Séparatisme

Le mot séparatisme désigne, de façon générale, la volonté d’un groupe d’individus unis par un certain caractère et en une zone géographique, de se détacher du reste du groupe auquel il avait adhéré.

Définition

Sens principal

Il peut être utilisé dans les situations suivantes :

Autres sens possibles

  • en religion, le schisme est la rupture dans la communion ecclésiale. Dans le cas du christianisme, on trouve notamment les deux grands schismes, mais le mot séparatisme réfère de manière plus particulière aux dissidents anglais du XVIIIe siècle[2] ;
  • en éducation, le séparatisme scolaire spécifique pour des catégories d’élèves ; le mot a été employé en ce sens au Canada au début du XXe siècle pour critiquer une politique scolaire qui créait de multiples catégories de commissions scolaires, qui étaient alors divisées sur le double plan de l'appartenance à une communauté linguistique et de l'appartenance à une confession religieuse[3].
  • le communautarisme et les quartiers ethniques qui s'isolent volontairement sont des formes de séparatisme social. Le mot séparatisme a déjà été employé en ce sens en parlant de la tendance de la communauté musulmane des Philippines de se constituer de façon séparée par rapport au reste de la société philippine[4]. Paul Magnette développe l'idée d'un séparatisme des élites (France Culture, Esprit de justice, 18/11/2020).
  • le séparatisme peut aussi être racial : ségrégationnisme, séparatisme blanc, séparatisme noir[5].

Notes et références

  1. Informations lexicographiques et étymologiques de « séparatisme » (sens A) dans le Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  2. Fitzpatrick, Martin. "Heretical Religion and Radical Political Ideas in Late Eighteenth-Century England." The Transformation of Political Culture: England and Germany in the Late Eighteenth Century. Ed. Eckhart Hellmuth. Oxford: Oxford University Press; London: German Historical Institute, 1990
  3. Lionel Groulx. L’enseignement français au Canada. Tome I. Dans le Québec. Montréal : Leméac éditeur, 1979. ; Lionel Groulx. L’enseignement français au Canada. Tome 2. Les écoles des minorités. Montréal : Leméac éditeur, 1979.,
  4. Catherine E. Dalpino. Conférence du 10 juin 2003: Separatism and Terrorism in the Philippines: Distinctions and Options for US Policy. Institut Brookings. En ligne. https://www.brookings.edu/wp-content/uploads/2016/06/20030610-1.pdf. Consulté le 2020-10-11.
  5. Dobratz, Betty A. & Shanks-Meile, Stephanie L. (Summer 2006). "The Strategy of White Separatism". Journal of Political and Military Sociology. 34 (1): 49–80.

Voir aussi