Scènes du film Thelma et Louise

Cet article présente de façon chronologique les scènes du film Thelma et Louise avec leur description, leur conception, les avis du réalisateur ou des acteurs, ceux des critiques, ou encore l'influence sur le cinéma actuel.

Premières minutes

La route comme fil conducteur du film

Le film débute avec le titre de la bande sonore Thunderbird de Hans Zimmer, introduisant sur fond noir les principaux noms de l'affiche du film : celui du producteur, du réalisateur (Ridley Scott) et enfin des deux actrices principales (Susan Sarandon et Geena Davis) en finissant par le titre du film, Thelma et Louise.

Une image apparaît, c'est un plan fixe sur une zone désertique du sud-ouest américain ; la caméra effectue un travelling sur la droite d'où va apparaître un chemin de terre. La teinte de l'image est très pâle au début, se colore progressivement et va s'atténuer avec un fondu par le noir.

Différents noms à l'affiche continuent d'apparaître, comme ceux des acteurs secondaires (Harvey Keitel, Michael Madsen, Brad Pitt, etc), du costumier, des coproducteurs, du compositeur de la bande son (Hans Zimmer), de la scénariste (Callie Khouri), et celui des producteurs.

Scène d'introduction des personnages

Cette première scène dessine le portrait des deux femmes dans leur quotidien et dresse les prémices de l'intrigue.

La transition entre la fin du générique introductif et la première scène est marquée par un changement de musique. L'ambiance sonore se transforme en un brouhaha matinal d'un café mêlé à une musique rock/country.

La scène se déroule dans le bar où travaille Louise (Susan Sarandon) en tant que serveuse. On voit Louise apporter des mets et du café à des clients. La banalité de cette scène est vite cassée par la première touche humoristique : Louise conseille à deux jeunes clientes de ne pas fumer car ce serait « mauvais pour le tonus sexuel » alors que dans le plan qui s'enchaîne on la voit s'allumer une cigarette, tout en composant un numéro de téléphone dans la salle arrière du café, non accessible aux consommateurs.

Geena Davis (Thelma)

Louise appelle Thelma (Geena Davis). Thelma apparaît, par montage parallèle, en robe de chambre, dans sa cuisine alors que son téléphone sonne. Elle lance à quelqu'un hors-champ qu'elle va répondre au téléphone avant de décrocher. Le plan est à nouveau sur Louise. Au ton qu'elle emploie, on comprend que les deux femmes sont amies. Durant ce coup de téléphone, est introduite une partie de l'intrigue : les deux femmes ont prévu une « virée à deux » pour le week-end. Louise demande à Thelma si elle a pu parler de cette escapade à son époux Darryl (Christopher McDonald) et obtenir de lui un accord préalable, ce à quoi Thelma répond que non, qu'elle éprouve des difficultés à aborder le sujet. Louise reproche à Thelma d'être enchaînée à sa condition d'épouse et donne en guise de conseil à Thelma d'en parler à Daryl en invoquant une hypothétique déprime.

Le plan retourne sur Thelma. On entend un bruit sourd. Thelma demande à Louise si elle l'appelle de son travail, et raccroche précipitamment semblant inquiétée par quelque chose. On l'entend appeler son mari Daryl, le pressant de se dépêcher. Daryl surgit dans la cuisine alors que Thelma continue de débarrasser de la vaisselle. Il semble énervé et jure tout en reprochant à Thelma de « gueuler dès le matin ».

Il apparaît habillé pour aller au travail. Thelma s'excuse platement de l'avoir appelé, tout en l'aidant pour le fermoir de sa montre bracelet. Tout en lui préparant un café, d'une voix hésitante, elle tente de lui parler du projet de sortie entre femmes. Daryl ne lui est pas attentif. Thelma amorce un début de phrase, et après hésitation, la complète finalement ironiquement par une chute inattendue, en souhaitant à son mari de passer une bonne journée au travail. Daryl ne s'en préoccupe pas et se recoiffe. Thelma lui tend la tasse de café qu'il refuse sèchement. À nouveau, Thelma tente hasardeusement d'obtenir de lui un peu d'intérêt en l'interpellant par le diminutif « Chaton ». Daryl lui coupe sèchement la parole par un « Quoi ? » agacé, auquel Thelma répond à nouveau ironiquement en lui demandant finalement s'il veut quelque chose de spécial pour le dîner du soir.

Thelma semble avoir déjà pris sa décision. La scène se clôture par une dispute. On apprend que Daryl est un vendeur de moquette, chef de secteur, et qu'en tant que tel il risque de ne pas rentrer tôt ce vendredi soir. Thelma emploie à nouveau l'ironie par discours indirect en se demandant pourquoi tant de clients viennent acheter de la moquette un vendredi soir. Daryl met fin à la conversation en sermonnant Thelma tout en jouant avec son porte-clés comme pour marquer son propos avant de sortir.

