Shōgun (série télévisée)

Shōgun
Logo de la mini-série.
Type de série Mini-série
Série adaptée Shōgun de James Clavell
Genre Drame historique
Création Rachel Kondo
Justin Marks
Acteurs principaux Cosmo Jarvis
Hiroyuki Sanada
Anna Sawai
Musique Nick Chuba
Atticus Ross
Leopold Ross
Nb. d'épisodes 10 (au )

Production

Durée 55–70 minutes
Format d'image 2,00:1
Format audio Dolby Digital
Dolby Atmos
Production Hiroyuki Sanada
Erin Smith
Jamie Vega Wheeler
Tom Winchester
Production exécutive Edward L. McDonnell
Timothy Van Patten
Jonathan van Tulleken
Michaela Clavell
Michael De Luca
Eugene Kelly
Andrew Macdonald
Allon Reich
Société de production DNA TV
Michael de Luca Productions
FXP
Société de distribution Disney+
FX Networks
Hulu

Diffusion

Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine FX
Hulu
Diff. originale en production
Site web (en) Site officiel

Shōgun est une mini-série télévisée américaine de 10 épisodes de 60 minutes environ, créée par Rachel Kondo et Justin Marks, diffusée depuis le sur FX et la plateforme de streaming Hulu. Il s'agit d'une adaptation du roman du même titre de James Clavell, ayant déjà été adapté dans une mini-série diffusée en 1980, avec Toshirō Mifune et Richard Chamberlain.

À l'international, elle est disponible sur Disney+.

Synopsis

Japon, an 1600. À sa mort un an auparavant, le Taïko Nakamura Hidetoshi, dirigeant d'un Japon unifié après une longue période de crise, ordonna la création d'un Conseil des Régents pour diriger le pays jusqu'à ce que son fils soit en âge de lui succéder. Mais très vite, les rivalités s'exacerbent entre les membres du Conseil, en particulier entre les Daimyos Yoshi Toranaga, en charge des relations internationales, et Ishido Kazunari, gardien du château impérial d'Osaka. Alors qu'Ishido parvient à retourner le Conseil contre Toranaga, un navire néerlandais, l'Erasmus, s'échoue sur les côtes japonaises et les survivants de l'équipage sont capturés, dont John Blackthorne, pilote maritime du navire, anglais et protestant. Y voyant une opportunité de retourner la situation à son avantage, Toranaga emploie comme traductrice dame Mariko, une catholique ayant suivi les enseignements des Jésuites portugais. Mais l'arrivée de Blackthorne va bouleverser le destin du Japon tout entier et permettre à Toranaga d'accéder au titre suprême qui lui confèrera le pouvoir absolu : Shogun[1]...

Fiche technique

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original et français : Shōgun
  • Création : Rachel Kondo et Justin Marks
  • Réalisation : Charlotte Brändström, Hiromi Kamata, Emmanuel Osei-Kuffour, Frederick Toye et Jonathan van Tulleken
  • Scénario : Shannon Goss, Maegan Houang, Rachel Kondo, Matt Lambert, Justin Marks, Caillin Puente et Emily Yoshida
  • Musique : Nick Chuba, Atticus Ross et Leopold Ross
  • Direction artistique : Chris Beach, Peter Bodnarus, Andrew Li et Grant Van Der Slagt
  • Décors : Helen Jarvis
  • Costumes : Carlos Rosario
  • Photographie : Sam McCurdy, Marc Laliberté, Christopher Ross et Aril Wretblad
  • Son : James Gallivan
  • Montage : Maria Gonzales, Aika Miyake et Thomas A. Krueger
  • Casting : Laura Schiff et Maureen Webb
  • Production : Hiroyuki Sanada, Erin Smith, Jamie Vega Wheeler et Tom Winchester
  • Production exécutive : Edward L. McDonnell, Timothy Van Patten, Jonathan van Tulleken, Michaela Clavell, Michael De Luca, Eugene Kelly, Andrew Macdonald et Allon Reich
  • Sociétés de production : DNA TV, Michael de Luca Productions et FXP
  • Sociétés de distribution : FX Networks et Hulu (États-Unis) ; Disney+ (France, Québec)
  • Budget : n/a
  • Pays de production : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Langue originale : anglais, japonais
  • Format : couleur
  • Genre : drame historique
  • Nombre de saisons :
  • Nombre d'épisodes : 10
  • Durée : 55–70 minutes
  • Dates de première diffusion :

