Saison 2018-2019 du Montpellier Hérault Sport Club

Montpellier HSC
Saison 2018-2019
Généralités
Stade Stade de la Mosson
(32 950 places)
Président Drapeau : France Laurent Nicollin
Entraîneur Drapeau de l'Arménie Michel Der Zakarian
Résultats
Ligue 1 6e 
51 points (13V-12N-8D)
47 buts pour, 37 contre
13 851 spectateurs de moyenne
Coupe de France 1/32e de finale
Coupe de la ligue 1/16e de finale
Éliminé par le FC Nantes
(0-3)
Meilleur buteur Drapeau : France Andy Delort
(13 buts)
Meilleur passeur Drapeau : France Andy Delort
(7 passes)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Dernière mise à jour : 21 avril 2019.

Chronologie

La saison 2018-2019 du Montpellier Hérault Sport Club est la trente-septième saison du club héraultais en première division du championnat de France, la dixième saison consécutive au sein de l'élite du football français. Cette saison doit permettre au club de continuer à progresser, en s'appuyant notamment sur la victoire des jeunes en U19 et sur le recrutement de joueur d'avenir.

Cette saison fait suite à une belle saison pour les supporteurs, puisque les Pailladins, surnom des joueurs du club, ont longtemps joué l'Europe avant de se laisser distancer sur la fin de saison. Les objectifs pour cette nouvelle saison sont donc revue à la hausse, les dirigeants visant d'obtenir le maintien le plus rapidement possible et de viser la première moitié du classement, les grands favoris pour le titre étant une nouvelle fois le Paris Saint-Germain et l'AS Monaco, dotés de moyens financiers beaucoup plus importants, ainsi que l'Olympique lyonnais et l'Olympique de Marseille qui ont joué les troubles fêtes.

Les Pailladins participent également durant la saison aux deux coupes nationales que sont la Coupe de France et la Coupe de la ligue, où ils chutent dès leur entrée en lice face au FC Nantes, Michel Der Zakarian ayant choisi de faire tourner son effectif.

Avant saison

Objectif du club

Matchs internationaux

Transferts

Les dirigeants montpelliérains sont plutôt actif lors du début du mercato, axant le recrutement sur des joueurs d'expérience pour encadrer les jeunes issus du centre de formation dont plusieurs signe leur premier contrat pro en cette fin de saison. La première recrue du club est l'attaquant serbe Petar Škuletić en provenance de Gençlerbirliği SK[1] qui est rejoint rapidement par le défenseur Français Damien Le Tallec en provenance de l'Étoile rouge de Belgrade[2]. Durant le mois de juillet, les dirigeants embauche Florent Mollet, le milieu de terrain du FC Metz[3]. En complément de ces transferts, les supporteurs voient leur club lever les options d'achat de Facundo Píriz[4] et de Junior Sambia[5], tous deux prêtés lors de la saison dernière. Le 24 juillet, le club annonce l'arrivée d'un joueur considéré comme une "arlésienne" depuis plusieurs saisons, Andy Delort, prêté par le Toulouse FC avec option d'achat[6]. Enfin pour pallier les départs du mois d'août, les dirigeants s'active et enrôle le 16 août Gaëtan Laborde, un des attaquants phare des Girondins de Bordeaux[7]. Fin septembre, le Montpellier HSC engage Bilal Boutobba, qui avait été laissé libre de tout contrat par le Séville AC[8].

Sur le plan des départs, les dirigeants réalisent une grosse opération en cédant Nordi Mukiele au RB Leipzig pour la somme record pour le club de 16 millions d'euros[9], avant de laisser partir leur attaquant tchadien, Casimir Ninga au SM Caen pour la somme de 2 millions d'euros[10]. Les dirigeants se sépare également de l'historique gardien de but Laurent Pionnier après 21 saisons sous les couleurs pailladines[11]. A une semaine de la reprise de la Ligue 1, les supporteurs pailladins voient partir un autre joueur de qualité en la personne de Jérôme Roussillon qui signe au VfL Wolfsburg[12], suivi quelques jours plus tard de l'annonce du prêt avec option d'achat d'Isaac Mbenza au Huddersfield Town AFC[13]. Début Octobre, les dirigeants annonce le prêt de Giovanni Sio au club émirati du Al-Ittihad Kalba SC[14].

Préparation d'avant-saison

Les dirigeants du club annoncent dès la mi-juin le programme de préparation de cette nouvelle saison. Outre deux matchs face à des équipes hiérarchiquement inférieures, le Clermont Foot et le Rodez AF, les dirigeants pailladins ont choisi de jouer contre trois équipes européennes, une équipe espagnole, le Villareal CF qui évolue en Liga, une équipe anglaise, le Burnley FC qui évolue en Premier League et une équipe italienne, le Genoa CFC qui évolue en Serie A.

