Roukiéta Rouamba

Roukiéta Rouamba
Description de cette image, également commentée ci-après
Roukiéta Rouamba, 2018.
Naissance (28 ans)
à Houndé
Nationalité Burkinabé
Activité principale
Écrivain, Étudiante
Auteur
Genres
Nouvelle, Roman

Œuvres principales

  • Vie dans la termitière (nouvelle, 2014)
  • Afi (roman, 2018)

Roukiéta Rouamba, née le (28 ans), est une écrivaine burkinabé. Elle étudie, à présent, la communication et le journalisme à l'Université de Ouagadougou.

Biographie

Née à Houndé, ouest du Burkina-faso, elle fit ses études au lycée provincial du Tuy où elle obtint son Baccalauréat A4. Pour ses études universitaires, elle quitte Houndé pour Ouagadougou. Elle y opte pour des études en communication et journalisme.

Sa première œuvre[1], Vie dans la termitière, est une nouvelle de quatre chapitres qui dépeint une société en crise morale et politique, inspirée par le contexte socio-politique de son pays. Dans cette œuvre, elle anticipe[2] l'insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 dans son chapitre « Un matin d'octobre ». La première édition, en septembre 2014, par FAVL (Centre de production de livres de FAVL à Houndé), avait été vendue en une cinquantaine d'exemplaires avant l'insurrection. En juin 2015, l'œuvre fut à nouveau éditée par les éditions Le GERSTIC.

Son deuxième ouvrage[3], Afi, est une œuvre romanesque de 128 pages qui traite des maux sociaux qui minent la société africaine. Cette œuvre fut éditée aux Editions NEPA (Nouvelles Editions Présence Africaine) en décembre 2018 et lui vaut le premier prix de la meilleure parution littéraire féminine de l’année 2018 à la cérémonie de distinction Plume d’or.

Œuvre

  • Vie dans la termitière, nouvelle, 2014.
  • Afi, roman, 2018.

Notes et références

  1. « Africa24, Journal du 9-12-2015 19h_GMT », sur http://www.africa24tv.com,
  2. « Cette œuvre littéraire qui avait prédit l’insurrection au Burkina », sur http://www.reporterbf.net/
  3. « Radars Info Burkina, Article web du 8-04-2019 », sur http://www.radarsburkina.net/, (consulté le 26 avril 2019)

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus