(fr) : Eclipso no 65
(2e trimestre 1979)[1]

Éditeurs Marvel Comics

Shang-Chi[note 1], aussi appelé le Maître du kung-fu (« Shang-Chi, Master of Kung-Fu » en VO) est un super-héros évoluant dans l’univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créé par le scénariste Steve Englehart et les dessinateurs Al Milgrom et Jim Starlin, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Special Marvel Edition #15 en décembre 1973.

Shang-Chi est créé durant les années 1970, période des films de kung-fu et de la série télévisée Kung Fu[2].

Historique de la publication

Après avoir testé le personnage de Shang-Chi dans le comics Special Marvel Edition, qui proposait auparavant des rééditions, l’éditeur Marvel rebaptise la série The Hands of Shang-Chi, Master of Kung Fu au numéro 17 (1974). La série dure jusqu’au #125 (1983), publiée en France dans la revue Eclipso puis Thor (collection « Flash » chez Aredit/Artima) jusqu'au no 92 [3].

Entre-temps, Shang-Chi apparaît également dans le magazine Deadly Hands of Kung Fu, consacré à des personnages Marvel pratiquant les arts martiaux (Iron Fist, Colleen Wing ou Misty Knight).

Pour le personnage de Fu Manchu , le père de Shang-Chi, les auteurs Steve Englehart et Jim Starlin s’inspirent de l'histoire du Fu Manchu du romancier britannique Sax Rohmer.

En 2002-2003, une mini-série intitulée Master of Kung Fu: The Hellfire Apocalypse est publiée dans la collection « MAX ».

Dans certaines de ses apparitions modernes, la mention du père de Shang-Chi (Fu Manchu) était faite soit de manière cryptique, soit en utilisant une variété de nouveaux noms, étant donné que Marvel ne possédait plus les droits sur ce personnage. Dans Secret Avengers #6-10 (2010), le scénariste Ed Brubaker contourne officiellement le problème grâce à un scénario où le Conseil des ombres ressuscite une version zombifiée de Fu Manchu, pour découvrir que « Fu Manchu » n'était qu'un alias et que le vrai nom du père de Shang-Chi est Zheng Zu, un ancien sorcier chinois[4] qui a découvert le secret de l'immortalité[5].

De même, la demi-sœur de Shang-Chi, Fah Lo Suee, est ensuite renommée Zheng Bao Yu dans Fearless Defenders #8 (2013)[6], tandis que les personnages de Smith et Petrie n’apparaissent plus dans aucune série Marvel après la fin de la série Master of Kung Fu en 1983.

Biographie du personnage

Origines

Shang-Chi naît dans la province du Hunan en Chine. Il est le fils de Fu Manchu  (inspiré du personnage de Fu Manchu), un criminel international. Dès son plus jeune âge, il est entraîné aux arts martiaux chinois (wushu). À sa majorité, il est envoyé assassiner un ennemi de son père mais, découvrant que son géniteur est un puissant criminel, il se rebelle contre son joug. Il combat Midnight Sun et s'allie avec Black Jack Tarr , avec qui il affronte l'organisation de son père.

Devenu un agent secret travaillant pour le MI-6, le service de renseignements extérieurs du Royaume-Uni, il voyage jusqu'à New York et rencontre le héros costumé Spider-Man. Il affronte plus tard sa propre sœur, Fah Lo Suee, puis Razorfist et le duo Mordillo et Brynocki. Il se lie ensuite d'amitié avec le Chat (Shen Kuei) et Iron Fist (Danny Rand), avec lesquels il partage la passion des arts martiaux. Il affronte aussi Shockwave avant de quitter le MI-6.

Optant pour une vie indépendante, il devient un aventurier. Mais ce métier le rapproche encore du monde des super-héros ; il devient l'allié de la Chose. Il combat l'HYDRA, puis Zaran, Boomerangetc.

Il retrouve bientôt ses amis Sir Denis Nayland Smith, Tarr, Clive Reston et son amour de jeunesse Leiko Wu. Ensemble, ils forment la « Freelance Restorations Limited », une agence secrète basée en Écosse. C'est à cette période qu'il affronte une dernière fois son père dans un duel à mort, d'où il sort victorieux.

