Saison 2019-2020 du Paris Saint-Germain (féminines)

Paris Saint-Germain
Saison 2019-2020
Généralités
Couleurs Rouge, bleu et blanc
Stade Stade Jean-Bouin
Stade municipal Georges-Lefèvre
Président Drapeau : Qatar Nasser Al-Khelaïfi
Entraîneur Drapeau : France Olivier Echouafni
Résultats
Division 1 Deuxième
22 points (7V, 1N, 0D)
(30 but pour, 2 buts contre)
Trophée des championnes Finaliste
contre l'Olympique lyonnais 1-1tab
Coupe de France Seizièmes de finale
Ligue des champions Quarts de finale
contre Arsenal WFC
Meilleur buteur Championnat :
Drapeau : France Marie-Antoinette Katoto (8)
Toutes compétitions :
Drapeau : France Marie-Antoinette Katoto (12)
Meilleur passeur Championnat :
Drapeau : Danemark Nadia Nadim (6)
Toutes compétitions :
Drapeau : Danemark Nadia Nadim (6)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Chronologie

La saison 2019-2020 du Paris Saint-Germain est la quarante-neuvième saison de son histoire et la trente-troisième en première division.

L'équipe est entraînée depuis la saison dernière par Olivier Echouafni, accompagné de Bernard Mendy en tant qu'adjoint. Elle joue la plupart de ses matchs à domicile au Stade Jean-Bouin.

La section féminine du Paris Saint-Germain inaugure cette année le Trophée des championnes, avec une première édition face à l'Olympique lyonnais. Le PSG évolue également au cours de la saison en Coupe de France et en Ligue des champions.

Préparation d'avant-saison

Les Parisiennes reprennent l'entraînement le au centre d'entraînement de Bougival[1], en présence du nouveau directeur sportif du PSG Leonardo[2]. Les internationales présentes à la Coupe du monde ne sont pas conviées dès le 16 juillet à l'entraînement mais effectuent leurs retours progressivement, certaines le 22 juillet[3], d'autres, notamment les internationales françaises, le 26[4]. Les Parisiennes, sans les internationales, disputent à Bougival un match amical le 27 juillet contre l'US Orléans, qu'elles remportent 7 buts à 1. À noter la présence sur le terrain de Laure Boulleau, coordinatrice sportive de la section féminine et ancienne joueuse du club, qui a rechaussé les crampons à l'occasion de ce match[5].

Après un stage à Vichy du 29 juillet au 5 août, l'équipe féminine du Paris Saint-Germain dispute ensuite comme l'année précédente la Women's French Cup 2019 (3e édition), anciennement appelée Toulouse International Ladies Cup, les mardi 6 et jeudi 8 août 2019 au Stade Michel-Bendichou de Colomiers[6]. Le PSG s'impose 1 but à 0 en demi-finale contre un Bayern Munich costaux[7] mais échoue aux tirs aux buts en finale contre Montpellier[8]. Enfin, le club parisien participe à la WomensCup 2019 à Hägendorf (Suisse) du vendredi 16 au dimanche 18 août[9]. Le PSG remporte cette compétition assez facilement en battant l'AC Milan (6-0) en demi-finale puis la Juventus en finale (4-0)[10].

Après la rencontre de championnat à Metz suivant la trêve internationale le 7 septembre 2019, le PSG se rend le lendemain en Italie pour y affronter l'AS Roma dans le cadre de la seconde édition du Trofeo Luisa Petrucci[11]. Une équipe parisienne composée de joueuses n'ayant pas ou peu joué la veille et de membres de l'équipe U19 du club battent l'équipe italienne aux tirs aux buts[12].

Transferts

Transferts estivaux

Sara Däbritz, grande recrue de ce mercato estival.

Dès la fin de saison 2018-2019, le PSG signe plusieurs prolongations de contrat avec ses joueuses dont Formiga, prolongation d'un an jusqu'en juin 2020 annoncée le [13], et Irene Paredes, prolongation de 2 ans jusqu'en juin 2021 annoncée le [14]. De même le , Nadia Nadim, arrivée en janvier 2019, prolonge son contrat avec le club d'un an jusqu'en juin 2020[15].

