Samira Sitaïl

Samira Sitaïl
Samira Sitaïl
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
سميرة سيطايل
Nationalités
Activité

Samira Sitaïl, née le à Bourg-la-Reine, dans les Hauts-de-Seine, est une journaliste franco-marocaine. Reporter, rédactrice en chef et présentatrice vedette du journal télévisé et d'émissions de débats de la chaîne de télévision marocaine 2M, elle initie les premiers magazines d'investigation du paysage audiovisuel marocain et contribue à mettre la lumière sur toutes les grandes questions considérées comme taboues au Maroc, tant sur le plan politique que sociétal.

Biographie

Après un Master I consacré aux métiers de la communication au Celsa-Sorbonne, elle enchaîné un Master II sur la gestion des risques en alternance avec une activité professionnelle en tant que Senior Advisor au sein de l'une des plus grandes agences de communication européennes basée à Madrid.

Nommée Directrice de l'information de la chaîne nationale marocaine 2M le puis directrice générale adjointe en charge des rédactions des trois médias du puissant groupe audiovisuel marocain en 2008, Samira Sitaïl est l'objet d'attaques violentes de la part du parti islamiste marocain le PJD (Parti de la Justice et du Développement) pour ses prises de position contre le discours obscurantiste de cette formation politique aujourd'hui au pouvoir et les mouvances qui lui sont assimilées.

En 2011, elle est menacée pour avoir dénoncé la main-mise du mouvement islamiste radical Al Adl Wal Ihssan (Justice et Bienfaisance ) sur le «  », mouvement contestataire né du Printemps Arabe. Elle est placée sous protection policière.

Durant le Mouvement du 20 février, sa proximité avec la monarchie marocaine[1] est de nouveau pointée du doigt. En cause, le traitement médiatique biaisé et partial dans différentes émissions de 2M. Le , des employés organisent un sit-in pour dénoncer cela devant les locaux de la chaîne à Aïn Sebaa, et scandent « Samira dégage ! »[2]

Elle quitte le groupe médiatique marocain dans le cadre d'un départ volontaire le et rejoint en novembre l'espagnol Marco de Comunicación[3].

Notes et références

  1. « Plus près de Sa Majesté », sur LExpress.fr, (consulté le 21 février 2020)
  2. « Maroc : printemps maussade à 2M pour Samira Sitaïl – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 21 février 2020)
  3. « MAROC : Ex-papesse de l'info officielle, Samira Sitaïl rebondit chez l'espagnol Marco de Comunicación », sur Africa Intelligence, (consulté le 16 novembre 2020)

Liens externes

  • « Maroc : Samira Sitaïl, reine du PAM », JeuneAfrique.com,‎ (lire en ligne, consulté le 9 mai 2017)