Quelques années plus tard, il quitte l'organisation et part revivre en Chine comme un simple pêcheur.

Héros à louer

Shang-Chi fait son retour quelques années plus tard, au sein des Héros à Louer. Il y débute une relation avec Maria Vasquez (Tarantula). C'est lui qui tue son coéquipier Humbug, contrôlé par une race insectoïde échappée du vaisseau de Hulk lors de son retour sur Terre. Traumatisé par ce meurtre de sang froid, il quitte l'équipe.

Retour comme agent secret

Shang-Chi, toujours lié aux services secrets britanniques, aide Peter Wisdom à contre-cœur pour démanteler un réseau criminel d'origine mystique.

Pouvoirs, capacités et équipement

Shang-Chi n'a aucun super-pouvoir, mais c'est l'un des artistes martiaux les plus doués et les mieux entraînés de sa génération[1], aussi talentueux que Iron Fist.

Ayant passé sa vie entière à s’entraîner (il a été formé par son père Fu Manchu afin de devenir le guerrier ultime), Shang-Chi est très compétent dans la quasi-totalité des arts martiaux terrestres, mais il est surtout reconnu pour être un expert dans l'art noble du kung-fu[1]. C'est également un expert dans le maniement des armes blanches orientales, allant des sabres, épées ou poignards, la lance, le , le nunchaku, les shuriken et d'un grand nombre d'armes orientales ou exotiques. Il a aussi montré qu’il était capable d’improviser des armes selon les besoins du moment[1].

En complément de ses talents, Shang-Chi est un acrobate et un gymnaste de niveau olympique qui possède des capacités physiques optimales[1] et des réflexes incroyables. Il parle couramment le chinois cantonais, mais aussi l’anglais, le mandarin, l’ancien mandarin et possède quelques notions de français[1].

  • Beaucoup des capacités physiques de Shang-Chi semblent provenir de sa maîtrise du chi (également appelée « énergie naturelle » ou « énergie vitale »), ce qui lui permet souvent de surpasser les limites physiques des athlètes normaux. Il est également très en phase avec le chi émis par les autres êtres vivants, au point qu'il a pu détecter une Jean Grey psioniquement invisible en sentant son énergie[7].
  • Il possède une parfaite connaissance du corps humain et peut identifier les différents points de pression d’une personne, ce qui lui permet d'agir sur ceux-ci pour paralyser, immobiliser, blesser ou même tuer un adversaire[1].
  • Il a montré être capable de venir à bout de plusieurs adversaires simultanément. On l'a également vu briser un mur de briques à mains nues ou encaisser des coups qui étourdiraient un homme ordinaire[1].
  • Il est doté d’une précision extrême dans le tir de projectiles (comme les fléchettes ou les shuriken)[1].
  • Il pratique également la méditation, ce qui déclenche parfois chez lui des visions. Cela lui permet également de passer outre la douleur ou la fatigue, notamment lors de situations de combat ; il peut également dans cet état supporter plusieurs blessures, voire ralentir les effets du poison ou d’autres substances toxiques[1].

Habituellement, Shang-Chi porte aux poignets une paire de bracelets métalliques. Composés d’un métal extrêmement résistant, ces bracelets lui permettent de contrer les attaques par arme blanche de ses adversaires, ou de dévier des balles de petit calibre[1].

Bien qu'il ne dispose normalement d'aucune capacité surhumaine, dans la série Avengers World  (2014) Shang-Chi est exposé brièvement aux particules Pym, adoptant alors la taille d’un géant pour combattre à mains nues un dragon endormi sous l’île de Madripoor [1],[8].

Lors de l'histoire « Origin Sites » de la série Avengers (vol. 5) (2015), peu de temps avant la destruction du multivers, Shang-Chi est exposé à une bombe originelle d’Ex Nihilo tombée à Kobe au Japon ; il développe alors la faculté de créer des douzaines de répliques de lui-même, celles-ci étant dotées des mêmes capacités que son corps original. Depuis la restauration du multivers, il n’a plus fait la preuve de cette faculté[1],[9].

Entourage

Alliés

  • Black Jack Tarr 
  • Clive Reston 
  • Sir Denis Nayland Smith[10]
  • Leiko Wu[11]
  • Le Chat (Shen Kuei)[12]
  • Super Midnight (Rufus Carter)

Ennemis

  • Fu Manchu  (maintenant appelé Zheng Zhu, père)
  • Si-Fan
  • Cursed Lotus  (Fah Lo Suee, maintenant appelée Zheng Bao Yu, demi-sœur)
  • Midnight Sun (M'Nai)
  • Rufus T. Hackstabber
  • Moving Shadow
  • Skull-Crusher
  • Pavane
  • Brynocki
  • Zaran[13]
  • Shockwave

Publications du personnage

  • The Hands of Shang-Chi, Master of Kung Fu #17-125 (Marvel Comics, 1974-1983)
  • The Deadly Hands of Kung Fu (Marvel Comics, 1974-1977)
  • Shang-Chi, Master of Kung Fu #1-6 (MAX Comics, 2002-2003)

Équipes artistiques

Doug Moench, Paul Gulacy, Jim Craig, Mike Zeck, Bob Larkin, Jimmy Palmiotti, Gil Kane, Ron Wilson, Frank Giacoia, Mike Esposito, John Buscema, Joe Sinnott, Ken Barr, Nick Cardy, Armando Gil, William Johnson, Gene Day, Gaspar Saladino, Jim Salicrup, Joe Rubinstein

Apparitions dans d’autres médias

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Cinéma

L'acteur Simu Liu, interprète de Shang-Chi dans l'univers cinématographique Marvel.

Interprété par Simu Liu dans l'univers cinématographique Marvel

Jeux vidéo

Notes et références

Notes

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Shang-Chi » (voir la liste des auteurs).
  1. chinois simplifié : 尚气 ; chinois traditionnel : 尚氣 ; pinyin : Shàng Qì ; Wade : Shang Ch'i ; cantonais Jyutping : Soeng6 Hei3

Références

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t et u « Encyclopédie - Shang-Chi », marvel-world.com (consulté le 18 septembre 2018).
  2. (en) Jason Sacks, Dave Dykema, Keith Dallas et John Wells, American comic book chronicles : the 1970s, 1970-1979, TwoMorrows Publishing, (ISBN 978-1-60549-056-4 et 1-60549-056-3, OCLC 858898212, lire en ligne).
  3. « Série VO : Master Of Kung-Fu (1°) », comicsvf.com (consulté le 18 septembre 2018).
  4. (en) « Marvel News: SHANG-CHI Comic Relaunch Trailer Released », sur ScreenRant, .
  5. (en) « Marvel's Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings Movie Explained », sur IGN Africa, .
  6. (en) « Every Character Rumored For Marvel’s Shang-Chi Movie (So Far) », sur ScreenRant, .
  7. (en) Scott Lobdell et Ben Raad (scénario), Carlos Pacheco (dessins), Art Thibert (encrages), « Games of Deceit & Death Part 1 of 3 », X-Men (vol. 2) #62 (mars 1997), Marvel Comics
  8. (en) Nick Spencer (scénario), Marco Checchetto (dessins et encrages), Avengers World  #14 (décembre 2014), Marvel Comics.
  9. (en) Jonathan Hickman (scénario), Stefano Caselli (dessins et encrages), « Origin Sites », The Avengers (vol. 5) #38 (janvier 2015), Marvel Comics.
  10. Fiche de Sir Denis Nayland Smith, marvel-world.com (consulté le 26 avril 2021).
  11. Fiche de Leiko Wu, marvel-world.com (consulté le 26 avril 2021).
  12. Fiche du Chat (Shen Kuei), marvel-world.com (consulté le 26 avril 2021).
  13. Fiche de Zaran, marvel-world.com (consulté le 26 avril 2021).

Voir aussi

Article connexe

Liens externes