Du côté des arrivées, le club annonce le l'arrivée de la jeune attaquante canadienne Jordyn Huitema. Ayant déjà effectué une partie de la préparation estivale 2018 avec les Parisiennes aux États-Unis et participé à des entrainements du PSG courant 2019, le club attendait qu'elle devienne majeure afin de la recruter. Elle s'engage pour quatre ans jusqu'en juin 2023[16]. Le , est annoncée également l'arrivée de la milieu de terrain internationale allemande Sara Däbritz. Elle quitte le Bayern Munich pour s'engager trois saisons avec le PSG, soit jusqu'en juin 2022[17]. Léa Khelifi , jeune milieu prometteuse en provenance du FC Metz, s'engage avec le club parisien le [18]. Les contrats de ces deux dernières joueuses sont effectifs à partir du . La jeune Lina Boussaha , quant à elle, revient d'un prêt au LOSC et compte bien s'imposer cette saison à Paris[19]. S'engage enfin avant la reprise de l'entraînement l'Italo-américaine Arianna Criscione en tant que troisième gardienne[1],[20]. Début août, Le Parisien annonce que le PSG va recruter la milieu internationale norvégienne Karina Sævik[21], l'officialisation vient le 5 août[22]. À noter que le PSG s'est également intéressé en fin de saison dernière à sa compatriote Caroline Graham Hansen qui est finalement partie au FC Barcelone[23].

Dans le même temps, le PSG annonce le départ de plusieurs joueuses en fin de contrat au ne s'étant pas imposées au PSG la saison précédente à l'image de la Suédoise Emma Berglund qui rejoint Kopparbergs/Göteborg FC[24],[25], la Turque Melike Pekel (FC Metz[26])[27], la Norvégienne Andrine Hegerberg qui rejoint l'Italie[28] ou encore la jeune Allemande Charlotte Voll partie au SC Sand[29] et les « titis girls » Anissa Lahmari, qui reste à l'ASJ Soyaux[17],[30], et Kenza Allaoui, qui rejoint l'US Orléans[31]. De même, la Belge Davinia Vanmechelen, qui n'a jamais su s'imposer au PSG, est libérée de son contrat le et part au FC Twente[32],[33]. Le PSG voit aussi le départ de l'internationale chinoise Wang Shuang, seulement un an après son arrivée, pour cause de mal du pays et de soucis de communications. Elle retourne donc en Chine après avoir résilié son contrat[34]. Enfin, en août, la Brésilienne Daiane  est transférée au CD Tacón , futur Real Madrid féminin[35].

Avant la fermeture du mercato le 21 septembre, l'entraîneur Olivier Échouafni estime déjà que le grâce au recrutement, l'effectif est de meilleur qualité que la saison précédente et mieux armé pour les différentes compétitions : « Par leur qualité et leur état d'esprit, les nouvelles ont apporté de la consistance, de la maîtrise dans le jeu. On a gagné énormément de temps par rapport à l'an dernier en bouclant le recrutement bien plus tôt[36]. »

Transferts hivernaux

En , L'Équipe annonce un fort intérêt du PSG pour la star australienne Samantha Kerr en fin de contrat avec les Red Stars de Chicago[37].

Compétitions

Bilan du Paris SG dans les compétitions officielles
Championnat de France Ligue des champions Coupe de France Trophée des championnes
Deuxième
22 points
Quarts de finale
face à Arsenal WFC
Seizièmes de finale Finale
face à l'Olympique lyonnais (1-1tab)
7V 1N 0D 3V 1N 0D 0V 0N 0D 0V 0N 1D
TOTAL : 10V 2N 1D

Trophée des championnes

Article détaillé : Trophée des championnes 2019.
Rencontre du Trophée des championnes
Tour Rencontre Div.
Finale O. lyonnais 1-1tab Paris SG D1

Le Trophée des championnes 2019 est la première édition du Trophée des championnes. Il oppose en début de saison le vainqueur du championnat de France à celui de la Coupe de France. L'OL ayant remporté les deux compétitions l'année précédente, c'est le 2e de D1 (le PSG) qui est opposé au vainqueur.

Les Parisiennes abordent ce match, placé entre la 3e et 4e journée de D1, avec l'ambition de se battre au maximum pour décrocher un premier titre cette saison et empêcher l'Olympique lyonnais d'en remporter un 28e[38].

Dans une rencontre très disputée, Amel Majri ouvre le score pour l'OL à la 31e minute, avant de voir le PSG revenir au score grâce à Nadia Nadim qui profite d'une erreur de la défense lyonnaise (42e). La gardienne parisienne Christiane Endler se montre décisive à plusieurs reprises, empêchant les Lyonnaises de prendre l'avantage. En fin de match, les Lyonnaises butent sur une défense parisienne bien en place, les deux équipes se départagent donc aux tirs au but. La gardienne de l'OL Sarah Bouhaddi fait des arrêts décisifs face à Katoto et Geyoro, et permet aux Lyonnaises de remporter ce premier Trophée des championnes de l'histoire au détriment une nouvelle fois du PSG[39].

