Saison 1933-1934 de l'AS Saint-Étienne

AS Saint-Étienne
Saison 1933-1934

Généralités
Président Drapeau : France Pierre Guichard
Entraîneur Drapeau : Angleterre Albert Locke
Résultats
Division 2 2ème
19 pts (9V, 1N, 4D)
Coupe de France Éliminée en 1/8e de finale
Meilleur buteur Drapeau : Autriche Lucien Hartmann (17)

Chronologie

Il s'agit de la première saison professionnelle de l'AS Saint-Étienne, elle commence sa saison en Division 2. Le club participe également à la Coupe de France.

Résumé de la saison

Le professionnalisme naît officiellement le succédant au statut de « joueur rétribué » (). La création de ce statut par les responsables fédéraux de l'époque (Jules Rimet, Georges Bayrou, Gabriel Hanot, Emmanuel Gambardella...) n'est le fait que de la naissance de scandales dans un amateurisme qui ne l'est plus tout à fait. Ce projet, adopté le 13 juin, est une relative mauvaise nouvelle dans le Forez. En effet, à cette période-là, les travaux de construction du stade Geoffroy-Guichard ne sont pas encore terminés. Simple détail mais qui sera lourd de conséquence. Et ainsi, à l'heure des inscriptions dans le tout nouveau championnat flambant neuf le , le nom d'ASSE ne figure pas parmi les candidats à sa participation.

Les Casinos déclarent officiellement leur volonté d'inscrire le club dans le championnat national professionnel en . C'est alors que nait officiellement l'Association Sportive de Saint-Étienne. C'est aussi durant ce mois de juillet que le club se rend compte du prix à payer pour le retard d'inscription. La première division ne peux plus accepter le moindre club et c'est donc en seconde division que le club fera ses débuts en championnat professionnel. Mais, le club fait contre mauvaise fortune bon cœur et c'est ainsi qu'à défaut de participer au premier championnat national professionnel de première division, il commence son histoire dans le premier championnat interrégional (l'ancêtre de la Ligue 2), qui compte 2 poules, une nord et une sud (l'ASSE joue logiquement dans cette seconde étant donné la situation géographique de Saint-Étienne).

Le qualificatif le plus approprié à la naissance du club est anonymat, relatif certes mais anonymat tout de même. Et c'est ce détail qui fera réagir les dirigeants de l'époque qui, dès la première saison professionnelle du club auront pour but de montrer que l'anonymat n'est pas digne pour ce club. Ainsi, dès le départ, le club nait ambitieux.

Et de l'ambition, il en faut. En effet, même s'il y a potentiellement un public pour l'ASSE, il faut le faire venir à Geoffroy-Guichard et rien de tel pour cela que la preuve de l'ambition du club, traduite en célébrités naissantes du ballon rond et en affiches mémorables.

Le premier objectif est donc le recrutement et Pierre Guichard entame donc les prospections. Cependant, le football naissant n'était pas évident à décrypter. En effet, devant le monceau de joueurs étrangers aux références plus ou moins approximatives qui sentent bien là l'appât du gain, il est bien difficile de faire une sélection avec discernement. De plus, les contrats peuvent être rompus pratiquement sans justification d'un côté comme de l'autre et il n'y a pas de fin à la période des transferts. De plus, l'arrivée massive de nouveaux prétendants aux championnats ne laisse pas à la fédération française de football association, créée le , le temps de considérer ces problèmes qui passent donc plus ou moins comme mineurs à l'époque.

Les recruteurs réussissent néanmoins, après maints transferts ratés ou manqués, à aligner une équipe qui semble compétitive. Son ossature est très nettement étrangère. Et c'est ainsi que Pierre Guichard et son staff recrutent en premier lieu leur entraîneur-joueur, Albert Locke (Chelsea, Coventry et Roubaix), venant du premier club professionnel : le Havre. C'est ensuite au tour des premiers joueurs étrangers d'arriver. C'est le cas du milieu international yougoslave Ljubiša Stefanović de Sète qui a joué la Coupe du monde de football 1930, du milieu international hongrois Janos Szeman, de l'arrière international anglais Robert Pollard de Manchester United (qui s'en ira durant la saison) et enfin du milieu international anglais Harold Rivers de Southampton. Viennent enfin les joueurs français dans lesquels on dénombre Laurent Henric qui garde les buts de la sélection française, l'arrière de Mulhouse Joseph Biechert, celui de Montpellier André Boutet, suivi du milieu de terrain Kurtz (sélectionné du lyonnais et amateur à l'ASSE en 1932-33). La liste s'achève avec les attaquants Veyssade (du Racing club de France, qui partira à Caen en fin de saison), Émile Chalvidan (Avant-Centre de l'équipe réserve de la sélection tricolore) et enfin Hartmann (sélectionné du lyonnais tout comme Kurtz et venant de Valentigny près de Sochaux).