Distribution

Principaux

  • Hiroyuki Sanada : Daimyo Yoshii Toranaga, suzerain de la Région du Kantō et membre du Conseil des Régents
  • Cosmo Jarvis (VF : Charlie Beaubourg) : John Blackthorne , pilote maritime protestant et prisonnier de Toragana
  • Anna Sawai (VF : Joy Feldman) : Dame Mariko, traductrice et amante de Blackthorne
  • Tadanobu Asano : Kashigi Yabushige, seigneur ambitieux du fief d'Izu et vassal de Toranaga
  • Takehiro Hira  : Daimyo Ishido Kazunari, membre du Conseil des Régents et rival de Toranaga
  • Tommy Bastow (VF : Frédéric Philippe) : Père Martin Alvito, père jésuite et professeur de Dame Mariko
  • Fumi Nikaidō : Ochiba No Kata, consort du défunt Taïko

Récurrents

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage

Production

Genèse et développement

Lors de la tournée de presse annuelle de la Television Critics Association en , FX annonce la création d'une nouvelle adaptation du roman Shōgun de James Clavell. Andrew Macdonald, Allon Reich, Michael De Luca, Michaela Clavell, Tim Van Patten, Eugene Kelly et Ronan Bennett sont annoncées à la production, tout comme Rachel Bennette, Tom Winchester, Georgina Pope et Eriko Miyagawa. Ronan Bennett est également scénariste. Les sociétés FX Productions et DNA Television produisent la série. Il est annoncé que la série sera composée de dix épisodes[1],[3].

En , il est révélé qu'après le départ du scénariste original Ronan Bennett, qui n'était plus disponible pour continuer à travailler sur les scripts, ils ont repris le travail à zéro avec le nouveau scénariste et producteur exécutif Justin Marks, travaillant aux côtés de sa femme, la productrice superviseure Rachel Kondo. L'équipe d'écriture de la série comprend également la productrice Shannon Goss, Matt Lambert, l'éditrice de scénario Maegan Houang et la scénariste Emily Yoshida[4].

Cette adaptation par le couple Justin Marks et Rachel Kondo cherche à se différencier de ce qui avait déjà été produit pour la série de 1980 en étoffant les personnages japonais et en augmentant leur temps de parole en version originale[5]. Ils espèrent ainsi être plus réalistes en n'adoptant pas un point de vue trop occidental, une critique faite contre la version de 1980 par les japonais[6].

Tournage

Le tournage devait initialement débuter en au Japon et au Royaume-Uni[7], mais a été retardé car la chaîne estimait que la production n'était pas assez avancée et souhaitait viser plus haut[8].

Le tournage commence alors le à Vancouver. Il se déroule jusqu'au , soit deux mois de plus que la durée prévue[9],[10].

Épisodes

  1. L'Anjin (Anjin) [11]
  2. Serviteurs de deux maîtres (Servants of Two Masters)
  3. Demain, c'est demain (Tomorrow is Tomorrow)
  4. La Clôture à huit plis (The Eightfold Fence)
  5. Obéir à son maitre (Broken to the Fist)
  6. Les Femmes du monde des fleurs (Ladies of the Willow World)
  7. Le temps d'un bâton d'encens (A Stick of Time)
  8. Les abysses de la vie (The Abyss of Life)
  9. Le ciel pourpre (Crimson Sky)
  10. A Dream of a Dream

Notes et références

  1. a et b (en) Nellie Andreeva et Denise Petski, « FX Orders Shōgun Limited Series Based On James Clavell Novel – TCA », sur deadline.com, (consulté le ).
  2. (en) Dave Nemetz, « 'Shōgun' Miniseries Ordered at FX », sur TVLine, (consulté le ).
  3. (en) Nellie Andreeva, « Shōgun "Re-Adaptation" With Writer Justin Marks Headed To Production At FX », sur deadline.com, (consulté le ).
  4. Marie Bélœil, « Sur Disney+. “Shogun”, la série qui entretient la fascination des Américains pour le Japon », sur courrierinternational.com, (consulté le ).
  5. Magali Rangin, « "Shôgun", la nouvelle série épique sur Disney+ explore le Japon féodal », sur bfmtv.com, (consulté le ).
  6. (en) Laurence Cook, « UK Greenlit: TV Adaptation of Four Weddings and a Funeral + More Projects Casting Now », sur Backstage, (consulté le ).
  7. (en) Nellie Andreeva, « Shōgun: Production On FX Limited Series Has Been Delayed; Here Is Why », sur deadline.com, (consulté le ).
  8. (en) « Liste de production DGC BC », sur Directors Guild of Canada, (consulté le ).
  9. (en) Mario Bartel, « Game of Thrones meets feudal Japan' on Port Moody's waterfront », sur Tri-City News, (consulté le ).
  10. « Anjin » signifie « pilote » en japonais.

Annexes

Articles connexes

Liens externes