Championnat

La Division 1 2019-2020 est la quarante-sixième édition du championnat de France féminin de football et la dix-huitième sous l'appellation « Division 1 ». La division oppose douze clubs en une série de vingt-deux rencontres. Les deux meilleurs de ce championnat se qualifient pour la Ligue des champions. Le Paris Saint-Germain participe à cette compétition pour la trente-troisième fois de son histoire et la dix-huitième fois de suite depuis la saison 2001-2002.

Phase aller - Journées 1 à 11

Journées 1 à 11 du championnat
J. Rencontre Place
1 Paris SG 7-0 ASJ Soyaux 1er (0)
2 FC Metz 1-6 Paris SG 1er (0)
3 Paris SG 4-0 Dijon FCO 2e (0)
4 Paris SG 3-0 G. Bordeaux 2e (0)
5 FC Fleury 91 0-2 Paris SG 2e (0)
6 Paris SG 2-0 Paris FC 1er (+2)
7 O. Marseille 0-5 Paris SG 1er (+2)
8 Paris SG 1-1 EA Guingamp 2e (0)
9 O. lyonnais - Paris SG - (-)
10 Stade de Reims - Paris SG - (-)
11 Paris SG - Montpellier HSC - (-)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.
Premier match de la saison, contre Soyaux, au Stade Jean-Bouin.

Pour son premier match de la saison, Paris démarre fort avec une large victoire 7-0 à domicile contre Soyaux au Stade Jean-Bouin. Cette victoire permet au club de prendre la tête du championnat dès la première journée[40]. Le PSG enchaîne deux semaines plus tard contre Metz au Stade Saint-Symphorien avec une victoire 6 buts à 1 et un quadruplé de Kadidiatou Diani. Les Parisiennes ont toutefois mis du temps à entrer dans leur match, avec une première mi-temps laborieuse et une égalisation messine à la 60e minute. Grâce à ce large succès, le PSG garde la tête du championnat[41]. Le PSG perd sa place de leader du classement au profit de l'OL à la différence de buts à l'occasion de la 3e journée après la victoire 4-0 des Parisiennes contre Dijon à domicile[42]. Pour le premier test important du début de saison contre Bordeaux de la 4e journée, le PSG retourne exceptionnellement au stade Georges-Lefèvre du Camp des Loges en raison de l'indisponibilité du stade Jean-Bouin[43]. À cette occasion, les Parisiennes confirment et s'imposent 3 buts à 0[44].

Un PSG tout en maîtrise remporte le premier derby francilien de la saison chez Fleury lors de la 5e journée[45]. Katoto offre au PSG le derby face au Paris FC en marquant un doublé contre une équipe accrocheuse[46]. Le PSG prend alors, suite à cette 6e journée, la tête du championnat, bénéficiant d'un accroc de Lyon face à Dijon (0-0)[47]. Le PSG retrouve, un an et demi après, le Classique au féminin lors de la 7e journée avec le déplacement à Marseille[48]. Dans une rencontre à l'OM Campus agitée par les ultras marseillais, les Parisiennes étrillent l'Olympique de Marseille 5 buts à 0, grâce à un doublé de Katoto et des buts de Périsset, Geyoro et Nadim sur pénalty[49].

Paris cède ses premiers points en championnat à l'occasion de la 8e journée avec un nul concédé à domicile face à Guingamp (1-1). Lyon récupère donc la première place du classement avant le choc du championnat OL-PSG le 16 novembre[50].

Phase retour - Journées 12 à 22

Journées 12 à 22 du championnat
J. Rencontre Place
12 Paris FC - Paris SG - (-)
13 Paris SG - O. Marseille - (-)
14 Paris SG - FC Metz - (-)
15 ASJ Soyaux - Paris SG - (-)
16 EA Guingamp - Paris SG - (-)
17 Paris SG - O. lyonnais - (-)
18 Dijon FCO - Paris SG - (-)
19 Paris SG - Stade de Reims - (-)
20 Montpellier HSC - Paris SG - (-)
21 G. Bordeaux - Paris SG - (-)
22 Paris SG - FC Fleury 91 - (-)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.


Classement

Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Qualification ou relégation
1 Paris Saint-Germain 21 7 7 0 0 29 1 +28 Qualification pour la phase finale de la Ligue des champions
2 Olympique lyonnais T S 19 7 6 1 0 33 4 +29
3 Montpellier Hérault SC 16 7 5 1 1 20 5 +15
4 Girondins de Bordeaux 12 7 4 0 3 12 10 +2
5 ASJ Soyaux Charente 10 7 2 4 1 7 10 −3
Mis à jour après les matchs joués, au . Source : FFF
Critères de départage : 1) Points sur confrontations directes ; 2) Différence de buts particulière ; 3) Différence de buts générale ; 4) Buts marqués ; 5) Match supplémentaire sur terrain neutre.

Évolution du classement et des résultats

Journée 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 18 19 17 20 21 22 Journées
en tête
Rang 1 1 2 2 2 1 1 2 4
Résultat G G G G G G G N

Coupe de France

Rencontres en Coupe de France
Tour Rencontre Div.
1/16 - - - -

La Coupe de France 2019-2020 est la 19e édition de la Coupe de France féminine de football, une compétition à élimination directe mettant aux prises tous les clubs de football amateurs et professionnels à travers la France métropolitaine et les DOM-TOM. Elle est organisée par la FFF et ses ligues régionales. Le PSG jouant en Division 1, il démarre aux seizièmes de finale.

Ligue des champions

Parcours en Ligue des champions
Tour Rencontre
1/16 SC Braga 0-7 0-0 Paris SG
1/8 Breiðablik 0-4 1-3 Paris SG
1/4 Arsenal WFC - - Paris SG

La Ligue des champions 2019-2020 est la 19e édition de la Ligue des champions féminine de l'UEFA, la compétition inter-clubs européenne de football féminin. Elle est divisée en deux phases, une phase de qualification pour certaines équipes, et une phase finale avec les principales équipes et celles qualifiées précédemment. Le PSG étant vice-champion de France 2018-2019, pays alors à la première place du coefficient UEFA, le club démarre aux seizièmes de finale.

Le PSG démarre de la meilleur des manières sa campagne européenne en étrillant Braga 7-0 à l'extérieur grâce notamment à un triplé de Katoto[51]. Le match retour est plus difficile pour Paris, déjà quasiment qualifié, qui présente une équipe très remaniée et qui se contente donc d'un match nul 0-0 au Stade Jean-Bouin[52]. Au tour suivant, le PSG affronte le club islandais de Breiðablik. Les Parisiennes, dans une composition inédite, remporte largement le match aller en Islande avec une victoire 4-0[53]. Olivier Echouafni met en place une nouvelle fois un effectif remanié pour le match retour à domicile, le PSG a alors plus de difficulté avec une victoire qui s'est dessinée qu'en fin de match[54]. Grâce à ce double succès, le PSG rejoint une nouvelle fois les quarts de finale de la Ligue des champions.

Au printemps 2020, Paris affrontera Arsenal, champion d'Angleterre en titre, en quarts de finale. Un tirage difficile selon l'entraîneur du PSG, Olivier Echouafni[55].

Coefficient UEFA

De par ses résultats dans cette Ligue des champions, le Paris SG acquiert des points pour son coefficient UEFA, utilisé lors des tirages au sort des compétitions de l'UEFA. Lors de cette comptabilisation, les points de la saison 2014-2015 ne sont plus pris en compte. Le club parisien descend ainsi à la quatrième place à cause notamment de sa non-participation à la compétition il y a 2 ans.

Classement 2020 des clubs par leur coefficient UEFA[56]
Rang
2020
Rang
2019
Évolution Club 2015-2016 2016-2017 2017-2018 2018-2019 2019-2020 Total club 33 % CN Coefficient
1 2 = Drapeau : France Olympique lyonnais 23,000 20,000 24,000 24,000 12,000 103,000 28,875 131,875
2 1 = Drapeau : Allemagne VfL Wolfsbourg 21,000 14,000 21,000 13,000 12,000 81,000 22,275 99,275
3 4 +1 Drapeau : Espagne FC Barcelone 13,000 18,000 13,000 21,000 12,000 77,000 17,820 94,820
4 3 -1 Drapeau : France Paris Saint-Germain 15,000 20,000 - 15,000 11,000 61,000 28,875 89,875
5 6 +1 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 5,000 15,000 5,000 17,000 10,000 52,000 22,275 74,275
6 10 +4 Drapeau : Angleterre Manchester City - 19,000 19,000 4,000 9,000 51,000 18,315 69,315

Matchs officiels de la saison

Joueurs et encadrement technique

Encadrement technique

Olivier Echouafni en septembre 2018.

L'équipe parisienne est entraînée par le Français Olivier Echouafni. Âgé de 45 ans, il a passé sa carrière dans plusieurs grands clubs de Ligue 1 de 1993 à 2010, comme l'Olympique de Marseille, le RC Strasbourg en passant par le Stade rennais puis l'OGC Nice. Évoluant au poste de milieu de terrain, il devient ensuite entraîneur en National du Amiens SC en 2013 puis du FC Sochaux en Ligue 2 en 2014. Il découvre le football féminin en 2016 en devenant sélectionneur de l'équipe de France féminine. Mais après un Euro 2017 décevant, il est dénis de ses fonctions en août 2017. Il est nommé en juin 2018 comme le successeur de Patrice Lair à la tête de l'équipe parisienne pour deux ans. Il est assisté de Bernard Mendy, ancien défenseur du PSG, comme entraineur adjoint.

