À nous la victoire

(Redirigé depuis Robert Hatch)
À nous la victoire
À nous la victoire

Titre original Escape to Victory, parfois abrégé en Victory
Réalisation John Huston
Scénario Eva Jones
Yabo Yablonsky
Musique Bill Conti
Acteurs principaux
Sociétés de production Lorimar Productions
Victory Company
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame sportif
Durée 116 minutes
Sortie 1981

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

À nous la victoire (Escape to Victory) est un film américain réalisé par John Huston et sorti en 1981.

Le sujet rappelle celui du film Deux mi-temps en enfer de Zoltán Fábri (1961)[1] qui à son tour est inspiré d'un fait réel connu comme le match de la mort[2].

Synopsis

Pendant la Seconde Guerre mondiale, au cours de l'été 1943 dans le camp de Gensdorf, les prisonniers tuent le temps en jouant au football. Le major de la Wehrmacht Karl von Steiner, ancien joueur international allemand, souhaite opposer l'équipe des prisonniers alliés à une sélection de soldats allemands. Le capitaine britannique John Colby, ancien joueur de West Ham United et entraineur de l'équipe, est tout d'abord opposé à ce match. Il finit cependant par accepter l'idée. Colby y met toutefois deux conditions : que ses joueurs jouissent d'un traitement de faveur et que soient réunis dans l'équipe les meilleurs joueurs de tous les camps de prisonniers. Le match doit avoir lieu dans le stade de Colombes en France. Bientôt, un étonnant projet d'évasion, avec l'aide de la Résistance française, se dessine autour de Robert Hatch. Ce dernier, capitaine américain, devra s'initier au ballon rond et deviendra le gardien de but de l'équipe.

Fiche technique

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre français : À nous la victoire
  • Titre original : Escape to Victory, parfois abrégé en Victory
  • Réalisation : John Huston
  • Scénario : Eva Jones et Yabo Yablonsky, d'après une histoire de Yabo Yablonski, Djordje Milicevic et Jeff Maguire
  • Décors : J. Dennis Washington
  • Costumes : Tom Bronson
  • Photographie : Gerry Fisher
  • Montage : Roberto Silvi
  • Musique : Bill Conti
  • Production : Freddie Fields
Coproducteur : Mario Kassar
Producteurs associés : Annie Fargue, Tom Stern et Andrew G. Vajna
Producteur délégué : Gordon McLendon

Distribution

L'équipe des prisonniers de guerre
L'équipe allemande
  • Werner Roth : Baumann, le capitaine de l'équipe
  • Laurie Sivell  : Schmidt, le gardien de but
  • Robin Turner  : un joueur allemand
  • Sándor Egervári : un joueur allemand (non crédité)
  • Ferenc Fülöp : un joueur allemand (non crédité)

Production

Lloyd Bridges, Clint Eastwood ou encore Alain Delon ont un temps été envisagés. Roger Moore a failli incarner Colby.

Ignorant les bases du football, Sylvester Stallone s'entraîne durant le tournage du film Les Faucons de la nuit. Il reçoit notamment les conseils de Gordon Banks, célèbre gardien de l'équipe d'Angleterre et vainqueur de la Coupe du monde 1966. D'abord peu attentif aux conseils du Britannique, l'acteur américain se blesse à l'épaule et sera ensuite bien plus à l'écoute.

En plus de Pelé, plusieurs véritables footballeurs sont présents dans le film, notamment plusieurs joueurs de Ipswich Town FC : Kevin Beattie, Paul Cooper, Kevin O'Callaghan, Russell Osman, Laurie Sivell, Robin Turner et John Wark.

Le tournage a lieu d'août à . Les scènes du match final, censé se dérouler au stade olympique Yves-du-Manoir de Colombes, sont en réalité tournées dans le stade Nándor Hidegkuti dans la banlieue de Budapest, en Hongrie. Quelques scènes sont tournées à Paris.

Accueil

Distinctions

Année Cérémonie ou récompense Prix Lauréat Résultat
1981 Festival international du film de Moscou Prix d'or du meilleur réalisateur John Huston Nomination
1984 Huabiao Film Awards Meilleur film en langue étrangère Lauréat

Projet de remake

En , il est annoncé que Jaume Collet-Serra réalisera un remake[7].

Notes et références

  1. (en)Kiran Kumar, Movie Magic, Partridge Publishing, (ISBN 9781482822342, lire en ligne), p. 161
  2. (en)Stephen Glynn, The British Football Film, Springer, (ISBN 9783319777276, lire en ligne), p. 91
  3. (en) Umberto Gonzalez, « Jaume Collet-Serra to Direct 'Victory' Remake at Warner Bros (Exclusive) », sur The Wrap, (consulté le )

Liens externes