Rona Hartner

Rona Hartner
Rona Hartner
Description de cette image, également commentée ci-après
Rona Hartner en 2013 dans le cadre de La Manif pour tous.
Naissance (49 ans)
Bucarest (Roumanie)
Nationalité Drapeau de la Roumanie Roumaine
Drapeau de la France Française
Profession Actrice, chanteuse, compositrice
Films notables Gadjo dilo
Site internet www.ronahartner.com (lien archive de 2019)

Rona Hartner, née le à Bucarest, est une actrice, chanteuse et compositrice franco-roumaine d’origine allemande. Elle a été officiellement naturalisée française à la fin de l'année 2010.

Biographie

Née le à Bucarest, elle est fille d'ingénieurs. Après la révolution roumaine, elle suit des cours de musique (de 1991 à 1992) puis d’art dramatique jusqu’en 1996 à l’université de Bucarest. En 1996, elle rencontre le metteur en scène Tony Gatlif venu faire un casting pour son film, Gadjo dilo. Elle décroche le premier rôle et sa performance aux côtés de Romain Duris lui vaut une nomination pour le César du meilleur espoir féminin[1] et plusieurs récompenses dont le prix d'interprétation féminine au festival du film de Locarno[2] en 1997 et le prix Michel-Simon en 1999.

Entre 1991 et 1999, elle joue également au théâtre, principalement dans des pièces modernes, mais également classiques, telles que Richard III de Shakespeare, en 1997. En 1997, elle déménage en France[3]. En 2009, elle joue dans La Célestine au Vingtième Théâtre à Paris aux côtés de Biyouna et Luis Rego, entre autres.

Dès 1998, elle participe à plusieurs enregistrements de disques. En 2013, avec DJ Tagada c'est l'album Gypsy Therapy, puis en 2015 avec le Zuralia Orchestra elle défend un album très personnel The Balkanik Gospel.

En 2012, elle se forme à l'ACP La Manufacture Chanson.

En 2013, elle décide de s'engager contre la loi Taubira autorisant l'adoption des enfants par les couples homosexuels, considérant qu'un enfant a besoin d'un père et d'une mère. Elle chante d'ailleurs lors de La Manif pour tous, sur le Champ-de-Mars (Paris), le [3].

Rona Hartner participe en 2017 à l'émission de télévision Uite cine dansează (Danse avec les stars roumain) mais se blesse et doit être remplacée[4].

Musique

Rona Hartner joue du saxophone, de la guitare et du piano. Elle a participé aux albums suivants :

  • Disparaîtra (1998)
  • You're More Than That avec David Lynch à la guitare (1999)
  • Anapoda, disponible sur l'album Spaced d'Alif Tree
  • Coyette Ducensco, Gomez & Dubois avec la participation de Rona Hartner (2002)
  • Bucovina Club Remix, avec DJ Shantel et DJ Click (2005)
  • Boum Ba Clash Album avec DJ Click (2005)
  • JaDORe (2006)
  • Nationalité Vagabonde (2008)
  • On n'est pas là pour se faire engueuler !, album hommage à Boris Vian (2009). Reprise de L'Âme slave
  • Natura (2011)
  • Gypsy Therapy, avec Dj Tagada (2013)
  • Mythologie, duo avec Féloche sur l'album Silbo (2013)
  • The Balkanik Gospel (2015)
  • Sell Fish, avec Dj Tagada (2018)

Filmographie

Documentaire

  • 2021 : À la rencontre de l'âme roumaine, documentaire de Geoffroy de La Tullaye.

Publication

  • Rona Hartner et Guillem Amaury, Je te donnerai un vrai bonheur, Salvator, 2019, 160 p. (ISBN 2706717904).

Distinctions

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Récompenses

Nominations

Notes et références

  1. a et b « Rona Hartner aux Césars », sur academie-cinema.org (consulté le ).
  2. a et b « Festival du film de Locarno, édition 1997 », sur unifrance.org (consulté le ).
  3. a et b Bertille Perrin, Rona Hartner : louange cuivrée, Famille chrétienne no 1 949 du 23 au 29 mai 2015, p. 40.
  4. (ro) Iulia Bunea, « Rona Hartner se retrage din show-ul Uite cine dansează, după o accidentare », sur paginademedia.ro, (consulté le )
  5. Le Nouveau Quotidien, « Palmarès du festival de Locarno 1997 » Accès libre, sur letempsarchives.ch, (consulté le )

Liens externes