Richard Hoffmann (compositeur)

Richard Hoffman (compositeur)
Biographie
Naissance
Décès
(à 96 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Richard Hoffmann, né le à Vienne, en Autriche et mort le [1], est un compositeur, musicologue et éducateur américain. Il est professeur pendant plusieurs années au Conservatoire de musique d'Oberlin.

Biographie

Richard Hoffmann, né le à Vienne, en Autriche[2], est le fils de Richard et Emanuela Hoffmann. En 1935, la famille émigre en Nouvelle-Zélande[3], où il obtient par la suite un baccalauréat en musique de l'Université de Nouvelle-Zélande en 1945[4],[3].

Il part pour les États-Unis en 1947, principalement pour étudier la composition avec Arnold Schönberg (1948-1951), et devient également secrétaire de Schoenberg[3],[5],[6],[7].

Richard Hoffmann effectue sa carrière comme professeur au Conservatoire de musique d'Oberlin de 1954 à 2004. Il est professeur invité à l'Université de Californie à Berkeley de 1965 à 1966[3], à l'Université Victoria en 1968, à l'Université Harvard en 1970, à l'Université de l'Iowa en 1976 et à l'Université de Vienne en 1984.

Prix et récompenses

Hoffmann reçoit des prix de la Commission de la Fromm Music Foundation en 1960[8] et de l'Académie américaine des arts et des lettres en 1966. Il reçoit également une subvention de la National Education Association en 1976, 1978-1979 et du Programme Fulbright en 1984-1985.

Vie privée

Le , Richard Hoffmann épouse Joan Alfhild Flint ; ils ont trois enfants, Paul, Anna et Peter.

Compositions

Écrits

  • Hoffmann, Richard, "Webern: Six Pieces, op. 6, 1909", Perspectives of New Music 6 (1967-1968)
  • Schoenberg, Arnold, Von heute auf morgen, op. 32, herausgegeben von Richard Hoffmann, unter Mitarbeit von Werner Bittinger. Mayence: Söhne de B. Schott; Wien: Universal Edition, 1970.

Références

  1. (en) « Richard Hoffmann, Composer and Protégé of Arnold Schoenberg, Dies at 96 », sur Oberlin College and Conservatory, (consulté le 20 juillet 2021)
  2. New Grove's Dictionary, 2nd. Ed., Vol. 11, 596-597
  3. a b c et d Röder et Strauss 1983, p. 528.
  4. See letter from Arnold Schoenberg, 20 July 1949, in Feisst, Sabine, Schoenberg's Correspondence with American Composers, Oxford, OUP: 2018, p. 768.
  5. Riggs, Robert, Leon Kirchner: Composer, Performer, and Teacher, University of Rochester Press: 2010, p.94
  6. Platt, Russell, "Wrestling with the Twelve-Tone Technique of Schoenberg", New Yorker Magazine, May 4, 2017
  7. Sleeve note to LP CRI 240
  8. Orchestral Piece [no. 2], 1961, publ. Universal Edition, London (1963), UE13635LW

Bibliographie

  • Feisst, Sabine, Le nouveau monde de Schoenberg: les années américaines, Oxford, OUP: 2011, p.   332 n.10
  • Markus Grassl et Reinhard Kapp, Die Lehre von der musikalischen Aufführung in der Wiener Schule (Wiener Veröffentlichungen zur Musikgeschichte, Band 3), Böhlau Wien, 2002, 685-686
  • Reinhard Kapp, «Hoffmann, Richard», New Grove's Dictionary, 2e. Ed., Vol. 11, 596-597
  • Alec Leshy, "OCME honore Richard Hoffman", The Oberlin Review, Volume 128, Numéro 12,
  • Platt, Russell, "Lutte avec la technique des douze tons de Schoenberg", New Yorker Magazine,
  • Riggs, Robert, Leon Kirchner: compositeur, interprète et enseignant, University of Rochester Press: 2010, p.   94
  • Waleson, Heidi, "Making it New", Oberlin Conservatory Magazine, 2009-2010
  • (en) Werner Röder et Herbert A Strauss, International Biographical Dictionary of Central European Emigrés : The Arts, Sciences and Literature, vol. II, t. 1:AK, K. G. Saur, , 1316 p. (ISBN 978-3-598-10089-5), p.528.
  • Woodard, Josef, "Critique de musique  : Stein dans Triumphant Reading of Schoenberg in Pasadena ", LA Times, (critique de la première de MONO / POLY )
  • Feisst, Sabine, correspondance de Schoenberg avec des compositeurs américains, Oxford, OUP: 2018

Liens externes