Saint-Rémy-sur-Avre

Saint-Rémy-sur-Avre
Saint-Rémy-sur-Avre
« Le Vieux Pont », construit sous François Ier de 1515 à 1547.
Blason de Saint-Rémy-sur-Avre
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Dreux
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Pays de Dreux
Maire
Mandat
Patrick Riehl
2020-2026
Code postal 28380
Code commune 28359
Démographie
Gentilé Rémois, rémoise, rémoises
Population
municipale
4 032 hab. (2018 en augmentation de 5,25 % par rapport à 2013)
Densité 309 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 45′ 43″ nord, 1° 14′ 35″ est
Altitude Min. 90 m
Max. 164 m
Superficie 13,05 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Saint-Lubin-des-Joncherets-Nonancourt
(ville-centre)
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Saint-Lubin-des-Joncherets
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
Saint-Rémy-sur-Avre
Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir
Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 14.svg
Saint-Rémy-sur-Avre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Rémy-sur-Avre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Rémy-sur-Avre
Liens
Site web ville-st-remy-sur-avre.fr

Saint-Rémy-sur-Avre est une commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire.

Géographie

Situation

La commune de Saint-Rémy-sur-Avre se trouve à 75 kilomètres à l'ouest de la capitale Paris, à 47 kilomètres-route au nord de la préfecture de Chartres (39,7 km à vol d'avion)[1] et à 12 km à l'est de la sous-préfecture de Dreux.

Saint-Rémy-sur-Avre est situé au nord-ouest du département d'Eure-et-Loir, aux confins de la Beauce et de la Normandie.

Position de Saint-Rémy-sur-Avre (en rose) dans l'arrondissement de Dreux (en vert) au sein du département d'Eure-et-Loir (grisé).
Position de Saint-Rémy-sur-Avre (en rose) dans l'arrondissement de Dreux (en vert) du département d'Eure-et-Loir (grisé).
Carte de la commune de Saint-Rémy-sur-Avre et des communes limitrophes

Communes, département et région limitrophes

Saint-Rémy-sur-Avre est limitrophe du département de l'Eure, région Normandie, par trois communes : Nonancourt au nord-ouest, La Madeleine-de-Nonancourt au nord et Saint-Germain-sur-Avre au nord-est.

Les cinq autres communes limitrophes d'Eure-et-Loir sont : Vert-en-Drouais à l'est, Louvilliers-en-Drouais au sud-est, Boissy-en-Drouais au sud, Escorpain au sud-ouest et Saint-Lubin-des-Joncherets à l'ouest.

Géologie, relief et hydrographie

L'Avre vue du Vieux Pont.
L'Avre vue du Vieux Pont.

Saint-Rémy-sur-Avre est une commune de 13,05 km2 dans une vaste cuvette au sol calcaire, marécageux à l'origine du fait de la présence de limon argileux. La cuvette proprement dite est située entre 90 et 164 mètres d'altitude.

Comme son nom l'indique, cette commune est traversée par une rivière, l'Avre et son affluent la Pluche, dont la source est à Laons et le point de confluence sur la commune. L'Avre est un affluent de l'Eure et donc sous-affluent du fleuve la Seine.

L'aqueduc de l'Avre traverse également Saint-Rémy au sud de la commune.

Climat

Saint-Rémy-sur-Avre connaît un climat océanique tempéré à influence continentale typique du bassin parisien.

Les précipitations se répartissent tout au long de l'année, s'accentuant au printemps et en automne. En moyenne, il tombe 604,6 mm de pluie par an[2].

Sous l'influence de l'océan, les amplitudes thermiques annuelles et journalières sont modérées mais souvent nuancées par l'influence continentale. Avec une moyenne de 6,6 °C, le mois de janvier est le plus froid ; août affiche la température moyenne la plus élevée avec 15 °C.

L'ensoleillement faible ne dépasse pas les 1684,4 heures par an et seuls 47,15 jours en moyenne connaissent un ciel totalement dégagé.

Voies de communication et transports

Voies routières

Les accès à la ville de Saint-Rémy-sur-Avre sont assurés par une série de voies routières :

  • la RN 12 arrive de Paris via Vert-en-Drouais et traverse la commune avec cinq échangeurs (trois carrefours à feux et deux rond-points). La N12 quitte Saint-Rémy en pénétrant dans Nonancourt pour se terminer à Brest via Alençon, Rennes et Saint-Brieuc.
  • la RN 154 de Orléans à Rouen suit le trajet de la N12. Sa déviation est soutenue par le collectif « Dévier Saint-Rémy Vite ! »[3] contre les « anti-autoroute »[4].
  • la D 152. Arrivant de la D 50 de Saint-Germain-sur-Avre, commune de l'Eure, elle pénètre dans Saint-Rémy en prenant le n°152. La D 152 traverse le centre-ville et se termine dans la N12.
  • la D 312.11. Partant de la D 59 au hameau de la Fontaine de la commune de La Madeleine, elle pénètre le nord de Saint-Rémy pour se terminer dans la D 152 rue de la Gare.
  • la D 50 part de Damville, traverse Nonancourt et pénètre dans Saint-Rémy par l'ouest pour se terminer dans la N 12.
  • la D 313.2. Partant de la D 313 de Saint-Lubin-des-Joncherets, elle pénètre dans Saint-Rémy et se termine dans la N 12.
  • la D 313.5. Partant de la D 313 au hameau de La Ferette à Saint-Lubin, elle pénètre dans Saint-Rémy par le sud-ouest, traverse le hameau de La Gatine, passe sur l'aqueduc de l'Avre et se termine dans la N 12.
  • la D 104 part de l'intersection des routes D 140 et D 139 au hameau de la Fermés de Saint-Sauveur-Marville, traverse Escorpain et pénètre dans Saint-Rémy par le sud pour se terminer dans la N 12.
  • la D 135. Partant de la D 341 à Challet, elle traverse Boissy-en-Drouais, pénètre dans Saint-Rémy par le sud-est, passe sur l'aqueduc de l'Avre prend le nom de rue Joliot-Curie et se termine dans la N 12.

Transports ferroviaires

La gare de Saint-Germain-Saint-Rémy en 2010.
La gare désaffectée de Saint-Germain-Saint-Rémy en 2010.

La commune est desservie par la ligne de Paris à Granville prenant les voyageurs à la gare de Saint-Germain - Saint-Rémy, située à la limite entre Saint-Germain et Saint-Rémy[Note 1]. Le trafic quotidien de cette gare s'élevait en à environ une personne par jour. Cette ligne voyageurs offre de nombreuses liaisons dans trois régions :

Cette gare pourrait être renforcée avec la réouverture programmée au trafic de la ligne de la grande ceinture de Paris entre Saint-Rémy-sur-Avre et Saint-Germain-en-Laye[réf. souhaitée].

Pistes cyclables

Il n'y a pas de pistes cyclables. Les vélos en libre service n'existent également pas.

Transports en commun routiers

Quatre lignes de cars desservent la commune de Saint-Rémy-sur-Avre en neuf arrêts:

Arrêt Localisation Géolocalisation Correspondances
1 Le Plessis Saint-Remy RN12 56 RN12 48° 45′ 24″ nord, 1° 14′ 54″ est 6, 6A, 340
2 Les 10 Arpents 27 rue de la Gare 48° 45′ 46″ nord, 1° 14′ 53″ est 6, 6A
3 Pharmacie 12 Bis rue de la Gare 48° 45′ 47″ nord, 1° 14′ 32″ est 6
4 Centre Salle des fêtes 7 rue de Verdun 48° 45′ 46″ nord, 1° 14′ 28″ est 6, 6A, 340
5 Impasse de la Peluche 11 RN12 48° 45′ 38″ nord, 1° 14′ 13″ est 6, 6A
6 Vieux Pont 2 rue des Caves 48° 45′ 42″ nord, 1° 13′ 52″ est 6A
7 Cité Américaine - Le Vallon 2 Avenue du Général Leclerc 48° 45′ 27″ nord, 1° 13′ 54″ est 6A
8 La Gatine 6 rue de Vaudry 48° 44′ 39″ nord, 1° 13′ 35″ est 6, 6A
9 Longchamp (6) - Victor Hugo (340) 62 rue de Nonancourt 48° 45′ 47″ nord, 1° 13′ 40″ est 6, 340

Urbanisme

Typologie

Saint-Rémy-sur-Avre est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 2],[9],[10],[11]. Elle appartient à l'unité urbaine de Saint-Lubin-des-Joncherets-Nonancourt, une agglomération inter-régionale regroupant 5 communes[12] et 12 610 habitants en 2017, dont elle est ville-centre[13],[14].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne[Note 3]. Cette aire regroupe 1 929 communes[15],[16].

Occupation des sols

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (57,4 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (57,6 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (50,5 %), forêts (27,7 %), zones urbanisées (14,9 %), prairies (6,9 %)[17].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[18].

Toponymie

Le nom de la localité est attesté sous la forme Sanctus Remigius super Arvam vers 1250[19].

Saint-Rémy est un hagiotoponyme.

L'Avre est une rivière qui prend sa source dans la région naturelle du Perche. Elle sert de frontière naturelle entre les régions Normandie et Centre-Val de Loire.

Rémy-sur-Avre à la Révolution française.

Histoire

Époque contemporaine

XXe siècle

Entre le et le , plus de 2 000 réfugiés espagnols fuyant l'effondrement de la république espagnole devant les troupes de Franco, arrivent en Eure-et-Loir. Devant l'insuffisance des structures d'accueil (le camp de Lucé et la prison de Châteaudun rouverte pour l’occasion), 53 villages sont mis à contribution[20], dont Saint-Rémy-sur-Avre[21]. Les réfugiés, essentiellement des femmes et des enfants (les hommes sont désarmés et retenus dans le sud de la France), sont soumis à une quarantaine stricte, vaccinés, le courrier est limité, le ravitaillement, s'il est peu varié et cuisiné à la française, est cependant assuré[22]. Une partie des réfugiés rentrent en Espagne, incités par le gouvernement français qui facilite conditions du retour, mais en décembre, 922 ont préféré rester et sont rassemblés à Dreux et Lucé[23].

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Liste des maires

Liste des maires à partir de 1945
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1947 Gaston Desfray    
1947 1948 Eugène Raimond   Conseiller général du canton de Brezolles (1919-1944)
1948 1958 Fernand Sujol    
1958 1963 Bernard Blin    
1963 1964 René Marie    
1964 1971 Jacques Coutard    
1971 1977 Roger Salot    
1977 1979 Serge Leloup    
1979 1995 Roland Vadelorge    
1995 En cours Patrick Riehl[24],[25] Divers Ancien cadre

Politique environnementale

Population et société

Démographie

Ses habitants sont appelés Rémois (es).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
5297728518491 0441 2111 1461 2911 363
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 4611 4211 7291 6521 7961 8061 8351 8931 849
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 7721 8401 7541 6751 6141 4891 3691 2051 427
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1 7561 8762 5243 0343 5683 5533 6403 7494 007
2018 - - - - - - - -
4 032--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[26] puis Insee à partir de 2006[27].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement

Saint-Rémy est situé dans l’Académie d'Orléans-Tours. La ville est dotée de trois écoles et d'un collège public dans la ville limitrophe de Nonancourt :

  • École élémentaire Bois-d'Hauterre[28]
  • École maternelle La Vallée[29]
  • École primaire La Vallée
  • Collège Jean Claude Dauphin : accueil des élèves des écoles précédemment citées et des autres communes limitrophes.

Sports

La piscine inter-communale du centre aquatique Coval est ouverte au public. Elle dispose d'un bassin couvert et d'un bassin extérieur de 25 mètres ainsi que d'une zone spa (jacuzzi, sauna, hammam)[30].

Le complexe Oscar (Office Sportif Culturel Artistique Rémois) comporte plusieurs salles de sports pour un club de musculation, de badminton, de tennis de table, basket-ball, et danse. Le complexe dispose aussi d'un gymnase, du stade Roger-Salot avec son terrain de football et sa tribune spectateurs couverte, ainsi que du court de tennis couvert Jacques-Coutard et de deux courts extérieurs[31].

Manifestations culturelles et festivités

Une bibliothèque publique municipale est mise à disposition des Rémois place de l'Église[Note 4].

Le théâtre de la Vallée, propose des spectacles, concerts et des séances cinéma[32].

Depuis 1989, le gymnase Oscar accueille chaque premier week-end de mars un salon de peinture.

La fête patronale de Saint-Rémy avec sa fête foraine et son défilé spectacle de rue a lieu le premier week-end de juin.

Économie

Industrie

En 2020, le laboratoire pharmaceutique Delpharm, propriétaire depuis 2019 de l'ancienne usine Famar est retenu pour la fabrication du vaccin contre la Covid-19 de l’américain Pfizer et de l’allemand BioNTech. L'usine emploie 240 personnes et prévoit d'embaucher entre 40 et 60 personnes pour livrer les premiers vaccins en [33].

Tourisme

La commune dispose d'un camping municipal 3 étoiles, le « camping du Pré de l'Église » situé au bord de l'Avre, ouvert d'avril à fin septembre, sur une superficie totale de 0,6 ha dont 450 m² sont réservés aux 45 emplacements des campeurs [34].