Nul besoin d'évoquer le nombre incroyable de joueurs pressentis ou effectivement testés lors de la pré-saison cependant, il est tout de même important d'évoquer ceux qui, à défaut de jouer l'intégralité de la saison avec le club naissant, y firent néanmoins quelques apparitions. À ce titre, on peut nommer les gardiens Nestori et Gratian, le milieu Blaret et Champier, Azenaux, Flaningan (écossais), Williams (gallois) en attaque.

L'équipe était fin prête pour la première avec un système de jeu très particulier : un 2-3-5 composé comme suit :

  • Gardien : Henric
  • Défense : Pollard - Boutet
  • Milieu : Stefanović - Rivers - Biechert
  • Attaque : Hartmann - Szeman - Chalvidan - Locke - Veyssade

Mais point de résultat sans préparation et c'est justement lors de cette préparation que les joueurs montrèrent leur potentiel notamment face à Saint-Chamond et le SA Izieux (7-0 lors des deux rencontres).

Vint un jour particulier pour le club, mais comme un autre pour une ville non encore aguerrie aux joutes du ballon rond. En effet, le , l'ASSE entra dans l'arène avec le statut professionnel pour la première fois. Et c'est une équipe bordelaise qui en subit les affres. Le Sporting Club de la Bastidienne perdit 3-2, et l'ASSE gagna son premier match officiel. Un départ sous les meilleurs auspices qui restait cependant à confirmer.

Et Geoffroy-Guichard se souviendra de sa première car là encore, le score (3-2) refléta une victoire arrachée à la sueur du front. Ce fut le FAC Nice qui subit la loi des Stéphanois mais le club déclarera un forfait général peu de temps après (forfait qui permet au Hyères FC de rejoindre la poule occupée par les Stéphanois). La fédération déclare nuls tous les résultats obtenus par les adversaires du club. Avec l'annulation de ce match par la fédération, il est désormais considéré que le premier match "officiel" est le deuxième de la saison disputé à Geofroy-Guichard le premier octobre, pour une nouvelle victoire 1-0 contre Béziers.

Cette première saison professionnelle sera relativement bonne sur le plan sportif car le club se classa deuxième en fin d'exercice s'ouvrant ainsi l'accès aux barrages vers la première division. Cependant, les balbutiements du football de l'époque et la malchance des Stéphanois ne leurs permirent pas un accès aussi espéré. Les poules étant inégales, trois participants de la poule nord furent conviés avec l'ASSE à participer à ces barrages. Le FC Rouen, composé de beaucoup d'Italiens insista sur le fait qu'une bonne partie de son effectif participait à la Coupe du monde de football 1934 et demanda l'accès direct dû à sa position de dauphin de la poule nord. Non seulement cela lui fut refusé mais il ne participa pas aux barrages (manque de joueurs). Ainsi, Mulhouse, Strasbourg et l'ASSE était dos à dos.

L'ASSE fit un parcours particulièrement mauvais, la fédération enquêta longtemps pour savoir si les deux clubs alsaciens n'avaient pas arrangé leur montée mutuelle. Malgré l'arrivée au club, pendant les barrages, de Seitter (Avant-Centre autrichien) et Whoel (jeune alsacien prometteur), l'ASSE resta en seconde division.

Pierre Guichard avait failli faire de cette équipe « brouillon » un chef-d'œuvre en une saison. Ce n'était cependant que partie remise.

Sur le plan financier, le bilan est beaucoup plus mitigé et le trou créé devra rapidement être comblé.