Effectif professionnel

Le tableau suivant liste l'effectif professionnel du PSG pour la saison 2019-2020[57].

Effectif du Paris Saint-Germain de la saison 2019-2020
Joueuses Encadrement technique
No  P. Nat.[58] Nom Date de naissance Sélection[59] Club précédent Contrat
1 G Drapeau de la Pologne Kiedrzynek, KatarzynaKatarzyna Kiedrzynek 19/03/1991 (28 ans) Pologne Górnik Łęczna 2013-2020
16 G Drapeau du Chili Endler, ChristianeChristiane Endler 23/07/1991 (28 ans) Chili Valence CF 2017-2021
30 G Drapeau des États-Unis|Drapeau de l'Italie Criscione, AriannaArianna Criscione 18/02/1985 (34 ans) US Saint-Malo 2019-2020
2 D Drapeau de la Suède Glas, HannaHanna Glas 16/04/1993 (26 ans) Suède Eskilstuna United DFF 2018-2020
4 D Drapeau de la Pologne Dudek, PaulinaPaulina Dudek 16/06/1997 (22 ans) Pologne Medyk Konin 2018-2020
5 D Drapeau des États-Unis Cook, AlanaAlana Cook 11/04/1997 (22 ans) États-Unis U23 Cardinal de Stanford  2019-2022
12 D Drapeau du Canada Lawrence, AshleyAshley Lawrence 11/06/1995 (24 ans) Canada West Virginia Mountaineers 2017-2023
14 D Drapeau de l'Espagne Paredes, IreneIrene Paredes Capitaine 04/07/1991 (28 ans) Espagne Athletic Bilbao 2016-2021
17 D Drapeau de la France Périsset, ÈveÈve Périsset 24/12/1994 (24 ans) France Olympique lyonnais 2016-2020
20 D Drapeau de la France Morroni, PerlePerle Morroni 15/10/1997 (22 ans) France B Formée au club 2015-2021
7 M Drapeau de la France Diallo, AminataAminata Diallo 03/04/1995 (24 ans) France B EA Guingamp 2016-2021
8 M Drapeau de la France Geyoro, GraceGrace Geyoro 02/07/1997 (22 ans) France Formée au club 2015-2022
13 M Drapeau de l'Allemagne Däbritz, SaraSara Däbritz 15/02/1995 (24 ans) Allemagne Bayern Munich 2019-2022
15 M Drapeau de la Norvège Sævik, KarinaKarina Sævik 24/03/1996 (23 ans) Norvège Kolbotn IL 2019-2021
18 M Drapeau de la France Boussaha, LinaLina Boussaha 16/01/1999 (20 ans) France U20 Formée au club 2017-2020
21 M Drapeau de la France Baltimore, SandySandy Baltimore 19/02/2000 (19 ans) France U20 Formée au club 2018-2022
24 M Drapeau du Brésil , FormigaFormiga 03/03/1978 (41 ans) Brésil São José EC  2016-2020
27 M Drapeau de la France Khelifi, LéaLéa Khelifi 12/05/1999 (20 ans) France B FC Metz 2019-2022
9 A Drapeau de la France Katoto, Marie-AntoinetteMarie-Antoinette Katoto 01/11/1998 (21 ans) France Formée au club 2015-2022
10 A Drapeau du Danemark Nadim, NadiaNadia Nadim 02/01/1988 (31 ans) Danemark Manchester City 2019-2020
11 A Drapeau de la France Diani, KadidiatouKadidiatou Diani 01/04/1995 (24 ans) France Paris FC 2017-2020
19 A Drapeau de la France Zamanian, AnnahitaAnnahita Zamanian 19/02/1998 (21 ans) France U20 Kopparbergs/Göteborg FC 2018-2020
22 A Drapeau du Danemark Bruun, SigneSigne Bruun 06/04/1998 (21 ans) Danemark Fortuna Hjørring 2018-2020
23 A Drapeau du Canada Huitema, JordynJordyn Huitema 08/05/2001 (18 ans) Canada Whitecaps de Vancouver 2019-2023
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Pierre Lassus
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : France Bruno Valencony
Kinésithérapeute
  • Drapeau : France Gwenaëlle Pelé
  • Drapeau : France Paul Olive
  • Drapeau : France Jonas Ulrich
Médecin(s)
  • Drapeau : France Régis Boxelé
Intendant(s)
  • Drapeau : France Guillaume Capoen
Coordinatrice(s)
  • Drapeau : France Sophie Perrichon

Légende

Statistiques

Statistiques collectives

Bilan sportif de l'équipe féminine du Paris Saint-Germain
Compétition Débute au tour Termine Matches joués Gagnés Nuls Perdus Buts pour Buts contre Différence
Trophée des championnes Finale - 1 0 0 1 1 1 0
Division 1 - - 8 7 1 0 30 2 +28
Ligue des champions 1/16 de finale - 4 3 1 0 14 1 +13
Coupe de France 1/16 de finale - 0 0 0 0 0 0 0
Total - - 13 10 2 1 45 4 +41

Statistiques individuelles

(Mis à jour le 9 novembre 2019)

No  Nat. Nom Championnat Ligue des champions Coupe de France Trophée des championnes Total
M.j. But inscrit Passe décisive Averti Carton rouge M.j. But inscrit Passe décisive Averti Carton rouge M.j. But inscrit Passe décisive Averti Carton rouge M.j. But inscrit Passe décisive Averti Carton rouge M.j. But inscrit Passe décisive Averti Carton rouge
1 Drapeau : Pologne Katarzyna Kiedrzynek 4 0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 6 0 0 0 0
2 Drapeau : Suède Hanna Glas 4 1 2 1 0 2 0 2 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 7 1 4 1 0
4 Drapeau : Pologne Paulina Dudek 7 0 1 0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 9 1 1 0 0
5 Drapeau : États-Unis Alana Cook 3 0 0 0 0 4 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 7 0 0 0 0
7 Drapeau : France Aminata Diallo 6 0 0 1 0 3 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 9 0 0 1 0
8 Drapeau : France Grace Geyoro 8 2 1 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 10 2 1 0 0
9 Drapeau : France Marie-Antoinette Katoto 8 8 2 0 0 2 4 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 11 12 2 0 0
10 Drapeau : Danemark Nadia Nadim 7 4 6 0 0 4 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 0 1 0 12 5 6 1 0
11 Drapeau : France Kadidiatou Diani 8 7 2 0 0 2 2 1 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 11 9 3 0 0
12 Drapeau : Canada Ashley Lawrence 3 0 0 0 0 3 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 7 0 0 0 0
13 Drapeau : Allemagne Sara Däbritz 6 4 2 0 0 2 0 2 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 9 4 4 0 0
14 Drapeau : Espagne Irene Paredes 7 0 1 2 0 3 0 2 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 11 0 3 2 0
15 Drapeau : Norvège Karina Sævik 8 0 0 0 0 4 1 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 12 1 1 0 0
16 Drapeau : Chili Christiane Endler 4 0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 7 0 0 0 0
17 Drapeau : France Ève Périsset 5 1 0 0 0 1 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 6 1 0 1 0
18 Drapeau : France Lina Boussaha 0 0 0 0 0 3 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 0 0 0 0
19 Drapeau : France Annahita Zamanian 0 0 0 0 0 2 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 1 0 0
20 Drapeau : France Perle Morroni 5 0 1 1 0 2 0 0 1 0 0 0 0 0 0 1 0 0 1 0 8 0 1 3 0
21 Drapeau : France Sandy Baltimore 5 1 1 0 0 3 0 1 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 8 1 2 2 0
23 Drapeau : Canada Jordyn Huitema 6 1 1 0 0 4 4 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 11 5 1 0 0
24 Drapeau : Brésil Formiga 5 0 1 1 0 2 2 1 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 8 2 2 1 0
27 Drapeau : France Léa Khelifi 3 0 0 0 0 3 0 1 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 6 0 1 1 0

Onze de départ (toutes compétitions)

Récompenses et distinctions

Affluence et télévision

Affluence

Affluence du Paris SG à domicile

Football Club Fleury 91 Cœur d'Essonne (féminines)Stade de Reims (féminines)Arsenal Women Football ClubOlympique lyonnais (féminines)Football Club Metz-AlgrangeOlympique de Marseille (féminines)Montpellier Hérault Sport Club (féminines)En avant Guingamp (féminines)Breiðablik KópavogurParis Football Club (féminines)Football Club des Girondins de Bordeaux (féminines)Sporting Clube de Braga (féminines)Dijon Football Côte-d'Or (féminines)Association sportive jeunesse Soyaux-Charente

Retransmission télévisée

Le groupe Canal+ diffuse le championnat de France depuis 2018 pour la somme de 6 millions d'euros pour cinq ans. Le championnat gagne en visibilité puisque toutes les rencontres sont désormais diffusées, avec un match le samedi à 14 h 30 en multiplex sur Foot+ et les autres rencontres sur les canaux Multisports, tandis que l'affiche de la journée est diffusée le dimanche à 15 heures sur Canal+ Sport.