La caméra filme Daryl en train de quitter la maison. Il glisse sur des planches laissées à terre par deux des ouvriers affairés à son service en tentant de monter dans sa voiture. Il part tout en maugréant.

Une Ford Thunderbird de 1966 du même modèle que celui présent dans le film.

La scène se clôture avec un plan montrant Louise quittant son travail et monter dans sa voiture, une Ford Thunderbird verte décapotable de 1966.

Scène du départ et de la photo instantanée

Le changement de scène est introduit par un fondu par le noir et un changement de la bande sonore. Celle-ci est rythmée. Durant cette séquence, les plans s'alternent entre les deux femmes qui préparent leurs bagages chacune à son domicile respectif. Cette séquence effectue un parallélisme entre leurs deux façons de procéder, et contraste leurs deux personnalités. Chacun des plans est filmé en plan rapproché, sans dialogue.

La séquence débute avec Thelma, vêtue d'un peignoir, des bigoudis dans les cheveux. Elle observe dubitativement le contenu d'une penderie. Le plan s'alterne avec Louise, que l'on découvre habillée et coiffée. Elle agite violemment un sac en plastique avant d'y glisser une paire de chaussures qu'elle place consciencieusement dans sa valise. A nouveau, le plan retourne sur Thelma que l'on voit agiter trois robes sur cintre avant de les jeter à terre.

Les plans suivants sont sur la même dynamique, alors que Thelma vide négligemment le contenu d'un tiroir directement dans sa valise, on aperçoit en alternance Louise qui est prête, et qui ajuste le col de sa veste devant un miroir.

La bande sonore se poursuit. Le plan montre Louise debout au téléphone (il y a à ce moment une erreur de script au montage final : Louise est sans sa veste noire). On entend ce qu'elle entend dans le combiné : il s'agit d'un message d'accueil d'un répondeur, celui d'un certain Jimmy. Elle semble tendue. On la voit plaquer un cadre photo face contre son bureau.

Le plan montre à présent Thelma. On la voit placer différents objets dans un sac à main puis ouvrir le tiroir d'une table de nuit. On aperçoit la crosse d'un revolver. Les plans s'alternent rapidement. Le plan revient sur Louise que l'on voit laver un verre, alors que Thelma place le revolver que l'on vient d'entrevoir dans son sac du bout des doigts. On voit Louise essuyer le verre nerveusement. La séquence se termine par un plan fixe sur l'évier de l'appartement de Louise.

La séquence suivante montre Louise arrivant devant la maison de Thelma dans la Ford Thunderbird. La musique décroît progressivement. La scène est filmée depuis la route en plan fixe. Louise apparaît par la porte de son garage, des bagages à la main. Les deux femmes font le point à propos des affaires à emmener ou non, sur un ton humoristique. Thelma charge plusieurs valises dans le coffre de la voiture, aidée par Louise qui lui amène les derniers bagages. Les plans suivants sont brefs et montrent les deux personnages affairés à fermer la porte du garage, charger les derniers éléments dans la voiture. On aperçoit Louise sortir un appareil photo. Elle enclenche le système de fermeture du coffre de la voiture. La bande sonore augmente et l'on entend une musique enjouée.

Le plan suivant montre les deux femmes côte à côte, filmées de face en plan américain se prenant en photo. Louise déclenche l'appareil, l'image se fige brièvement pour évoquer l'idée de la photo instantanée. Ce cliché sera souvent repris comme affiche du film et apparaîtra à la fin du film.

La scène se poursuit par une séquence où l'on voit les deux femmes en voiture. Le premier plan est bref et est filmé en plan fixe depuis la route. La bande sonore augmente encore de volume et noie les paroles des deux femmes. Les deux femmes rient aux éclats et se réjouissent de leur escapade commençant. Au plan suivant, filmé cette fois côté conducteur, on voit Thelma sortir le revolver de son sac et le tendre à Louise, qui ne semble pas ravie à l'idée que Thelma l'ai apporté. Les deux femmes échangent vivement quelques phrases, avant que Louise ordonne à Thelma de mettre le revolver dans son sac à main. On apprend durant ce plan que les deux femmes vont dans une maison à la campagne qui appartient à un collègue de Louise.

Les deux femmes en viennent à échanger à propos de Daryl, le mari de Thelma. Louise questionne Thelma qui avoue qu'elle ne lui en a pas parlé de l'escapade tout en critiquant sa condition d'épouse soumise, ce à quoi elle ajoute sur un ton humoristique qu'elle lui a préparé une lettre et un plat au micro-onde en guise de consolation. Les deux femmes rigolent.

La séquence suivante décrit en plan éloigné la voiture que l'on aperçoit au loin sur la route. La bande sonore est toujours la même chanson. Le plan suivant montre Thelma mimant Louise en train de fumer. Après le contraste des personnalités montré au début, ce plan tend à indiquer que Thelma s'identifie à Louise.

