Richard Bizier

Richard Bizier
Richard Bizier
Biographie
Naissance
Décès
(à 69 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Richard Bizier, né le et mort le à Montréal, était un militant du Front de libération du Québec[1].

Biographie

Richard Bizier naît le [2].

En 1963 il est condamné pour négligence criminelle[3],[4] et réclame l'asile politique de la France à Saint-Pierre-et-Miquelon[5].

Arrêté lors de la Saint-Jean de 1968, il s'enfuit aux îles Saint-Pierre-et-Miquelon et de là, passe en France où il obtiendra le statut de réfugié politique, un précédent pour un Québécois. Il revint au Québec en 1972[1].

Il fut également chansonnier vers 1964. Il aida à la fondation du Rassemblement pour l'indépendance nationale avec Pierre Bourgault. Il fut également critique gastronomique dans différentes publications notamment le Journal de Montréal. Personnage charismatique d'une intelligence supérieure[réf. nécessaire], il lutta longtemps pour la reconnaissance de la langue française au Québec.

Richard Bizier meurt le à l’hôpital Saint-Luc de Montréal[1].

Articles connexes

Notes et références

  1. a b et c « Décès d’un ex-felquiste gastronome », sur ledevoir.com, (consulté le 9 novembre 2020)
  2. « Pourchassé par tous les policiers du Canada Richard Bizier protégé par la France », Photo Journal,‎ (lire en ligne)
  3. http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/pages/evenements/21722.html - En référence: Le Devoir, 8 octobre 1963, p.1-3. La Presse, 8 octobre 1963, p.1.
  4. https://grandquebec.com/nouvelles-quebec/flq/
  5. « Paris confirme : Bizier a demandé l'asile politique », Le Devoir,‎ (lire en ligne)