Compétitions

Championnat

La saison 2018-2019 de Ligue 1 est la quatre-vingtième unième édition du championnat de France de football et la dix-septième sous l'appellation « Ligue 1 ». La division oppose vingt clubs en une série de trente-huit rencontres. Les meilleurs de ce championnat se qualifient pour les coupes d'Europe que sont la Ligue des champions (le podium) et la Ligue Europa (le quatrième et les vainqueurs des coupes nationales[Note 1]). Le Montpellier Hérault SC participe à cette compétition pour la trente-septième fois de son histoire et la dixième consécutive depuis la saison 2009-2010[20].

Des débuts poussifs - Journées 1 à 5

Journées 1 à 5 du championnat
J. Rencontre Place
1 MHSC 1-2 Dijon FCO 13e (-3)
2 Amiens SC 1-2 MHSC 11e (-3)
3 MHSC 0-0 AS Saint-Étienne 12e (-5)
4 Stade de Reims 0-1 MHSC 7e (-5)
5 MHSC 1-1 RC Strasbourg 6e (-7)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou, si le MHSC est premier, sur le deuxième.

Les cinq premières journée de championnat proposent aux pailladins des matchs plutôt abordables. Ils débutent face au Dijon FCO, avant un déplacement sur le terrain de l'Amiens SC, puis la réception de l'AS Saint-Étienne et un déplacement chez le promu le Stade de Reims lors de la quatrième journée. Enfin, la réception du RC Strasbourg lors de la cinquième journée permettra de se faire une première idée de l'état de forme de l'équipe et donnera une orientation sur les objectifs du club.

Les montpelliérains ratent leur entrée dans la compétition après avoir pourtant ouvert le score grâce à Pedro Mendes, mais commettent trop d'erreur défensive par la suite et s'inclinent à domicile sur le score de deux buts à un face au Dijon FCO[M 1]. Lors de la seconde journée, les pailladins lancent leur saison en s'imposant deux buts à un sur la pelouse de l'Amiens SC grâce à Florent Mollet et Ellyes Skhiri[M 2], avant d'être une nouvelle fois tenu en échec dans leur stade zéro but partout par l'AS Saint-Étienne lors de la journée suivante[M 3], puis de s'imposer de justesse sur la pelouse du Stade de Reims un but à zéro grâce à Ambroise Oyongo[M 4]. Enfin lors de la 5e journée, les montpelliérains sont une nouvelle fois tenu en échec à domicile un but partout par le RC Strasbourg qui égalise dans les arrêts de jeu[M 5].

Journées 6 à 14 : Un automne explosif

Journées 6 à 14 du championnat
J. Rencontre Place
6 MHSC 1-0 OGC Nice 3e (-7)
7 SM Caen 2-2 MHSC 5e (-9)
8 MHSC 3-0 Nîmes Olympique 3e (-9)
9 EA Guingamp 1-1 MHSC 4e (-11)
10 MHSC 2-0 Gir. Bordeaux 3e (-11)
11 Toulouse FC 0-3 MHSC 3e (-11)
12 MHSC 3-0 Ol. Marseille 2e (-11)
13 Angers SCO 1-0 MHSC 3e (-14)
14 MHSC 2-2 Stade rennais 3e (-16)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou, si le MHSC est premier, sur le deuxième.

Lors de la sixième journée, les hommes de Michel Der Zakarian s'emparent de la troisième place du championnat en s'imposant un but à zéro face à l'OGC Nice et en profitant des faux pas de ses adversaires direct[M 6], avant d'être tenu en échec deux buts partout sur la pelouse du SM Caen avec le premier but d'Andy Delort[M 7]. La 8e journée du championnat voit les pailladins accueillir dans leur stade leur rivaux languedocien du Nîmes Olympique, pour le premier derby des deux clubs en première division depuis de nombreuses années. Ils dominent largement leur sujet en s'imposant trois buts à zéro, alors que de nombreux incidents éclatent entre supporteurs dans les tribunes[M 8]. Lors de la journée suivante, les hommes de Michel Der Zakarian ratent l'occasion d’enchaîner un deuxième victoire consécutive en étant rejoint un but partout par l'EA Guingamp, alors qu'ils maîtrisaient le match[M 9]. Ils réagissent à domicile en réalisant une nouvelle prestation de bon niveau en s'imposant deux buts à zéro face aux Girondins de Bordeaux avec le quatrième buts en autant de rencontre d'Andy Delort[M 10], qui enchaînent face à son ancien club en permettant aux pailladins de s'imposer trois buts à zéro sur la pelouse du Toulouse FC[M 11]. Lors de la 12e journée, les montpelliérains reçoivent leur éternel rivaux de l'Olympique de Marseille pour le vrai premier choc de la saison. Après une première mi-temps poussive, Gaëtan Laborde emballent le match grâce à un doublé avant que Paul Lasne conclut la marque pour une nette victoire trois buts à zéro, permettant au club de se hisser à la seconde place du championnat[M 12], qu'il ne garde qu'une journée suite à une défaite un but à zéro sur la pelouse de l'Angers SCO, mettant fin à une série de 11 matchs sans défaite[M 13]. Lors de la 14e journée, les pailladins sont tenus en échec sur leur pelouse par le Stade rennais et ce malgré un doublé d'Andy Delort[M 14].

Journées 15 à 19 : un mois de décembre infernal

Journées 15 à 19 du championnat
J. Rencontre Place
15 AS Monaco 1-2 MHSC 2e (-13)
16 MHSC 0-1 Lille OSC 3e (-15)
18 FC Nantes 2-0 MHSC 4e (-15)
19 MHSC 1-1 Olympique lyonnais 4e (-18)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou, si le MHSC est premier, sur le deuxième.

Alors que les hommes de Michel Der Zakarian s’apprêtent à vivre un mois de décembre intense avec cinq chocs de haut de tableau en cinq journée, ils débutent cette série par une victoire historique sur la pelouse de l'AS Monaco, s'imposant deux buts à un grâce à deux passes décisives d'Andy Delort et au premier but de Petar Škuletić[M 15], avant de s'incliner à domicile un but à zéro face au Lille OSC qui leur ravi ainsi la deuxième place du championnat[M 16], puis de voir le choc face à l'indiscutable leader, le Paris Saint-Germain, reporté à cause des manifestations de Gilets Jaunes[21].

Journées 20 à 25 : un début d'année invaincu

Journées 20 à 26 du championnat
J. Rencontre Place
20 Dijon FCO 1-1 MHSC 5e (-21)
21 Stade rennais 0-0 MHSC 6e (-24)
22 MHSC 2-0 SM Caen 6e (-24)
23 Nîmes Olympique 1-1 MHSC 5e (-23)
24 MHSC 2-2 AS Monaco 5e (-26)
25 Lille OSC 0-0 MHSC 6e (-29)
17 Paris Saint-Germain 5-1 MHSC 5e (-32)
26 MHSC 2-4 Stade de Reims 7e (-35)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou, si le MHSC est premier, sur le deuxième.

Journées 27 à 32 : un automne tranquille

Journées 27 à 32 du championnat
J. Rencontre Place
27 Girondins de Bordeaux 1-2 MHSC 7e (-35)
28 MHSC 2-2 Angers SCO 7e (-34)
29 Olympique lyonnais 3-2 MHSC 7e (-37)
30 MHSC 2-0 EA Guingamp 7e (-37)
31 OGC Nice 1-0 MHSC 8e (-38)
32 MHSC 2-1 Toulouse FC 6e (-35)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou, si le MHSC est premier, sur le deuxième.

Journées 33 à 38 : Le sprint final

Journées 33 à 38 du championnat
J. Rencontre Place
33 RC Strasbourg 1-3 MHSC 6e (-33)
34 MHSC 3-2 Paris Saint-Germain - (-)
35 MHSC 1-1 Amiens SC - (-)
36 AS Saint-Étienne 0-1 MHSC - (-)
37 MHSC 1-1 FC Nantes - (-)
38 Olympique de Marseille 1-0 MHSC - (-)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou, si le MHSC est premier, sur le deuxième.

Coupe de France

Rencontres de la Coupe de France
Tour Rencontre Div.
1/32e Entente SSG 1 - 0 MHSC N

La coupe de France 2018-2019 est la 101e édition de la coupe de France, une compétition à élimination directe mettant aux prises les clubs de football amateurs et professionnels à travers la France métropolitaine et les DOM-TOM. Elle est organisée par la FFF et ses ligues régionales.

Coupe de la Ligue

Rencontres de la Coupe de la Ligue
Tour Rencontre Div.
1/16e MHSC 0-3 FC Nantes L1

La Coupe de la Ligue 2017-2018 est la 24e édition de la Coupe de la Ligue, compétition à élimination directe organisée par la Ligue de football professionnel (LFP) depuis 1994, qui rassemble uniquement les clubs professionnels de Ligue 1, Ligue 2 et National. Depuis 2009, la LFP a instauré un nouveau format de coupe plus avantageux pour les équipes qualifiées pour une coupe d'Europe.

Alors que Michel Der Zakarian laisse plusieurs de ses cadres au repos pour ce premier tour de compétition, les pailladins finissent par céder sur le score de trois buts à zéro dans un match brouillon conclu par l'expulsion de Pedro Mendes à la 74e minute[M 17].

Matchs officiels de la saison

Le tableau ci-dessous retrace les rencontres officielles jouées par le Montpellier Hérault SC durant la saison. Les buteurs sont accompagnés d'une indication sur la minute de jeu où est marqué le but et, pour certaines réalisations, sur sa nature (penalty ou contre son camp).

Bilan des matchs officiels par compétition[22]
Compétition Débute au tour Place ou tour final Matches joués Gagnés Nuls Perdus Buts pour Buts contre Différence
Ligue 1 - 6ème 38 15 14 9 53 42 +11
Coupe de France 1/32 de finale 1/32 de finale 1 0 0 1 0 0 +0
Coupe de la ligue 1/16 de finale 1/16 de finale 1 0 0 1 0 3 -3
Total - - 40 15 14 11 53 45 +8

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Troisième
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Quatrième
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
"Octobre Rose"

Joueurs et encadrement technique

Encadrement technique

Michel Der Zakarian
Michel Der Zakarian, entraîneur du club.

Cet ancien joueur du club effectue l'ensemble de sa carrière au poste de défenseur central au sein du FC Nantes, avec lequel il remporte le championnat de France en 1983, puis du Montpellier HSC. Alors international junior français, il choisit en 1996 de défendre les couleurs de l'Arménie avec laquelle il disputera cinq matchs. Devenu entraîneur, il dirige le FC Nantes puis le Clermont Foot avant de retourner à la tête du FC Nantes de 2012 à 2016. En mai 2016 il est appelé au chevet du Stade de Reims jusqu'en juin 2017, avant de finalement choisir de rejoindre le club.

Pascal Baills
Pascal Baills, un des entraineurs adjoints du club.

Michel Der Zakarian est assisté lors de cette saison par Pascal Baills, ancien du club en tant que joueur et déjà adjoint et entraîneur du club à de nombreuses reprises. Pascal Baills est un ancien de la maison, formée au club et joueur pro du MHSC entre 1983 et 1991, puis entre 1995 et 2000[23], il intègre dès la fin de sa carrière le staff du club en tant qu'entraîneur de la seconde équipe réserve. Il devient alors l'assistant de Michel Mézy en 2001, puis à la suite du licenciement du Gardois, coentraîneur avec Gérard Bernardet et Ghislain Printant avec qui il sauve le club de la relégation. Redevenu adjoint puis entraîneur des benjamins, il attend 2006 pour être à nouveau appelé comme adjoint par Jean-François Domergue. Il est ensuite gardé comme adjoint lors de la passation de pouvoir avec Rolland Courbis en 2008, puis lors de la passation de pouvoir avec René Girard en 2009[24] et une nouvelle fois lors de la passation de pouvoir avec Jean Fernandez, même si ce dernier amène avec lui un autre adjoint. En décembre, il se retrouve propulsé à la tête de l'équipe en compagnie de Bruno Martini, avant de prendre un peu de recul pour mieux revenir sous les ordres de Michel Der Zakarian.

Un deuxième adjoint est aussi présent dans le staff, il s'agit de Franck Rizzetto qui a suivi l’entraîneur arménien depuis Reims. C’est lui aussi un ancien joueur du club au sein duquel il a passé neuf ans en tant que milieu offensif. Il entraîne par la suite plusieurs équipes de CFA avant de devenir l'adjoint de Michel Der Zakarian dans le milieu professionnel[25].

L'entraîneur des gardiens est Teddy Richert, ancien gardien de but professionnel entre 1996 et 2012 principalement au FC Sochaux-Montbéliard, il remporte au cours de sa carrière une Coupe de France en 2007 et une Coupe de la Ligue en 2004 ainsi que le titre de meilleur gardien de Ligue 1 en 2007. Le 16 mars 2015, à la suite du licenciement d'Alain Casanova, il intègre le staff du Toulouse FC pour y occuper la fonction d'entraîneur des gardiens[26] après avoir été l'entraîneur des gardiens de but du centre de formation toulousain depuis fin 2013. Il quitte le staff de Dominique Arribagé en juin 2015 et s'engage au près du Montpellier HSC en juin 2016 en remplacement de David Moulin[27].

Effectif professionnel

Dans l'effectif professionnel de la saison 2018-2019, neuf joueurs sont issus du centre de formation du club.