Autres équipes

Le PSG possède une équipe des moins de 19 ans qui participe au Challenge National Féminin U19, dont les jeunes Parisiennes sont tenantes du titres[60]. Les « Titis Girls » sont dirigées par Jorge Quiroz depuis la saison précédente.

Notes et références

Notes

  1. Arianna Criscione a joué à l'US Saint-Malo durant la saison 2017-2018 mais était jusqu'alors sans club.

Références

  1. a et b « Reprise pour les féminines du PSG, Leonardo présent », sur CulturePSG, (consulté le 17 juillet 2019)
  2. « PSG: opération séduction pour Leonardo avec la section féminine », sur RMC Sport, (consulté le 28 juillet 2019)
  3. « Retour partiel des internationales du PSG », sur CulturePSG, (consulté le 28 juillet 2019)
  4. « Les internationales françaises de retour à l'entraînement ! », sur PSG.fr, (consulté le 28 juillet 2019)
  5. Guillaume De Freitas, « Pour son premier match de préparation, l'équipe féminine du PSG a surclassé Orléans (7-1) », sur Canal Supporters, (consulté le 27 juillet 2019)
  6. « L'équipe féminine à la Women's French Cup 2019 », sur PSG.fr, (consulté le 4 juin 2019)
  7. « PSG/Bayern (2-1 Women's French Cup), le PSG bat un Bayern coriace », sur CulturePSG, (consulté le 23 août 2019)
  8. « Women's French Cup : Montpellier remporte la troisième édition face au PSG », sur France Bleu, (consulté le 23 août 2019)
  9. « Programme de reprise du Paris Saint-Germain Féminine », sur PSG.fr, (consulté le 12 juillet 2019)
  10. « PSG féminin : les recrues s'illustrent à une semaine de la reprise du Championnat », sur L'Équipe, (consulté le 23 août 2019)
  11. « Le PSG affrontera l'AS Roma en amical », sur CulturePSG, (consulté le 30 août 2019)
  12. « Le PSG remporte le Trophée Luisa Petrucci face à l'AS Roma », sur CulturePSG, (consulté le 9 septembre 2019)
  13. « Formiga prolonge d'un an avec le PSG », sur CulturePSG, (consulté le 4 juin 2019)
  14. « Irene Paredes prolonge de deux ans », sur CulturePSG, (consulté le 4 juin 2019)
  15. « Nadia Nadim, nouvelle championne de l'Unesco, prolonge l’aventure au PSG », sur Le Parisien.fr, (consulté le 9 juillet 2019)
  16. « Le PSG officialise l'arrivée de Jordyn Huitema », sur CulturePSG, (consulté le 4 juin 2019)
  17. a et b « PSG féminin : l'Allemande Sara Däbritz s'engage pour trois ans », sur Le Parisien.fr, (consulté le 4 juin 2019)
  18. « Léa Khelifi au Paris Saint-Germain », sur PSG.fr, (consulté le 7 juin 2019)
  19. « [Entretien] Lina Boussaha : «J’ai envie de faire briller cet écusson, jouer et m’imposer !» », sur CulturePSG, (consulté le 5 juillet 2019)
  20. « Arianna Criscione au Paris Saint-Germain », sur PSG.fr, (consulté le 18 juillet 2019)
  21. Thibault Bruck, « PSG féminin : une internationale norvégienne en route pour Paris », sur Le Parisien.fr, (consulté le 2 août 2019)
  22. « Le PSG confirme le recrutement de Karina Saevik », sur CulturePSG, (consulté le 23 août 2019)
  23. « Caroline Graham Hansen (VfL) vers le Barça plus que le PSG », sur CulturePSG, (consulté le 2 août 2019)
  24. « Le PSG confirme le départ d'Emma Berglund », sur CulturePSG, (consulté le 4 juin 2019)
  25. (sv) « Officiellt: Emma Berglund klar för Kopparbergs/Göteborg », sur fotbollskanalen, (consulté le 4 juin 2019)
  26. « Féminines : Melike Pekel de retour au FC Metz ! », sur Le Républicain Lorrain, (consulté le 25 juin 2019)
  27. « Le PSG confirme les départs de Voll et Pekel », sur CulturePSG, (consulté le 4 juin 2019)
  28. « Andrine Hegerberg passe du PSG à l'AS Roma », sur So Foot, (consulté le 20 juillet 2019)
  29. (de) « SC Sand verpflichtet Torhüterin: Die deutsche U-20 Nationaltorhüterin Charlotte Voll wechselt zur kommenden Saison zum SC Sand. », sur Stadtanzeiger Ortenau (consulté le 22 juin 2019)