Équipe Professionnelle

Effectif

Effectif de la saison 1933-1934
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[1] Nom Date de naissance Sélection[2] Club précédent
999 G Drapeau de la France Henric, LaurentLaurent Henric 20/03/1905 (28 ans) France Olympique d’Antibes
999 G Drapeau de la France Nestori, GuidolGuidol Nestori
999 G Drapeau de la France Gratian, RenéRené Gratian
999 D Drapeau de la France Boutet, AndréAndré Boutet SO Montpellier
999 D Drapeau de l'Angleterre Pollard, RobertRobert Pollard 25/08/1899 (34 ans) Cardiff City
999 D Drapeau de la France Biechert, JosephJoseph Biechert 07/12/1913 (23 ans) Mulhouse
999 M Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Stefanović, LjubišaLjubiša Stefanović 04/01/1910 (27 ans) Yougoslavie Nîmes
999 D Drapeau de la France Moggliezzi, JosephJoseph Moggliezzi
999 M Drapeau de la France Champier, MauriceMaurice Champier
999 M Drapeau de l'Angleterre Rivers, HaroldHarold Rivers Football Club de Sète
999 M Drapeau de la France Veyssade, HenriHenri Veyssade Racing Club de France
999 M Drapeau du Pays de Galles Flaningan, ThomasThomas Flaningan
999 M Drapeau de la France Kurtz, GuillaumeGuillaume Kurtz
999 M Drapeau de la France Knuvnacks, MathiasMathias Knuvnacks
999 A Drapeau de l'Autriche Hladil, FranzFranz Hladil Tourcoing
999 A Drapeau de la Hongrie Szeman, JanosJanos Szeman Hongrie Cannes
999 A Drapeau de la France Chalvidan, EmileEmile Chalvidan 01/08/1908 (25 ans) France Nîmes
999 A Drapeau de l'Angleterre Locke, AlbertAlbert Locke RC Roubaix
999 A Drapeau de la France Hartmann, LucienLucien Hartmann Valentigny
999 A Drapeau de l'Autriche Seitter, KurtKurt Seitter
999 A Drapeau de la France Whoel, FrançoisFrançois Whoel
Entraîneur(s)
  • Drapeau : Angleterre Albert Locke

Légende

Championnat

Matches aller

Date o Adversaire Lieu Résultat Buteurs pour Saint-Étienne Points
03/09/1933 J01 SC La Bastidienne Ext. Victoire 2 - 3 Chalvidan But inscrit après 25 minutes 25e, Szeman But inscrit après 35 minutes 35e, Veyssade But inscrit après 35 minutes 35e 2
10/09/1933 J02 FAC Nice Dom. Victoire 3 - 2 Hartmann But inscrit après 20 minutes 20e, Rivers But inscrit après 44 minutes 44e (pén.) But inscrit 4
24/09/1933 J03 FC Lyon Ext. Défaite 2 - 0 - 4
01/10/1933 J04 SO Béziers Dom. Victoire 1 - 0 Hartmann But inscrit après 28 minutes 28e 6
15/10/1933 J05 Olympique Alès Ext. Match nul 2 – 2 Hartmann But inscrit après 35 minutes 35e But inscrit après 89 minutes 89e 7
22/10/1933 J06 Deportivo Dom. Victoire 1 - 0 Hartmann But inscrit But inscrit But inscrit, Chalvidan But inscrit 9
04/03/1934 J07 AS Monaco FC Ext. Défaite 2 - 0 - 9

Matches retour

Date o Adversaire Lieu Résultat Buteurs pour Saint-Étienne Points
26/11/1933 J08 SC La Bastidienne Dom. Victoire 1 - 0 Szeman But inscrit après 12 minutes 12e 11
31/12/1933 J09 SO Béziers Ext. Défaite 2 - 1 Locke But inscrit 11
14/01/1934 J10 Hyères FC Dom. Victoire 5 - 0 Szeman But inscrit But inscrit, Locke But inscrit, Veyssade But inscrit après 39 minutes 39e But inscrit 13
21/01/1934 J11 Olympique Alès Dom. Victoire 2 - 0 Veyssade But inscrit après 12 minutes 12e, Hartmann But inscrit après 30 minutes 30e 15
28/01/1934 J12 Deportivo Ext. Défaite 2 - 0 - 15
10/03/1934 J13 FC Lyon Dom. Victoire 1 - 0 Szeman But inscrit après 1 minutes 1re (pén.) 17
18/03/1934 J14 Hyères FC Ext. Victoire 0 - 1 Locke But inscrit après 20 minutes 20e 19
08/04/1934 J15 AS Monaco FC Dom. Victoire 1 - 0 Locke But inscrit But inscrit, Chalvidan But inscrit But inscrit 21


Barrages

Date o Adversaire Lieu Résultat Buteurs pour Saint-Étienne Points
13/05/1934 B01A FC Mulhouse Ext. Défaite 2 - 1 Hartmann But inscrit après 3 minutes 3e 0
20/05/1934 B02A RC Strasbourg Ext. Défaite 2 - 0 - 0
27/05/1934 B01R FC Mulhouse Dom. Match nul 1 – 1 Locke But inscrit 1
03/06/1934 B02R RC Strasbourg Dom. Match nul 4 – 4 Hladil But inscrit But inscrit , Chalvidan But inscrit, Seitter But inscrit 2