Effectif du Montpellier HSC[28]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 2] Nom Date de naissance Sélection[Note 3] Club précédent
1 G Drapeau de l'Argentine Ruli, GeronimoGeronimo Ruli 20/05/1992 (27 ans) équipe d'Argentine de football Real Sociedad 2019-2020
16 G Drapeau de la France Bertaud, DimitryDimitry Bertaud 06/06/1998 (20 ans) France -19 ans Formé au club
30 G Drapeau de la France Ligali, JonathanJonathan Ligali 28/05/1991 (27 ans) France -20 ans USL Dunkerque
2 D Drapeau de la France Souquet, ArnaudArnaud Souquet 12/02/1992 (27 ans) Kaa Genk
3 D Drapeau de la France Congré, DanielDaniel Congré 05/04/1985 (33 ans) France espoirs Toulouse FC
4 D Drapeau du Brésil Hilton, VitorinoVitorino Hilton Capitaine 13/09/1977 (41 ans) Olympique de Marseille
5 D Drapeau du Portugal Mendes, PedroPedro Mendes 01/10/1990 (28 ans) Portugal espoirs Stade rennais
8 D Drapeau du Cameroun Oyongo, AmbroiseAmbroise Oyongo 22/06/1991 (27 ans) Cameroun Impact de Montréal
14 D Drapeau de la France Le Tallec, DamienDamien Le Tallec 19/04/1990 (28 ans) Étoile rouge de Belgrade
15 D Drapeau de la France Passi, BryanBryan Passi 05/08/1997 (21 ans) Formé au club
17 D Drapeau de la France Tamas, ThibaultThibault Tamas 20/02/2001 (17 ans) Formé a Club
22 D Drapeau de l'Uruguay Suárez, MathíasMathías Suárez 24/06/1996 (23 ans) Uruguay Defensor SC
26 D Drapeau de la Serbie Ristić, MihailoMihailo Ristić 31/10/1995 (22 ans) Serbie Sparta Prague
27 D Drapeau de la France Vidal, ClémentClément Vidal 18/06/2000 (18 ans) France -18 ans Formé au club
31 D Drapeau de la France Cozza, NicolasNicolas Cozza 08/01/1999 (19 ans) France -19 ans Formé au club
6 M Drapeau de la France Sambia, JuniorJunior Sambia 07/09/1996 (22 ans) Chamois niortais
7 M Drapeau de la France Lasne, PaulPaul Lasne 16/01/1989 (29 ans) AC Ajaccien
11 M Drapeau de la France Savanier, TéjiTéji Savanier 22/12/1991 (26 ans) Nîmes Olympique
12 M Drapeau de la France Ferri, JordanJordan Ferri 12/03/1992 (26 ans) Nîmes Olympique
13 M Drapeau de la France Chotard, JorisJoris Chotard 24/09/2001 (17 ans) Formé au club
20 M Drapeau d'Afrique du Sud Dolly, KeaganKeagan Dolly 22/01/1993 (25 ans) Afrique du Sud Mamelodi Sundowns
21 M Drapeau de la France Kaïboué, KylianKylian Kaïboué 20/08/1998 (20 ans) Formé au club
25 M Drapeau de la France Mollet, FlorentFlorent Mollet 19/11/1991 (26 ans) FC Metz
29 M Drapeau de la France Adouyev, AmirAmir Adouyev 11/05/1999 (19 ans) France -19 ans Formé au club
10 A Drapeau de la France Laborde, GaëtanGaëtan Laborde 03/05/1994 (24 ans) France -20 ans Girondins de Bordeaux
11 A Drapeau de la France flèche vers la droite Delort, AndyAndy Delort 09/10/1991 (26 ans) France -20 ans Toulouse FC
12 A Drapeau de la France Boutobba, BilalBilal Boutobba 29/08/1998 (20 ans) France -20 ans Sevilla AC
18 A Drapeau de la France Ammour, YanisYanis Ammour 21/05/1999 (19 ans) France -17 ans Formé au club
19 A Drapeau du Sénégal Camara, SouleymaneSouleymane Camara 22/12/1982 (35 ans) Sénégal OGC Nice
28 A Drapeau de la France Badu, BastianBastian Badu 02/02/2000 (18 ans) Formé au club
32 A Drapeau de la Serbie Škuletić, PetarPetar Škuletić 29/06/1990 (28 ans) Serbie Gençlerbirliği SK
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Stéphane Paganelli
Entraîneur(s) des gardiens
Kinésithérapeute
  • Drapeau : France Olivier Megel
  • Drapeau : France Yohan Métais
  • Drapeau : France Eric Perraux (Ostéopathe)

Légende

Mise à jour de l'effectif le 1er octobre 2018

En grisé, les sélections de joueurs internationaux chez les jeunes mais n'ayant jamais été appelés aux échelons supérieur une fois l'âge limite dépassé.

