Savagnin rose

Savagnin rose Rs
Savagnin rose
Verre de klevener de Heiligenstein fabriqué avec le cépage savagnin rose.
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Potentiel alcoolique À compléter
Potentiel aromatique À compléter

Le savagnin rose Rs[N 1], ou traminer pour les germanistes, appelé aussi klevener de Heiligenstein en Alsace, est un cépage de cuve à pellicule rose.

Histoire

Ce cépage provient probablement du village de Tramin dans le Tyrol italien. Cette origine a donné son nom à la famille des Traminers.

Rapporté en 1742 d'Italie par le bourgmestre du village de Heiligenstein (dans le Bas-Rhin, en France), ce cépage est cultivé en Alsace sous le nom de klevener de Heiligenstein dans ce village et ses environs. En Belgique, il est autorisé dans l'AOC Côtes de Sambre et Meuse [1].

Caractères ampélographiques

Vigne de savagin rose.

L'extrémité du jeune rameau est très velue.

Les feuilles adultes sont de petite taille, trilobées, avec un sinus pétiolaire peu ouvert ou à bords chevauchants, des dents courtes ogivales, un limbe bullé et parfois gaufré et tourmenté.

Les grappes sont petites. Les baies sont petites et sphériques, de couleur jaune-doré[2].

Aptitudes

Culturales

Le savagnin est très bien adapté aux terroirs marneux comme ceux du Jura[3].

Sensibilité aux maladies

Il se montre relativement résistant, en particulier vis-à-vis de la pourriture grise, grâce à sa pellicule épaisse[3].

Technologiques

Son raisin permet la vinification de vins blancs.

Notes et références

Notes

  1. Le code international d'écriture des cépages mentionne de signaler la couleur du raisin : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.

Références

  1. Texte de l'arrêté Côtes de Sambre et Meuse
  2. ENTAV-INRA-ENSAM-ONIVINS, Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France, ENTAV, Éditeur, (ISBN 2-9509682-0-1), p. 137
  3. a et b ENTAV-INRA-ENSAM-ONIVINS, Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France, ENTAV, Éditeur (ISBN 2-9509682-0-1), p. 235

Bibliographie

  • Pierre Galet, Dictionnaire encyclopédique des cépages, Hachette Livre, 1. édition 2000 (ISBN 2-0123633-18).
  • Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France, ENTAV-INRA-ENSAM-ONIVINS, ENTAV, Éditeur, 1995 (ISBN 2-9509682-0-1) (page 236).

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe