Richomer (patrice de Burgondie)

Richomer
Biographie
Naissance
Date et lieu inconnus
Décès
Date et lieu inconnus
Conjoint
Enfant

Richomer est un noble d'origine romaine des VIe et VIIe siècles nommé patrice de Burgondie en 607.

Biographie

Ascendance

Tout ce que l'on sait sur son ascendance tient dans ce que dit Frédégaire : « de race romaine ». Cependant, son prénom, assez rare a été rapproché de plusieurs homonymes[1] :

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ragnacaire
roi de Cambrai
(† 490 ou 510)
 
Richier
 
Richomer
ou Rigomer
roi franc
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pastor
noble d'Orléans
 
Ragnora
 
Richomer
évêque de Meaux
(† 530)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Betton
noble d'Orléans
 
Austregilde
 
Austrène
évêque d'Orléans
(587 et 604)
 
 
 
Richomer
évêque d'Orléans
(573)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Loup
évêque de Sens
(613)
 
Richomer
patrice de Burgondie
(607)
 
Gertrude
abbesse de Hamage
(† 649)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bertrude
x Clotaire II
roi des Francs
 
 
 
Gerberge
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dagobert Ier
roi des Francs
 
Erchinoald
maire du palais
(† 658)
 
Adalbald
duc
x Rictrude
 
 
 

Vie

Selon Frédégaire, il est nommé patrice de Burgondie en 607 par Thierry II, roi de Bourgogne, après que ce dernier a éliminé Wolf.

On ignore ce qu'il est ensuite devenu. Après sa mort, son épouse Gertrude se retire dans la vie religieuse et fonde l'abbaye d'Hamage sur les conseils de saint Amand[2].

Mariage et enfant

Il épouse sainte Gertrude, probablement agilolfinge, qui donne naissance à :

L'historien Jacques Pycke propose un fils du nom de Richomer[8], mais selon Settipani, ce second Richomer est le résultat d'une erreur ayant dédoublé un seul personnage[9].

Annexes

Sources

Il est cité à deux occasions :

  • d'une part par Frédégaire : « Le patrice Wolf, qui avait trempé dans la mort de Protadius, fut, à l’instigation de Brunehault et par l’ordre de Théodoric, tué dans la métairie de Favernay; Richomer, romain, fut nommé patrice à sa place. La même année, Théodoric eut, d’une concubine, un fils nommé Mérovée, que Clotaire tint sur les fonts de baptême »[10].
  • d'autre part par la Vie de sainte Rictrude qui le dit marié à sainte Gertrude d'Hamage, et père de Gerberge, laquelle est la mère du duc Adalbald, l'époux de sainte Rictrude.

Notes et références

  1. Settipani 1989, p. 121-3.
  2. Settipani 1989, p. 108-9.
  3. Settipani 1989, p. 109.
  4. selon la Vita Rectrudis, datant du début du Xe siècle.
  5. selon la Chronologium Marchianensis (XIIe siècle) qui précise qu'Erchinoald était frère d'Adalbald.
  6. La Chronique de Frédégaire précise qu'il est cousin de Dagobert Ier par la mère de ce dernier.
  7. Settipani 1989, p. 92-3.
  8. Pycke 1984, p. 1062.
  9. Settipani 1989, p. 108
  10. « Chronique de Frédégaire »

Bibliographie

Articles connexes