  30. ASJ Soyaux Charente, « L'ASJ Soyaux est ravi de vous annoncer la signature d'Anissa Lahmari. », sur Twitter, (consulté le 27 juin 2019)
  31. « Kenza Allaoui rejoint l'USO », sur US Orléans Loiret foot, (consulté le 2 juillet 2019)
  32. « Le PSG libère Davinia Vanmechelen de sa dernière année de contrat », sur CulturePSG, (consulté le 2 juillet 2019)
  33. (nl) « FC Twente Vrouwen haalt Belgisch international Davinia Vanmechelen », sur RTV Oost, (consulté le 2 juillet 2019)
  34. Jeremy Jeanningros, « PSG : Wang à Paris, c’est fini », sur Le Parisien.fr, (consulté le 5 juillet 2019)
  35. « Un transfert définitif au Real Madrid pour Daiane », sur CulturePSG, (consulté le 23 août 2019)
  36. Franck Gineste, « D 1 féminine : les filles du PSG déjà d’attaque », sur Le Parisien.fr, (consulté le 23 août 2019)
  37. « Transferts : Samantha Kerr enfin prête pour l'Europe, le PSG sur les rangs », sur L'Équipe, (consulté le 17 octobre 2019)
  38. Syanie Dalmat, « Olivier Echouafni (entraîneur du PSG féminin) : « On va se battre » », sur L'Équipe, (consulté le 22 septembre 2019)
  39. Franck Gineste, « Lyon décroche le premier Trophée des Championnes de l'histoire contre le PSG », sur Le Parisien.fr, (consulté le 22 septembre 2019)
  40. Franck Gineste, « D 1 féminine : le PSG démarre encore plus fort que Lyon ! », sur Le Parisien.fr, (consulté le 25 août 2019)
  41. Romain Daveau, « D 1 féminine : en mode diesel, le PSG enchaîne à Metz », sur Le Parisien.fr, (consulté le 7 septembre 2019)
  42. « D1 féminine. Lyon et le PSG déroulent encore, le Paris FC arrache le nul », sur Ouest-France.fr, (consulté le 17 septembre 2019)
  43. Franck Gineste, « D 1 féminine : PSG-Bordeaux, choc en vue », sur Le Parisien.fr, (consulté le 29 septembre 2019)
  44. « D1 féminine. Face à Bordeaux, le PSG réalise la passe de quatre », sur Ouest-France.fr, (consulté le 10 octobre 2019)
  45. Franck Gineste, « D 1 féminine : le PSG impitoyable avec Fleury », sur Le Parisien.fr, (consulté le 17 octobre 2019)
  46. Franck Gineste, « D 1 féminine : le PSG était trop fort pour le Paris FC », sur Le Parisien.fr, (consulté le 20 octobre 2019)
  47. « D1 féminine : l'OL accroché à Dijon, héroïque », sur L'Équipe, (consulté le 20 octobre 2019)
  48. Franck Gineste, « D 1 féminine : OM - PSG, vous avez dit Clasico ? », sur Le Parisien.fr, (consulté le 27 octobre 2019)
  49. « Féminines : le PSG gifle l'OM », sur So Foot.com, (consulté le 28 octobre 2019)
  50. Par C. L.-E. Le 3 novembre 2019 à 17h26 et Modifié Le 4 Novembre 2019 À 17h11, « D1 féminine: le faux-pas du PSG, les larmes de Katoto », sur leparisien.fr, (consulté le 9 novembre 2019)
  51. « Le PSG lance sa saison européenne en atomisant Braga », sur So Foot, (consulté le 12 septembre 2019)
  52. Franck Gineste, « Ligue des champions féminine : le PSG se qualifie sans forcer pour les 8es de finale », sur Le Parisien.fr, (consulté le 28 septembre 2019)
  53. Franck Gineste, « Ligue des Champions féminine : le PSG se balade en Islande », sur Le Parisien.fr, (consulté le 17 octobre 2019)
  54. « Le PSG passe en quarts sans briller », sur So Foot.com (consulté le 2 novembre 2019)
  55. Franck Gineste, « PSG féminin : «Arsenal, une des équipes que je voulais éviter», avoue Echouafni », sur Le Parisien.fr, (consulté le 9 novembre 2019)
  56. « Coefficients UEFA | Coefficients des clubs féminins », sur UEFA.com (consulté le 20 octobre 2019)
  57. « Effectif - Féminines », sur PSG.fr (consulté le 17 juillet 2019)
  58. Seule la nationalité sportive est indiquée. Une joueuse peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  59. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  60. « Le PSG féminin sacré champion de France dans la catégorie des moins de 19 ans », sur L'Équipe.fr, (consulté le 4 juin 2019)