Statistiques individuelles

Classement des passeurs
Joueur Total
Drapeau : France Florent Mollet 3
Drapeau : France Andy Delort 3
Drapeau : France Ruben Aguilar 2
Drapeau : France Daniel Congré 1
Drapeau : France Junior Sambia 1
Drapeau : Serbie Petar Škuletić 1
Drapeau : France Gaëtan Laborde 1
Classement des buteurs
Joueur Total
Drapeau : France Andy Delort 7
Drapeau : France Gaëtan Laborde 7
Drapeau : France Damien Le Tallec 2
Drapeau : Cameroun Ambroise Oyongo 2
Drapeau : Portugal Pedro Mendes 1
Drapeau : France Florent Mollet 1
Drapeau : Tunisie Ellyes Skhiri 1
Drapeau : France Paul Lasne 1
Drapeau : Serbie Petar Škuletić 1

Joueurs en sélection nationale

Tactique

Voir l’image vierge
Équipe type de la saison 2018-2019[29].
D'après les temps de jeu à leur poste.

La formation la plus utilisée par le MHSC lors de la saison 2018-2019 est le 5-4-1, pour cinq défenseurs, deux milieux de terrain défensifs ou récupérateurs, deux milieux de terrain à vocation offensive sur les côtés et un attaquant de pointe.

Aspects juridiques et économiques

Structure juridique et organigramme

Lors de la saison 2018-2019, le Montpellier Hérault Sport Club est une société anonyme sportive professionnelle (SASP) au capital de 610 000 euros[30]. Cette société est liée par convention à l'association loi de 1901 de l'Association sportive Montpellier Hérault Sport Club qui gère le centre de formation et les équipes amateurs du club. L'association est titulaire du numéro d'affiliation de la Fédération française de football, la SASP possède 100 % du capital[31].

L'organigramme s'établit comme suit[32] :

Direction Administratif Sportif
Président : Laurent Nicollin
Président de l'association : Gilbert Varlot
Directeur général : Philippe Peybernes
Directeur administratif : David Villechaise
Directeur sportif : Bruno Carotti
Directeur de la formation : Francis de Taddeo
Directeur commercial et marketing : Fabien Garcia
Directeur merchandising : Benoît Le Quéré
Directeur développement : Jean-Christophe Rouvière
Directeur communication : Katia Mourad
Directeur sécurité : Pierre-Marie Grappin
Responsable de la section féminines : Sydney Biton
Entraîneur : Michel Der Zakarian
Entraîneur adjoint : Franck Rizzetto
Entraîneur adjoint : Pascal Baills
Entraîneur des gardiens : Teddy Richert
Préparateur physique : Stéphane Paganelli

Éléments comptables

Équipementiers et sponsors

Le Montpellier HSC change régulièrement d’équipementier au cours de son histoire. Le Coq Sportif équipe le club jusqu'en 1981, puis Puma de 1981 à 1987, Duarig de 1987 à 1989 et ensuite Adidas jusqu’en 1995. Le club signe ensuite avec Erima un contrat de trois ans puis retourne chez Adidas en 1999. En 2000, à la suite de la descente en Ligue 2, Montpellier HSC signe un contrat avec Nike à qui il reste fidèle depuis lors[33]. Le club ouvre en 2010, en partenariat avec Nike, son « MHSC Store » dans le centre commercial « Odysseum »[34].

Affluence et télévision

Affluence

Affluence du MHSC à domicile[35]

Nîmes OlympiqueAS Saint-EtienneGirondins de BordeauxDijon FCOOlympique lyonnaisEA GuingampAngers SCOToulouse FCAS MonacoStade de ReimsOlympique de MarseilleLille OSCAmiens SCStade rennaisOGC NiceParis Saint-GermainFC NantesFC NantesRC StrasbourgSM Caen

Retransmission télévisée

Lors de la saison 2017-2018 de Ligue 1, comme lors de la saison précédente, la Ligue de football professionnel (LFP) a choisi de prendre exemple sur les championnats étrangers et d'étaler les matchs sur les trois jours du week-end et sur plusieurs tranches horaires. Ainsi la journée de championnat débutera le vendredi soir à 20 h 45, un match sera diffusé samedi à 17 h, puis quatre matchs à 20 h, enfin un match sera diffusé à 15 h le dimanche, puis un à 17 h et enfin un à 20 h 45[36].

Les droits télévisés seront versés par la LFP au MHSC au terme de la saison. À une part fixe qui revient de droit à chaque club de l'élite, sera ajoutée une partie variable qui est calculée à partir des résultats sportifs et de la notoriété de l'équipe.

Équipe réserve et équipes de jeunes

Équipe réserve

L’équipe réserve du Montpellier HSC sert de tremplin vers le groupe professionnel pour les jeunes du centre de formation ainsi que de recours pour les joueurs de retour de blessure ou en manque de temps de jeu. Elle a été reléguée en National 3 en fin de saison 2016-2017 sous la direction de William Prunier.

Pour la saison 2018-2019, elle évolue dans le Championnat de National 3, soit le cinquième niveau de la hiérarchie du football en France.

Extrait du classement de National 3 2018-2019 (Groupe Occitanie)
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Olympique d'Alès 29 11 9 2 0 24 6 +18
2 Montpellier HSC rés. 20 11 5 5 1 17 8 +9
3 Blagnac FC 17 11 5 2 4 12 10 +2
4 Avenir Foot Lozère 16 11 4 4 3 11 8 +3
5 Rodez AF rés. P 16 11 4 4 3 11 14 -3

Le tableau suivant liste les matchs de l'équipe réserve du Montpellier Hérault SC[37].

Équipe de jeunes

Le Montpellier HSC aligne plusieurs équipes de jeunes dans les championnat départementaux et régionaux. Parmi ces équipes de jeunes, l'équipe des mois de 19 ans participe à deux compétitions majeures, le championnat national des moins de 19 ans et la Coupe Gambardella 2018-2019. L'équipe des mois de 17 ans évolue également en championnat national.

Extrait du classement du groupe D de National U19 2018-2019[38]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Montpellier HSC 33 14 11 0 3 37 12 +25
2 AS Saint-Etienne 29 14 8 5 1 27 12 +15
3 Toulouse FC 27 13 8 3 2 28 14 +14
4 Nîmes Olympique 27 14 9 0 5 24 17 +7
  • Qualifié en demi-finale.
Extrait du classement du groupe D de National U17 2018-2019[39]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
2 OGC Nice 31 13 10 1 2 35 15 +20
3 Olympique de Marseille 27 13 8 3 2 25 12 +13
4 AC Ajaccien 24 13 7 3 3 19 13 +6
5 Montpellier HSC 22 13 6 4 3 21 14 +7
6 Nîmes Olympique 21 13 6 3 4 17 17 0
7 FC Istres 20 13 5 5 3 26 17 +9
8 Marignane Gignac FC P 19 13 6 1 6 20 22 -2
  • En lice pour une place de meilleur 2e.
  • P : Promu de Division d'Honneur.

Annexes

Notes

  1. En principe, les trois clubs qualifiés pour la Ligue Europa sont le vainqueur de la Coupe de France, s'il n'est pas dans les trois premiers du classement, le quatrième du championnat et le vainqueur de la Coupe de la Ligue s'il n'est pas déjà qualifié dans les cinq places évoquées ci-dessus. Pour les cas particuliers, voir la section consacrée sur les qualifications pour les coupes d'Europe.
  2. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  3. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références

  1. a et b « Petar Škuletić première recrue estivale », sur mhscfoot.com (consulté le 13 juin 2018)
  2. a et b « Damien Le Tallec signe au MHSC », sur mhscfoot.com (consulté le 20 juin 2018)
  3. a et b « Florent Mollet rejoint le MHSC », sur mhscfoot.com (consulté le 11 juillet 2018)
  4. « Le MHSC lève l’option pour Piriz », sur allezpaillade.com (consulté le 11 juillet 2018)
  5. « MHSC - Les dessous de l'opération Junior Sambia », sur allezpaillade.com (consulté le 11 juillet 2018)
  6. a et b « Andy Delort est montpellierain », sur mhscfoot.com (consulté le 24 juillet 2018)
  7. a et b « Laborde à Montpellier : C’est fait ! », sur allezpaillade.com (consulté le 16 août 2018)
  8. a et b « Boutobba débarque à Montpellier », sur sofoot.com (consulté le 2 octobre 2018)
  9. a et b « Transferts : Nordi Mukiele à Leipzig (off.) », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 31 mai 2018).
  10. a et b « Casimir Ninga rejoint le Stade Malherbe de Caen », sur allezpaillade.com, (consulté le 8 juillet 2018).
  11. a et b « Football / MHSC - Laurent Pionnier : "J’ai tout donné pour ce maillot" », sur midilibre.fr, (consulté le 11 juillet 2018).
  12. a et b « Jérôme Roussillon (Montpellier) file à Wolfsburg », sur lequipe.fr, (consulté le 6 août 2018).
  13. a et b « Isaac Mbenza prêté Huddersfield », sur mhscfoot.com, (consulté le 15 août 2018).
  14. a et b « Giovanni Sio (Montpellier) prêté à Al Ittihad Kalba », sur lequipe.fr, (consulté le 2 octobre 2018).
  15. « Kylian Kaiboue passe pro », sur mhscfoot.com, (consulté le 11 juillet 2018).
  16. « Amir Adouyev franchit une etape », sur mhscfoot.com, (consulté le 11 juillet 2018).
  17. « Yanis Ammour franchit un palier », sur mhscfoot.com, (consulté le 11 juillet 2018).
  18. « Jonathan Ikoné (PSG) prêté un an de plus à Montpellier », sur lequipe.fr
  19. « Historique du Montpellier HSC », sur lfp.fr (consulté le 31 mai 2014)
  20. « La LFP reporte PSG-MHSC », sur allezpaillade.com, (consulté le 9 décembre 2018)
  21. a et b « Calendrier de la saison 2018/2019 du Montpellier HSC », sur footballdatabase.eu (consulté le 21 juin 2018)
  22. « Fiche de Pascal Baills », sur www.footballdatabase.eu (consulté le 20 mai 2012)
  23. « Baills, l’âme de Montpellier », sur midilibre.fr, (consulté le 20 mai 2012)
  24. « Fiche de Franck Rizzetto », sur footballdatabase.eu
  25. « Toulouse : Avec Richert et Debève dans le staff », sur foot-national.com,
  26. « Montpellier: Richert, nouvel entraîneur des gardiens », sur sports.fr, (consulté le 28 juin 2016)
  27. « Effectif de la saison 2018-2019 », sur mhscfoot.com (consulté le 25 juin 2018)
  28. a et b « Statistiques du Montpellier HSC 2018-2019 », sur footballdatabase.eu (consulté le 25 juin 2018)
  29. « Boutique du MHSC », sur mhscfoot.com (consulté le 22 octobre 2010)
  30. DNCG, Rapport d’activité, Comptes des clubs, Saison 2006/2007, (lire en ligne), p. 70
  31. « Organigramme du MHSC », sur mhscfoot.com (consulté le 22 octobre 2010)
  32. « Montpellier par ses maillots », sur parlonsfoot.com (consulté le 22 octobre 2010)
  33. « Le MHSC a sa boutique à Odysseum », sur objectif-lr.com (consulté le 22 octobre 2010)
  34. « Affluences Ligue 1 », sur lfp.fr (consulté le 15 juin 2013)
  35. « Droits TV – beIN SPORTS diffusera 7 matchs de Ligue 1 par journée », sur mediasportif.fr (consulté le 13 juin 2016)
  36. « Liste des matchs 2018-2019 de l'équipe réserve de Montpellier », sur footballdatabase.eu (consulté le 25 juin 2018)
  37. « Classement du groupe D de National U19 », sur fff.fr (consulté le 9 décembre 2018)
  38. « Classement du groupe D de National U17 », sur fff.fr (consulté le 9 décembre 2018)

Feuilles et résumés de matchs

  1. « Ligue 1 (1rej) MHSC 1-2 DFCO », sur allezpaillade.com, (consulté le 15 août 2018)
  2. « Ligue 1 (2ej) ASC 1-2 MHSC », sur allezpaillade.com, (consulté le 18 août 2018)
  3. « Ligue 1 (3ej) MHSC 0-0 ASSE », sur allezpaillade.com, (consulté le 25 août 2018)
  4. « Ligue 1 (4ej) SdR 0-1 MHSC », sur allezpaillade.com, (consulté le 2 septembre 2018)
  5. « Ligue 1 (5ej) MHSC 1-1 RCS », sur allezpaillade.com, (consulté le 16 septembre 2018)
  6. « Ligue 1 (6ej) MHSC 1-0 OGCN », sur allezpaillade.com, (consulté le 24 septembre 2018)
  7. « Ligue 1 (7ej) SMC 2-2 MHSC », sur allezpaillade.com, (consulté le 27 septembre 2018)
  8. « Ligue 1 (8ej) MHSC 3-0 NO », sur allezpaillade.com, (consulté le 2 octobre 2018)
  9. « Ligue 1 (9ej) EAG 1-1 MHSC », sur allezpaillade.com, (consulté le 7 octobre 2018)
  10. « Ligue 1 (10ej) MHSC 2-0 GdB », sur allezpaillade.com, (consulté le 21 octobre 2018)
  11. « Ligue 1 (11ej) TFC 0-3 MHSC », sur allezpaillade.com, (consulté le 27 octobre 2018)
  12. « Ligue 1 (12ej) MHSC 3-0 OM », sur allezpaillade.com, (consulté le 4 novembre 2018)
  13. « Ligue 1 (13ej) ASCO 1-0 MHSC », sur allezpaillade.com, (consulté le 11 novembre 2018)
  14. « Ligue 1 (14ej) MHSC 2-2 SR », sur allezpaillade.com, (consulté le 25 novembre 2018)
  15. « Ligue 1 (15ej) ASM 1-2 MHSC », sur allezpaillade.com, (consulté le 1er décembre 2018)
  16. « Ligue 1 (16ej) MHSC 0-1 LOSC », sur allezpaillade.com, (consulté le 9 décembre 2018)
  17. « CdL (16e) MHSC 0-3 FCN », sur allezpaillade.com, (consulté le 31 octobre 2018)

Bibliographie

Cette bibliographie présente quelques ouvrages de référence de base. Ceux qui ont été utilisés pour la rédaction de l'article sont indiqués par le symbole Document utilisé pour la rédaction de l’article.

Liens externes