Saxo Banque

Saxo Banque est la filiale française de la banque internationale danoise Saxo Bank, spécialisée dans l’investissement et le trading en ligne. La société offre à ses clients la possibilité d’intervenir sur les marchés financiers via une plateforme de trading. Sa création résulte de l’acquisition du courtier en ligne français Cambiste.com par Saxo Bank A/S.

Saxo Banque est une banque de droit français supervisée par le Secrétariat Général de l’Autorité de contrôle prudentiel adossée à la Banque de France. Elle relève du dispositif français de garantie des dépôts et de l’épargne[1]. Ses bureaux sont à Paris.

Instruments financiers disponibles chez Saxo Banque : Forex (marché des changes), CFD (Contract For Difference), actions, futures, obligations, options listées, ETF et ETC.

Le marché des changes (Forex)

Historiquement, Saxo Banque est la première[réf. souhaitée] société financière à proposer un service d’exécution d’ordres sur le Forex en France.

Forex est la contraction de foreign exchange qui signifie « marché des changes ». Avec un volume journalier moyen de transactions représentant trois fois le volume de tous les marchés futures et actions mondiaux combiné, le Forex est le plus grand marché du monde.

Historique de la société

2006 : Création de Cambiste.com. Cambiste.com est la première société française à obtenir un agrément de la Banque de France pour offrir un service de courtage de devises aux particuliers français[2].

2008 : Création de Saxo Banque sur la base de l’acquisition de Cambiste.com par Saxo Bank AS. Pierre-Antoine Dusoulier, fondateur et dirigeant de Cambiste.com, devient Président de Saxo Banque France.

2009 : Saxo Banque équipe B* Capital et Cortal Consors de sa plateforme de trading en ligne en marque blanche[3].

2010 : Saxo Banque annonce un partenariat en marque blanche avec Agricote, société de courtage agricole[4].

En novembre, la banque lance une application de trading mobile permettant de gérer ses investissements et de placer des ordres depuis un iPhone[5].

Le groupe Saxo Bank annonce avoir triplé ses bénéfices en 2010 avec un résultat net de 87 millions d’euros[6].

2011 : Saxo Banque lance un widget dénommé « Saxo Tweet Index », permettant de détecter les tendances haussières et baissières de certains produits financiers évoqués sur Twitter[7].

Pierre-Antoine Dusoulier, Président de Saxo Banque France, se voit attribuer le développement des bureaux italiens et hollandais ainsi que la création d’une nouvelle filiale au Benelux[8].

2012 : Selon une étude d’Investment Trends de février 2012, Saxo Banque est le premier courtier en ligne en France sur le marché du Forex et des CFD en termes de volumes[9].

2017 : L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a condamné Saxo Banque France à une amende de 900.000 euros assortie d'un blâme, dans une décision du 28 décembre. Le gendarme financier l'accuse de manquements à ses obligations en matière de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme. L'ACPR a lancé une enquête suite à un contrôle de plusieurs mois effectué en 2014. Elle pointe des lacunes dans la collecte d'informations sur la clientèle, et dans les « dispositifs de suivi et d'analyse des risques ». La filiale française de la société danoise exerce des activités de trading pour les particuliers.

En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/06/01/2017/LesEchos/22356-130-ECH_saxo-banque-ecope-d-une-amende-de-l-acpr.htm#juzTDG8ORskolJ1H.99

Notes et références

Lien externe