Salto (plateforme SVOD)

Salto
Salto.svg
Logo de Salto.
On a tout à voir avec vous
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Vidéo à la demande, télévision par Internet, service de diffusion en continu
Domaine d'activité
Siège
Pays
Organisation
Fondateurs
Président du conseil de surveillance
Directeur général
Thomas Follin
Secrétaire générale
Danielle Attias
Propriétaires
France Télévisions (33,33 %), Groupe TF1 (33,33 %), Groupe M6 (33,33 %)
Site web
Identifiants
SIRET

Salto (stylisé SⱯLTO) est un service français de vidéo à la demande par abonnement, qui propose des films et des séries ainsi que des documentaires et des émissions de divertissement. La plateforme est une société en nom collectif détenue par les groupes audiovisuels français France Télévisions, TF1 et M6. Le service est lancé en France le [1].

La plateforme propose des contenus inédits et exclusifs produits par les groupes TF1, France Télévisions et M6 ainsi que des acquisitions de programmes cinématographiques et télévisuels français et étrangers. En plus des contenus en vidéo à la demande, Salto permet de regarder en direct les chaînes de télévision des groupes fondateurs et de rattraper des contenus diffusés récemment ou bien de visionner en avant-première certains programmes, avant leur diffusion à l'antenne.

Histoire

Le , les groupes audiovisuels français France Télévisions, TF1 et M6 annoncent la création d'une plateforme commune, intitulée Salto. Conçue comme une offre concurrente des services de vidéo à la demande comme Canal+, Prime Video, Netflix, Disney+, et Apple TV+[2].

L'objectif de la plateforme est de rassembler les programmes des différentes chaînes sur un site internet commun[2].

Les montants investis par les trois groupes n’ont pas été communiqués. D’après le journal Le Monde, ceux-ci devraient s’élever à 50 millions d’euros[3]. Le budget initial de Salto devrait se situer entre 135 et 250 millions d'euros sur trois ans[4],[5].

Le , l’autorité de la concurrence autorise cette initiative commune sous certaines conditions afin d’éviter tout abus de position dominante[6],[7]. Les trois groupes doivent s’engager à ce que Salto ne puisse pas contracter d'exclusivité de distribution de chaînes de la TNT en clair et de leurs services et fonctionnalités associés[8]. Il sera par ailleurs interdit aux chaînes de faire de la promotion gratuite pour Salto sur leurs antennes[6].

Prévu initialement au premier trimestre 2020[8], le lancement de l'offre commerciale a été repoussé à l'automne 2020 en raison de la pandémie de Covid-19. Une phase de tests a été lancée le auprès d'un panel de 300 consommateurs. Pour le directeur général de Salto, Thomas Follin, l'idée est de s'assurer que la plateforme « tient bien le coup » via la réalisation d'un certain nombre de tests techniques[9], mais également de vérifier qu'elle correspond aux attentes des internautes que ce soit d'un point de vue ergonomique, éditorial ou tarifaire[10].

Le , la plateforme est présentée aux médias avec l'annonce du catalogue et des conditions tarifaires. À cette occasion son lancement pour le , annoncé par plusieurs médias[11],[12] quelques jours auparavant, est confirmé[13].

Selon Les Échos, la plateforme compte 200 000 abonnés en , soit trois mois après le lancement[14].

Le , Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions annonce publiquement sur la matinale de France Inter que le nombre d'abonnés à la plateforme française est de 700 000[15]. C'est la première fois que les chiffres du nombre d'abonnements sont annoncés. Même si le nombre d'abonnés semble élevé pour la toute jeune plateforme, les résultats sont bien en deçà qu'espéré. L'objectif initial était d'atteindre le million d'abonnés en un an[16].

Le , d'après une information de la lettre A[17], TF1 et M6 annoncent vouloir vendre leurs parts (66,66 %) qu'elles détiennent dans la plateforme de SVOD.

En janvier 2023, plusieurs médias annoncent la décision prise par France Télévisions de dissoudre Salto[18],[19].

Direction

En , les dirigeants de la plateforme ont été désignés[20],[21] :

  • Gilles Pélisson, le PDG de TF1, est nommé à la présidence du conseil de surveillance de la plateforme, pour un mandat de deux ans.
  • Thomas Follin, membre du comité exécutif de M6, est nommé à la direction de Salto[22].
  • Danielle Attias, directrice déléguée à France Télévisions SVOD depuis 2017, est nommée secrétaire générale[23],[24].

Distribution

Salto sera disponible selon le principe du service par contournement, sur ordinateur (via un navigateur), sur mobile et tablette Android et iOS ainsi que sur Android TV et Apple TV[25]. La plateforme sera également accessible sur les téléviseurs connectés au moyen de la technologie HBBTV[26].

Au cours de la conférence de lancement du service qui s'est tenue le , Thomas Follin directeur général de Salto, a annoncé que des accords avec des fournisseurs d'accès à Internet étaient déjà conclus afin de permettre l'accès à la plateforme sur les box internet des opérateurs[25].

Programmes

La plateforme propose un service de vidéos à la demande, ainsi que des chaînes en direct et les programmes en rattrapage[6].

La plateforme propose dans son catalogue de programmes des films et séries inédits ou exclusifs, de fiction et de documentaire français et étrangers[27]. Elle propose également des programmes en intégralités déjà diffusés auparavant.

Il est proposé aux abonnés de visionner en avant-première des épisodes ou même un programme en intégralité avant la diffusion sur une des chaînes des actionnaires[28].

Séries télévisées

Inédites ou exclusives

Avant-première

Voici une liste de séries diffusées en avant-première et disponible en intégralité sur la plateforme.

