Section de technicien supérieur

Section de technicien supérieur

Histoire et statut
Composante Lycée
Fondation 26 février 1962
Type Établissement d'enseignement supérieur public
Études
Accès Bac + 0 (Niveau 3 et 4)
Diplômes délivrés Brevet de technicien supérieur
Niveau Bac + 2 (Niveau 5)
Étudiants 262 000 étudiants dont 65 % de bacheliers professionnels [1],[2]
Localisation
Pays Drapeau de la France France

La section de technicien supérieur (STS) est un enseignement technique français de l'enseignement supérieur préparant en 2 ans au brevet de technicien supérieur (BTS). En 2020, les sections de technicien supérieur accueillent près de 262 000 étudiants dont 65 % viennent du baccalauréat professionnel[3].

Histoire

Les sections de techniciens supérieurs sont créées par le décret du , préparant en deux ans après le baccalauréat au brevet de technicien supérieur (BTS)[4],[5].

Organisation

Il existe quatre types d'établissements :

Toutefois, quel que soit l'établissement, il ne faut pas oublier que le BTS reste un diplôme national qui a la même valeur quel que soit l'établissement dans lequel il est a été validé[7].

+11 Médecine
DES
+10 HDR Vétérinaire
DEVS
+9 Dentaire
DES
Pharmacie
DES
Niv 8
+8
Doctorat
D3
Architecte
DSA
DPEA
Compta
DEC
+7 D2 DESV
+6 DFASM DFASO DFASP D1 Sciences
Po,
HEC
HMONP
Niv 7
+5
Sage-
femme

DESF
Master
M2
ENS,
St Cyr,

Chartes
ENS,
HEC
ENS,
St Cyr,

Ingénieur
DEA DSCG Arts
DNSEP
+4


M1 DSAA
Niv 6
+3
DFGS
Ma
DFGSM DFGSO DFGSP Licence
L3
DEEA DCG DN
MADE

DNA
Diplômes du
Paramédical

IFPS, IRFSS
BUT
Niv 5
+2
L2 Lettres
AL, BL,
LSH
Éco
ECG,
D1-2
Sciences
MP, PSI,
PC, PT,
BCPST
Diplômes
du Social
BTS
BTSA
+1 LAS ou PASS L1 AL, BL,
LSH
ECG,
D1-2
MPSI, PCSI,
PTSI, BCPST
RNCP
Bac +
Universités Grandes
Écoles
Classes Préparatoires aux
Grandes Écoles (CPGE)
Écoles IUT Lycées

Admission

L'article 612-31 du Code de l'éducation prévoit les modalités d'admission en section de technicien supérieur. « L'admission dans une section de technicien supérieur est organisée par le recteur de région académique qui définit, avec les chefs d'établissements des STS, les conditions de la mise en place et du déroulement de la procédure d'admission[8]. Elle est prononcée par le chef de l'établissement d'accueil, après qu'une commission d'admission formée principalement des professeurs de la section demandée a apprécié la candidature de chaque étudiant postulant.

L'admission des bacheliers professionnels dans une section de techniciens supérieurs fait l'objet d'un examen prioritaire par la STS. Lorsque le dossier d'un bachelier professionnel ou technologique est en cohérence avec la spécialité demandée et n'a pas fait l'objet d'une proposition d'admission, le recteur peut, à la demande du candidat, prononcer son affectation dans la section demandée ou dans une autre section du même champ professionnel ou d'un champ professionnel voisin[9].

L'admission est de droit pour les élèves et les apprentis qui, ayant préalablement fait acte de candidature dans les formes et délais prévus par le recteur, obtiennent la même année une mention "très bien" ou "bien" au baccalauréat professionnel ou technologique dont le champ professionnel correspond à celui de la section de techniciens supérieurs demandée. Pour les élèves ou les apprentis qui obtiennent une mention "très bien" ou "bien" au baccalauréat professionnel ou technologique et qui ont été préalablement inscrits en liste supplémentaire ou refusés dans la section de techniciens supérieurs demandée, le recteur prononce l'affectation dans la section demandée ou dans une autre section du même champ professionnel.

Par ailleurs, l'admission des bacheliers professionnels ou technologiques ayant suivi une formation complémentaire leur permettant d'acquérir les connaissances et compétences attendues pour la réussite dans la spécialité de section de techniciens supérieurs demandée par le candidat est de droit si, sur proposition de l'équipe pédagogique, l'avis du chef de l'établissement où cette formation a été suivie est favorable. Cette admission peut être prononcée au cours du premier trimestre de l'année de formation complémentaire, lorsque l'équipe pédagogique de celle-ci considère que l'élève a atteint le niveau lui permettant de réussir en section de techniciens supérieurs »[10].

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes