Saison 1934-1935 du Racing Club de Strasbourg

Saison 1934-1935
du RC Strasbourg
Généralités
Couleurs Bleu et blanc
Stade Stade de la Meinau
Président Joseph Heintz
Entraîneur Friedrich Kerr
Résultats
Division 1 Vice-champion
Coupe de France 16e de finale

Chronologie

La saison 1934-1935 du Racing Club de Strasbourg, ou RC Strasbourg, est la première saison que le club strasbourgeois dispute en première division.

Le RCS participe donc à la troisième édition du Championnat de France de football, ainsi qu'à la 18e édition de la Coupe de France.

Cette première saison est pourtant l'une des plus réussies du club, puisque ce dernier termine deuxième du championnat, derrière le FC Sochaux-Montbéliard.

Championnat de France de football de Division 1

Première moitié de saison

Deuxième moitié de saison

Classement final

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Moy
1 FC Sochaux 48 30 22 4 4 94 36 2,611
2 RC Strasbourg P 47 30 21 5 4 73 33 2,212
3 RC Paris 37 30 16 5 9 77 57 1,351
4 FC Sète T 36 30 13 10 7 52 45 1,156
5 AS Cannes 33 30 14 5 11 62 48 1,292
6 FC Mulhouse P 33 30 14 5 11 66 67 0,985
7 Olympique lillois 31 30 14 3 13 56 46 1,217
8 Excelsior AC Roubaix 31 30 13 5 12 51 48 1,063
9 Olympique de Marseille CF 31 30 13 5 12 76 72 1,056
10 Stade rennais UC 27 30 11 5 14 57 49 1,163
11 SC Fives V 25 30 12 1 17 45 61 0,738
12 Red Star Olympique P 23 30 8 7 15 58 72 0,806
13 Olympique d'Alès P 23 30 10 3 17 52 73 0,712
14 FC Antibes 23 30 8 7 15 49 80 0,613
15 SO Montpellier 17 30 7 3 20 37 86 0,43
16 SC Nîmes 15 30 5 5 20 35 67 0,522
Résultat
  •      Champion de France 1934-1935
  •      Vice-champion de France 1934-1935
Relégation
Abréviations

T : Tenant du titre
V : Vice-champion en titre
CF : Vainqueur de la Coupe de France 1934-35
P : Promus de Division 2

En cas d'égalité entre deux clubs, le premier critère de départage est la moyenne de buts.

Coupe de France de football

Au stade des trente-deuxièmes de finale, le club affronte l'AS Lorraine. Ce match, disputé le à Nancy est gagné 2-0 par les strasbourgeois[1]. Néanmoins, dès les seizièmes de finale, Strasbourg tombe face à l'US Valenciennes-Anzin. Les deux formations se rencontrent le à Metz, et ce sont les Valenciennois qui s'imposent, par un but à zéro[2].

Notes et références

  1. « COUPE DE FRANCE saison 1934-1935 32ème », sur fff.fr (consulté le 13 décembre 2011)
  2. « COUPE DE FRANCE saison 1934-1935 16ème », sur fff.fr (consulté le 13 décembre 2011)

Navigation