Au plan suivant, la voiture est arrêtée à un carrefour et Thelma supplie Louise de faire une pause prochainement, ce que Louise finit par accepter. La scène se clôture par un plan fixe montrant la voiture arriver sur le parking d'un night-club. La musique change, on entend à présent une musique country.

Scène au saloon

Arrivées au Saloon, Thelma persuade Louise de prendre un peu d'alcool. Celle-ci craque pendant qu'un cow-boy séducteur fait opérer son charme sur Thelma. Cette dernière convainc Louise de la laisser danser avec lui, d'ailleurs Louise se trouvera aussi un cavalier. Thelma se rend saoule et se laisse emmener par le cow-boy quelque part...

Scène de la tentative de viol

Thelma et le cow-boy arrivent devant la voiture de celui-ci. Mais là, le séducteur essaie de l'embrasser et de la toucher. Thelma proteste violemment et se débat, ce qui ne plaît pas au cow-boy. Il déchire ses vêtements et s'apprête à la violer quand Louise arrive avec le pistolet de Thelma et ordonne à son agresseur de la lâcher. Puis elle l'abat d'une balle dans le cœur. Cet acte la fige pendant quelques jours car cela lui rappelle quelque chose, mais on ne saura jamais quoi, sinon que cela s'est produit au Texas. C'est pour ça que Louise refuse de passer par le Texas pour se rendre au Mexique.

Scène de la panique et de la fuite

Scène dans l'Arkansas

Scène de l'apparition de JD

Les deux femmes croisent JD par hasard, au détour d'un saloon. Il plaît tout de suite à Thelma, qui supplie Louise de le conduire au moins jusqu'à un certain point. JD se dit étudiant qui n'a aucun moyen de transport. Par la suite, les deux amies le croiseront encore plusieurs fois. JD est joué par Brad Pitt, qui a lancé sa carrière de bad boy grâce à ce film.

Scène de choix des routes secondaires

Scène au motel

Scène avec le policier

Thelma et Louise roulent et rêvent de leur avenir au Mexique, mais s'interrompent à cause d'une interpellation d'un agent de police pour excès de vitesse. Il demande à Louise de sortir de la Thunderbird et de le suivre dans son auto, ce qu'elle fait. Alors qu'il s'apprête à alerter ses collègues, Thelma le menace d'un fusil à la tempe. Elle dit à Louise de lui prendre son arme, et lui demande de tirer sur sa radio. Ensemble, elles le forcent à rentrer dans le coffre de sa propre voiture, sur le capot duquel Thelma tire afin de créer des trous d'aération. Elles l'enferment à clé puis s'en vont.

Scène du braquage (lorsque Thelma reproduit la « méthode » de JD)

Louise a perdu sa contenance depuis que JD a volé l'argent prêté par Jimmy. Thelma décide de braquer un supermarché en reproduisant la méthode de JD : Elle entre avec son arme, emploie des phrases de charmeur comme "Jacques a dit" ou "mesdames, messieurs" (voir le dialogue pour plus de détails). Elle récupère tout doucement les comptes puis repart aussi calmement. Le problème, c'est que toute la scène a été enregistrée par la police...

Scène du cycliste

On voit le lieu où le policier a été enfermé par Thelma et Louise. Un cycliste noir passe avec un joint de cigarette ou de drogue puis entend les bruits que fait le malheureux policier. Mais au lieu de l'aider, il lui crache sa fumée à travers les trous, ce qui n'est pas illogique en raison du comportement des policiers américains face aux noirs ou aux immigrés à l'époque du film.

Scène du camion-citerne

Alors que Thelma et Louise croisent et dépassent une nouvelle fois le camionneur qui leur fait des avances douteuses, elles s'arrêtent et lui aussi, puis elles forcent l'homme à avouer qu'il cherchait à les violer et à leur présenter des excuses. Tout cela en pointant un pistolet sur lui. Le routier refuse, alors Louise crève les pneus du camion. Comme l'homme refuse encore, les deux femmes tirent sur le camion et le font finalement exploser (ce qui n'était pas forcément voulu). Elles rient, lui tournent autour en voiture et Thelma lui prend sa casquette, puis elles partent.

Scène finale

Thelma et Louise repartent en voiture et manquent de peu de chuter dans le vide du Grand Canyon. Mais elles s'aperçoivent que malgré la dizaine de policiers qu'elles ont semés, plus du double se présentent avec leurs armes, pour qu'elles se rendent, même si le chef Solcombe ne voulait pas qu'on pointe une arme sur elles. Résolues à ne pas se rendre, car sinon, soit l'emprisonnement à vie, soit la mort les attend, Thelma et Louise décident de foncer droit vers le Canyon. On suppose alors une mort vertigineuse, mais le film s'arrête seulement quand la voiture verte, qui a connu bien des histoires, vole au-dessus du vide.

Pour aller plus loin

Sources

  • Bonus de l'édition collector du DVD Thelma et Louise, production MGM, 2002

Articles connexes

Article publié sur Wikimonde Plus