Ségala (agriculture)

Un ségala est une terre dite « froide », à sol pauvre et acide, favorables à la culture du seigle, du blé noir (sarrasin). On les trouve notamment dans le sud-ouest du Massif central (France).

Définition géologique

Ségala, pays chisteux, Dictionnaire patois-français du département de l'Aveyron, abbé Aimé Vayssier 1879

Définition agraire

Étymologie

Terme occitan (Heuzé, La France agricole, p. 16 dans Littré Suppl. 1877) « segala » : terrain à seigle, terre siliceuse, sablonneuse, de mauvaise qualité (Mistral).

Occitan ancien : « segalaz » champ de seigle (XIIe siècle. Levy Prov.) et « segilar »: même sens (XIIIe siècle), de « segle », « seguel » et « seigle ».

Lo tèrro de segolá boulóunto pla lo segól (la terre que nous appelons ségala aime le seigle) dictionnaire patois-français du département de l'Aveyron, abbé Aimé Vayssier 1879

Voir aussi

Articles connexes