Scale-up

Scale-up

Une scale-up est une entreprise qui peut se concevoir comme une start-up ayant réussi à croitre[1], une entité avec une moyenne de rendement annualisé d'au moins 20 % au cours des 3 dernières années, avec au moins 10 salariés en début de période[2].

Une scale-up est considérée dans la phase de croissance selon les théories de Miller et Friesen[3].

L'importance des scale-ups et l'apparition de cette terminologie vient d'une étude du Forum économique mondial qui indique que toutes les start-ups ne réussissent pas, mais celles qui y arrivent ont un grand impact sur la société, à travers de nouvelles technologies[pas clair] et services ainsi que la création de nouveaux emplois[4].

Afin d'accompagner cette croissance[Laquelle ?], les décideurs se concentrent de plus en plus sur les scale-ups, qui apportent plus de valeur[réf. nécessaire], plutôt que sur de grandes pépinières de start-ups.

Références

  1. (en) Bianca Miller Cole, « When Does A Start-Up Become A Scale-Up? », sur Forbes (consulté le 28 mars 2021)
  2. « OECD Eurostat-OECD Manual on Business Demography Statistics », Eurostat-OECD
  3. Danny Miller et Peter H. Friesen, « A Longitudinal Study of the Corporate Life Cycle », Management Science, vol. 30, no 10,‎ , p. 1161–1183 (ISSN 0025-1909, DOI 10.1287/mnsc.30.10.1161, lire en ligne)
  4. (en) « The Bold Ones : High-impact Entrepreneurs Who Transform Industries », Forum économique mondial,

Voir aussi