Richard Garfield

Richard Garfield
Crédit image:
Sonja Pieper from Karlsruhe, Germany
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Richard Garfield en 2014.
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Richard Channing Garfield
Nationalité
Formation
Activités
Mère
Lee Garfield ()
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Œuvres principales
Magic : L'Assemblée, Spectromancer (), Artifact

Richard Garfield, né le à Philadelphie, est un professeur de mathématiques et concepteur de jeu. Il est le créateur du jeu de cartes à jouer et à collectionner Magic the Gathering (ou Magic : l'assemblée). Il a créé d'autres jeux de cartes à jouer et à collectionner comme Netrunner, Star Wars Trading Card Game, Vampire: the Eternal Struggle, et BattleTech, ainsi que des jeux de société comme Le Grand Dalmuti et RoboRally. Il a également créé une variante du jeu Hearts, appelé Complexe cœurs.

Biographie

Richard Garfield passe son enfance à voyager dans le monde entier, son père travaillant dans l'architecture. Sa famille s'installe dans l'Oregon lorsqu'il a 12 ans.

Tout en ayant un intérêt pour les puzzles, sa passion pour les jeux commence lorsqu'il découvre Donjons et Dragons.

Richard Garfield conçoit son premier jeu à l'âge de 13 ans.

En 1985, il obtient le baccalauréat universitaire des sciences en mathématiques informatique. Il rejoint Bell Laboratories, puis décide de poursuivre ses études à l'Université de Pennsylvanie, où il étudie les mathématiques combinatoires.

Il étudie sous Herbert Wilf et obtient un doctorat en mathématiques combinatoires de Penn en 1993. Il devient professeur de mathématiques à Whitman College à Walla Walla, Washington.

En 2012, Garfield publie un ouvrage d'analyse des jeux, Characteristics of Games, co-écrit avec George Skaff Elias et K. Robert Gutschera.

Création et travail sur les jeux

Conception de Magic : L'Assemblée

Magic : L'Assemblée est un univers sans fin qui se renouvelle constamment depuis sa création (planeswalker, créatures, sorts, éphémères, artefacts, véhicules et bien entendu terrains ou mana).

Richard Garfield a commencé la conception de Magic The Gathering quand il était étudiant[1]. Le premier groupe de joueurs de Magic était principalement constitué d'autres étudiants. C'est en recherchant un éditeur pour RoboRally (qu'il a conçu en 1985) que Richard Garfield rencontre Peter Adkison de Wizards of the Coast, qui exprime son intérêt pour Magic l'Assemblée. En effet, le jeu RoboRally semblait trop coûteux à produire pour une nouvelle compagnie d'édition comme Wizards of the Coast[2].

Peter Adkison a exprimé à Richard Garfield son intérêt à éditer un jeu rapide avec un équipement minimal, quelque chose qui pourrait être populaire à une convention de jeux de plateaux[3]. L'objectif était donc de créer un jeu plus rapide, moins coûteux, plus facilement déplaçable et plus facile à transporter entre les conventions que RoboRally.

Magic the Gathering est alors lancé en 1993. Les playtesters ont commencé à développer, de façon indépendante, des packs d'extension qui étaient ensuite confiés à Richard Garfield pour l'impression finale. Il quitte ensuite l'Université de Pennsylvanie pour rejoindre Wizards of the Coast en tant que game designer à temps plein en . Il fut l'un des principaux testeurs pour la 3e édition du livre Dungeons & Dragons, publié par Wizards of the Coast en 2000. Il a finalement quitté Wizards of the Coast pour devenir concepteur de jeux indépendant.

Il contribue encore sporadiquement à Magic l'Assemblée.

Autres jeux

Richard Garfield a créé les jeux Pecking Order (2006) et Rocketville (2006). Ce dernier a été publié par Avalon Hill, une filiale de Wizards of the Coast. Il porte maintenant son attention sur les jeux vidéo. Il a notamment participé au design et au développement de Schizoid et de Spectromancer.

Il est le concepteur du jeu KeyForge sorti en .

Jeux créés

Une liste partielle de jeux conçus par Richard Garfield :

  • Magic : l'assemblée (1993), jeu de cartes à collectionner.
  • RoboRally (1994), jeu de société.
  • Vampire: The Eternal Struggle (1994), jeu de cartes à collectionner.
  • Le Grand Dalmuti (1995), jeu de cartes.
  • Netrunner (1996), jeu de cartes à collectionner.
  • BattleTech GCC (1996), jeu de cartes à collectionner.
  • Dilbert: Corporate Shuffle (1997), jeu de cartes.
  • Filthy Rich (1998), jeu de société.
  • Twitch (1998), jeu de cartes.
  • Star Wars Trading Card Game (2002), jeu de cartes à collectionner.
  • Pecking Order (2006), jeu de société.
  • Rocketville (2006), jeu de plateau.
  • Stonehenge (2007), anthologie de jeu de plateau.
  • Spectromancer (2008), jeu de cartes en ligne.
  • Schizoid (2008), console de jeu d'action.
  • King of Tokyo (2011), jeu de société.
  • Ghooost (2013), jeu de cartes.
  • King of new york (2014), jeu de société.
  • Treasure Hunter (2015), jeu de société.
  • Bunny Kingdom (2017), jeu de plateau pour « lapins malins ».
  • KeyForge (2018), jeu de paquets uniques de cartes.
  • Artifact (jeu vidéo) (2018), jeu de cartes à collectionner basé sur l'univers de Dota 2.
  • Carnival of Monsters (2019), jeu de plateau, draft.
  • The Hunger (2021), jeu de deck-building.
  • Mindbug (2021), jeu de cartes

Ouvrage

  • (en) George Skaff Elias, Richard Garfield et K. Robert Gutschera, Characteristics of Games, Cambridge, The MIT Press, , 320 p. (ISBN 978-0-262-01713-8, lire en ligne).

Notes et références

  1. https://www.vice.com/read/an-interview-with-richard-garfield-creator-of-magic-the-gathering
  2. (en) Vasel, Tom, « Interviews by an Optimist # 49 - Richard Garfield » [archive du ],
  3. (en) Richard Garfield, « The Creation of Magic: the Gathering », Wizards of the Coast, (consulté le )

Liens externes