Films

Salto possède un catalogue regroupant tous les genres de films : action, aventure, horreur, thriller, romance, etc.

Avant-première

  • La Traque

Documentaires

Film

  • Égoïste (humanitaire)

Séries

  • Apocalypse (historique)
  • Un regard sur l'Espace (astronomie) : collection de documentaires réalisés par Baptiste Blanpain

Chaînes et plateformes

Tarification

Le , Thomas Follin annonce officiellement le détail des offres de la plateforme. Celle-ci sera proposée à 6,99 €/mois pour un écran (offre solo), 9,99 €/mois par mois pour deux écrans simultanés (offre duo) et 12,99 €/mois pour quatre écrans simultanés (offre tribu). Toutes ces offres permettent d'accéder à l'ensemble du catalogue et des services de la plateforme. Un premier mois d'essai gratuit est en outre proposé[38].

Notes et références

  1. Marie Turcan, « Ça y est : Salto est lancée en France, et vous pouvez tester la plateforme gratuitement », sur Numerama, (consulté le ).
  2. a et b « Six questions sur Salto, la plateforme de France Télévisions, TF1 et M6 pour contrer Netflix », France Info,‎ (lire en ligne).
  3. Alexandre Piquard, « France Télévisions, TF1 et M6 vont créer une plate-forme commune de vidéo en ligne pour contrer Netflix », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  4. Marie Turcan, « Salto en France : prix, catalogue, TV… tout savoir sur la plateforme de streaming vidéo », sur Numerama, (consulté le ).
  5. « Salto arrive et doit concurrencer les grandes plateformes comme Netflix et Disney + », sur RTBF Info, (consulté le ).
  6. a b et c François Bougon, « Salto, l’anti-Netflix de France TV, TF1 et M6, est annoncé pour 2020 », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  7. « Décision 19-DCC-157 du (autorité de la concurrence - France) », sur autoritedelaconcurrence.fr, (consulté le ).
  8. a et b Guillaume Perrodeau, « Qu'est-ce que Salto, la riposte française à Netflix ? », Europe 1,‎ (lire en ligne).
  9. « La plateforme française de streaming Salto fait ses premiers pas incognito avant son lancement à l'automne », La Provence,‎ (lire en ligne).
  10. Renaud Revel, « Salto, la plateforme française de streaming, arrive après le confinement », Le Journal du dimanche, (consulté le ).
  11. Caroline Sallé, « Salto, le service de streaming de TF1, M6 et France TV, coûtera entre 6,99 et 12,99 euros », sur Le Figaro.fr, (consulté le ).
  12. Elsa Trujillo, « Salto, le streaming vidéo à la française, débarque le  », sur BFM TV, (consulté le ).
  13. « Lancement de Salto le  : la plateforme de streaming promet de révolutionner le PAF », sur Franceinfo, (consulté le ).
  14. Marina Alcaraz, « Salto, un démarrage en demi-teinte », Les Échos, (ISSN 0153-4831, consulté le ).
  15. Héloïse Goy avec Alexis Patri, « Le nombre d'abonnés de Salto (enfin) dévoilé », sur Europe 1, (consulté le ).
  16. Jamal Henni, « Les vrais chiffres de Salto », sur Capital.fr, (consulté le ).
  17. Adrien Franque, « TF1 et M6 font Salto arrière », sur Libération (consulté le ).
  18. « Salto : la plateforme française de SVOD va être dissoute », sur Premiere.fr, (consulté le ).
  19. « Salto : Vers une dissolution de la plateforme SVOD », sur ozap.com (consulté le ).
  20. AFP, « Les dirigeants de la plateforme de télévision Salto désignés - L'Express L'Entreprise », sur lentreprise.lexpress.fr, (consulté le ).
  21. « Zone bourse », (consulté le ).
  22. « Thomas Follin, directeur de Salto - Stratégies », sur strategies.fr (consulté le ).
  23. « Bientôt un nouveau recrutement à Salto ? », sur La Lettre de l'audiovisuel, (consulté le ).
  24. « SVOD à la française : « Salto va prendre 0 euro de redevance », assure Delphine Ernotte », sur Numerama, (consulté le ).
  25. a et b Marie Turcan, « Salto en France : prix, catalogue, date de lancement… tout savoir sur la plateforme de streaming vidéo », sur Numerama, (consulté le ).
  26. Julien Lausson, « Salto sur votre télé : 5 questions sur la technologie HbbTV », sur Numerama, (consulté le ).
  27. « Salto, la plateforme de vidéo par abonnement de France Télévisions, TF1 et M6 qui doit être lancée cet automne, souhaite devenir "la plus grande plateforme de fictions françaises" », sur jeanmarcmorandini.com, .
  28. Marie Turcan, « Salto : il n’y aura aucune création originale au lancement de la plateforme française », sur Numerama, .
  29. Charles Martin, « La plateforme française Salto achète sa première série originale », sur Première, .
  30. « « Small Axe » : la co-production de BBC et Amazon sera disponible en France sur Salto », sur Streaming Wars, .
  31. « Salto : les nouveautés séries et films de  », sur Sortir Paris, .
  32. « Les nouveautés séries de la plateforme SALTO, en février. », sur Le blog tv news, .
  33. « Julien Courbet présentera une émission quotidienne en direct sur M6 », sur 20minutes.fr (consulté le ).
  34. Marie Turcan, « Voici à quoi ressemblera Salto, la plateforme française de SVOD », sur Numerama, (consulté le ).

Annexes

Article connexe

Lien externe