Robert Kagan

Robert Kagan
Robert Kagan Fot Mariusz Kubik 01.jpg

Robert Kagan à Varsovie (Pologne) le 17 avril 2008.

Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Père
Fratrie
Frederick Kagan (en)
Conjoint
Autres informations
Parti politique
signature de Robert Kagan

signature

Robert Kagan, né le à Athènes, est un politologue américain. Il est le chef de file des néo-conservateurs et cofondateur avec William Kristol du think tank Project for the New American Century (PNAC).

Publications

Diplômé de Yale, de la Kennedy School of Government d'Harvard et docteur en histoire américaine de l'American University, Kagan fut en 1983 le conseiller en politique étrangère du républicain Jack Kemp et l'auteur des discours du secrétaire d'État George Shultz en 1984-1985, dans l'administration de Ronald Reagan.

Robert Kagan est à l'origine de la lettre du envoyée à Bill Clinton pour lui demander de mener une autre politique en Irak consistant à renverser Saddam Hussein pour préserver les intérêts américains dans le Golfe[1].

Il est expert au Carnegie Endowment for International Peace[2] et au German Marshall Fund of the United States[3].

Il est membre du Council on Foreign Relations.

Kagan est un éditorialiste occasionnel du New Republic, de Policy Review, du Washington Post, et du journal néo-conservateur Weekly Standard.

En 2016, Kagan a quitté le parti républicain, critiquant le « fascisme » de Donald Trump, et a soutenu Hilary Clinton[4].

En , il écrit un article dans le magazine américain Foreign Policy[5] et repris ensuite sur Slate[6] dans lequel il s'inquiète de l'avènement potentiel d'une Troisième Guerre mondiale face à l'expansionnisme territorial démesuré, au militarisme croissant et à la politique hégémonique de la Russie (en Europe de l'Est) et de la Chine (à propos des archipels Spratleys, Paracels et des îles Senkaku), assimilées à des « puissances révisionnistes », telles l'Allemagne nazie ou le Japon responsables de la Seconde Guerre mondiale. Pour lui, de telles puissances insatisfaites de l'ordre international établi profitent de la faiblesse et du laxisme des démocraties occidentales pour adopter une attitude nationaliste, militariste et toujours plus belliqueuse et regrette la mollesse supposée de l'administration Obama devant les Russes et les Chinois[5],[6].

Robert Kagan vit aujourd'hui à Bruxelles avec sa famille.

en anglais

  • A Twilight Struggle : American Power and Nicaragua, 1977-1990, Free Press, , 928 p. (ISBN 978-0028740577)
  • Of Paradise and Power : America and Europe in the New World Order, Vintage, , 176 p. (ISBN 978-1400034185)
  • Dangerous Nation : America's Foreign Policy from Its Earliest Days to the Dawn of the Twentieth Century, Vintage, , 544 p. (ISBN 978-0375724916)
  • The Return of History and the End of Dreams, Vintage, , 128 p. (ISBN 978-0307389886)
  • The World America Made, Vintage, , 160 p. (ISBN 978-0345802712)

ouvrages traduits en français

  • La Puissance et la Faiblesse [« Of Paradise and Power:America and Europe in the New World Order »], Plon, , 160 p. (ISBN 978-2259198554)
  • Le revers de la puissance : Les États-Unis en quête de légitimité, Plon, , 120 p. (ISBN 978-2259200684)
  • Le retour de l'Histoire et la fin des rêves [« The Return of History and the End of Dreams »], Plon, , 161 p. (ISBN 978-2259208994)
  • L'ordre mondial américain : Les conséquences d'un déclin [« The World America Made »], , 215 p. (ISBN 978-2365833554)

Bibliographie

  • Pierre Guerlain, « Robert Kagan, un « néo-conservateur » emblématique », Revue LISA/LISA e-journal, Vol. II - no 6 | 2004. [lire en ligne]

Notes et références

  1. Letter to President Clinton on Iraq
  2. Fiche de Robert Kagan « Copie archivée » (version du 14 mai 2005 sur l'Internet Archive)
  3. Site du GMF
  4. This is how fascism comes to America, The Washington Post, par Robert Kagan
  5. a et b (en) « Backing Into World War III », sur Foreign Policy, (consulté le 6 janvier 2018)
  6. a et b « Si proche d'une Troisième Guerre mondiale... », sur Slate, (consulté le 6 janvier 2018)

Liens externes

  • Notices d'autorité : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque nationale de la Diète • Bibliothèque nationale de Suède • WorldCat