Classement Poule Sud

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Olympique d'AlèsR 21 14 10 1 3 38 19 2
2 AS Saint-Étienne 19 14 9 1 4 25 16 1,563
3 AS Monaco 17 14 7 3 4 40 31 1,29
4 CDE Bordeaux 15 14 7 1 6 38 38 1
5 Hyères Football ClubR 13 14 6 1 7 15 21 0,714
6 SO Béziers 11 14 4 3 7 31 39 0,795
7 SCB Bordeaux 9 14 4 1 9 21 29 0,724
8 FC Lyon 7 14 2 3 9 21 36 0,583
9 FAC Nice Forfait
  • Leur 2e place permet aux Verts de jouer les barrages vers la D1.
  • Après 2 défaites et 2 nuls, les Verts terminent dernier des barrages et restent donc en D2.
  • Goal Average : 25 / 16 : +9
  • Note : Aucune équipe ne prit le moindre point au Stade Geoffroy-Guichard en saison régulière et aucune équipe ne vint à bout des verts en barrage dans leur stade.

Coupe de France

Date o Adversaire Lieu Résultat Buteurs pour Saint-Étienne Suite
08/10/1933 2e Tour La Grande Combe Dom. Victoire 11-0 Szeman But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit But inscrit, Hartmann But inscrit But inscrit But inscrit, Chalvidan But inscrit But inscrit, Veyssade But inscrit Qualifiés pour le 3e Tour
29/10/1033 3e Tour FC Annecy Ext. Victoire 2-9 Chalvidan But inscrit, Locke But inscrit But inscrit, Szeman But inscrit But inscrit But inscrit, Rivers But inscrit But inscrit, Hartmann But inscrit Qualifiés pour les 64e de f.
19/11/1933 1/64e de f. ES Juvisy Dom. Victoire 4 - 0 Locke But inscrit But inscrit But inscrit, Rivers But inscrit Qualifiés pour les 1/32e de f.
10/12/1933 1/32e de f. US Forbach Ext. Victoire 2- 3 Hartmann But inscrit But inscrit, Chalvidan But inscrit Qualifiés pour les 1/16e de f.
07/01/1934 1/16e de f. Saint-Servan Saint-Ouen Victoire 6 - 0 Locke But inscrit But inscrit But inscrit, Rivers But inscrit, Veyssade But inscrit, Kurtz But inscrit Qualifiés pour les 1/8e de f.
04/02/1934 1/8e de f. US Tourcoing Mulhouse Nul 1- 1 Veyssade But inscrit Match à rejouer
11/02/1934 1/8e de f. US Tourcoing Strasbourg Défaite 3- 4 Hartmann But inscrit But inscrit, Kurtz But inscrit Éliminés

Matchs amicaux

  • ASSE 7-0 Saint-Chamond
  • ASSE 7-0 SA Izieux

Statistiques

Statistiques individuelles


Buteurs

[3]

Place Nom Division 2 Barrages Coupe de France TOTAL des BUTS
1 Drapeau : France Lucien Hartmann 8 buts 1 but 8 buts 17 buts
2 Drapeau : Angleterre Albert Locke 5 buts 1 but 8 buts 14 buts
3 Drapeau : Autriche Janos Szeman 5 buts - 8 buts 13 buts
4 Drapeau : France Emile Chalvidan 4 buts 1 but 4 buts 9 buts
5 Drapeau : France Henri Veyssade 4 buts - 3 buts 7 buts
6 Drapeau : Angleterre Harold Rivers 2 buts - 4 buts 6 buts
7 Drapeau : France Guillaume Kurtz - - 2 buts 2 buts
Drapeau : Autriche Franz Hladil - 2 buts - 2 buts
9 Drapeau : Autriche Kurt Seitter - 1 but - 1 but
Total 9 buteurs 28 buts 6 buts 37 buts 71 buts

Date de mise à jour : le 4 septembre 2014.

Notes et références

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  3. La saison 1933-1934, asse-stats

Bibliographie

  • Michel Granger et Bernard Puillet, Histoire de l'ASSE, de 1933 à nos jours..., France, Éditions Horvath, [détail des éditions] (ISBN 2-7171-0419-4)