Culture et patrimoine

Lieux et monuments

Église Saint-Rémy

Église Saint-Rémy de Saint-Rémy-sur-Avre, Logo monument historique Classé MH (1930)[35].

L'église présente 6 vitraux classés dès 1906 au titre d'objets Monuments historiques (baies 2 à 6, 8, 10)[36].

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Motte médiévale du Plessis

Logo monument historique Inscrit MH (1986)[37].

Autres lieux et monuments

Le monument aux morts.
Le monument aux morts.
  • La gare de Saint-Germain - Saint-Rémy ;
  • Le monument aux morts porte la mention suivante : « À la mémoire glorieuse des enfants de Saint-Rémy-sur-Avre morts pour la France ».

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Blason Saint-Rémy-sur-Avre.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : tranché au 1) d’azur aux trois fleurs de lys d’or ordonnées en orle, au 2) de gueules aux deux léopards d’or rangés en bande.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. 48° 45′ 32″ nord, 1° 15′ 25″ est.
  2. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  3. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  4. 48° 45′ 45″ nord, 1° 14′ 32″ est.

Références

  1. « Calcul de l'orthodromie entre Saint-Rémy-sur-Avre et Chartres » (consulté le 20 octobre 2013).
  2. « Climat en France - », Météo France, (consulté le 30 octobre 2013).
  3. http://deviersaintremy.fr/
  4. http://www.transbeauce.fr/ftp/FR_lignes/L6_sit.pdf
  5. http://www.transbeauce.fr/ftp/FR_lignes/L6a_sit.pdf
  6. a et b http://www.vtni27.fr/ftp/FR_documents_vtni27/FicheEure340_Hiv15.pdf
  7. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 26 mars 2021).
  8. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 26 mars 2021).
  9. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 26 mars 2021).
  10. « Unité urbaine 2020 de Saint-Lubin-des-Joncherets-Nonancourt », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 26 mars 2021).
  11. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 26 mars 2021).
  12. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur insee.fr, (consulté le 26 mars 2021).
  13. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 26 mars 2021).
  14. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 26 mars 2021).
  15. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 5 mai 2021)
  16. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 5 mai 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  17. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Droz, , p. 1574.
  18. Jeanine Sodigné-Loustau, « L'accueil des réfugiés civils espagnols de 1936 à 1940. Un exemple : la région Centre », Matériaux pour l'histoire de notre temps. 1996, no 44. p. 43.
  19. Jeanine Sodigné-Loustau, op. cit., p. 46.
  20. Jeanine Sodigné-Loustau, op. cit., p. 43-44.
  21. Jeanine Sodigné-Loustau, op. cit., p. 47.
  22. « Résultats des élections municipales 2020 - Maire sortant », sur le site du Télégramme de Brest (consulté le 10 août 2020).
  23. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le 10 août 2020).
  24. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  25. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  26. La rédaction, « Les écoliers font le tour des régions », sur www.lechorepublicain.fr, (consulté le 4 septembre 2020).
  27. http://abby28380.vefblog.net/
  28. 1a rue des Près, http://centre-aquatique-coval.fr/, 48° 45′ 59″ nord, 1° 13′ 32″ est.
  29. Avenue du Pré-de-l'Église, http://www.lechorepublicain.fr/eure-et-loir/actualite/pays/pays-drouais/2014/06/16/le-tennis-club-peut-jouer-a-couvert_11043519.html, 48° 45′ 50″ nord, 1° 14′ 16″ est.
  30. 4 rue de Verdun, http://www.theatredelavallee.info, 48° 45′ 45″ nord, 1° 14′ 27″ est.
  31. Valérie Beaudoin, « Le vaccin contre le Covid-19 sera fabriqué par le laboratoire Delpharm à Saint-Rémy-sur-Avre », sur https://www.lechorepublicain.fr, .
  32. 13 avenue du Pré-de-l'Église, http://www.ot-dreux.fr/en-pratique/110-camping-du-pre-de-l-eglise.html?code=1024#.VA0CZ9LwkrU, 48° 45′ 50″ nord, 1° 14′ 12″ est.
  33. « Église Saint-Rémy », notice no PA00097205, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  34. « 6 verrières figurées : scènes de la vie de saint Éloi, anges, sacre d'un évêque, Vierge à l'Enfant (baies 2 à 6, 8, 10) », notice no PM28000552, base Palissy, ministère français de la Culture.
  35. « Motte médiévale dite du Plessis-Saint-Rémy », notice no PA00097206, base Mérimée, ministère français de la Culture.