Roger Heckel

Roger Heckel
Ordination épiscopale de Mgr Roger Heckel par Mgr Léon-Arthur Elchinger juin 1980.jpg
Ordination épiscopale de Mgr Roger Heckel par Mgr Léon-Arthur Elchinger le 15 juin 1980.
Fonction
Évêque catholique
depuis le
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion
Ordre religieux
Consécrateurs

Roger Heckel, né le à La Walck dans le Bas-Rhin (France), et décédé le (à 60 ans) à Strasbourg, est un prêtre jésuite français. Secrétaire du Conseil pontifical Justice et Paix de 1977 à 1980, il est évêque coadjuteur de Strasbourg de 1980 à 1982.

Éléments de biographie

Roger Heckel, est le descendant d’une lignée de fabricants de chaussures de La Walck en Alsace, encore connue aujourd’hui dans le domaine des chaussures de sécurité. Il rejoint à 19 ans la Compagnie de Jésus le .

En 1945/46, il seconde le père Jean du Rivau (1903-1970), un pionnier de la réconciliation franco-allemande, dans le lancement du Centre de Relations Franco Allemandes[1] à l’origine du Bureau international de liaison et de documentation (BILD)[n 1].

Il mène de front des licences de philosophie scolastique et de théologie ainsi qu’une licence en droit et en lettres. Il est aussi diplômé de l’Institut de Sciences Politiques de Paris. Il est ordonné prêtre en juillet 1954.

En 1955/56, Roger Heckel part à Cleveland aux États-Unis où il s’initie à la société américaine. À son retour, il est nommé aumônier général adjoint de la Jeunesse agricole chrétienne [JAC]. À partir de 1961, il assure la direction des Cahiers d’Action Religieuse et Sociale (CRAS) jusqu’en 1975.

De 1958 à 1967, Roger Heckel enseigne à l’Institut des Sciences Sociales de la Catho à Paris et au séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux. Pendant cette période il est aussi l’aumônier du Centre chrétien des Patrons.

Roger Heckel est appelé à la curie romaine en 1975 par le pape Paul VI comme sous-secrétaire puis secrétaire du Conseil pontifical Justice et Paix de 1977 à 1980 auprès du cardinal Bernardin Gantin.

Il est nommé par le pape Jean-Paul II, évêque coadjuteur de Mgr Léon-Arthur Elchinger au diocèse de Strasbourg en mars 1980[2]

Roger Heckel reçoit l’ordination épiscopale le en la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg.

En 1982, le cardinal Jean-Marie Lustiger l’invite avec cinq autres évêques à donner les conférences de Carême à la Cathédrale Notre-Dame de Paris[3].

Atteint d’une tumeur au cerveau, Roger Heckel meurt prématurément le à Strasbourg.

Notes et références

Notes

  1. Le BILD est créé en 1945 par le Père Jean du Rivau pour fournir aux Français et aux Allemands une connaissance réciproque et permettre un rapprochement franco-allemand. Le bureau publie une revue bilingue Documents/Dokumente

Références

  1. Raïssa Mézières, Revue des questions allemandes et l’idée européenne, 1945-1949 Institut Pierre Renouvin, 6 juillet 1998
  2. Décret du 13 mai 1980. Bulle donnée à Rome le 27/03/1980 portant institution canonique du révérend père Roger Heckel, en qualité de coadjuteur, avec future succession, de Mgr Elchinger, évêque de Strasbourg.
  3. Conférences de Notre-Dame de Paris « La vérité vous rendra libres » Six évêques prêchent le Carême 1982. Roger Etchegaray, Michel Saudreau, Jean Honoré, Robert Coffy, Jacques Jullien, Roger Heckel. Préface de Mgr Jean-Marie Lustiger. Le Centurion, Paris 1882

Œuvres littéraires

  • Self-reliance, compter sur soi. par le P. Roger Heckel, S.J.; Commission pontificale Iustitia et Pax.
  • Lutte contre le racisme, contributions de l’Église, par le P. Roger Heckel, S.J. Commission pontificale Iustitia et Pax.
  • Le chrétien et le pouvoir : légitimité, résistance, insurrection. Éditions du Centurion, 1962.

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes