Renault Kerax

Renault Kerax

Renault Kerax
Renault Kerax

Marque Drapeau : France Renault V.I.
Années de production 1997 - 2014
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Bourg-en-Bresse
Classe Camion de chantier
Moteur et transmission
Énergie Diesel
Moteur(s) 6 cylindres en ligne
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 9 810 à 12 810 cm3
Puissance maximale 340 à 520 ch DIN (250 à 382 kW)
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle à 16 rapports
Automatique Optidrive à 12 rapports
Poids et performances
Poids à vide P.T.A.C. 19 000 à 32 000 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Cabine Renault Premium
Chronologie des modèles

Le Renault Kerax est un camion de chantier construit par Renault V.I. de 1997 à .

Au lancement, il est équipé de moteur 9,8 et 11,1 litres.

Le Kerax 385 utilise un moteur diesel 6 cylindres en ligne type MIDR 06.23.56[1] à injection directe de 11,1 litres et de 381 ch à 2 000 tr/min avec un turbocompresseur à air refroidi et une transmission à 16 rapports. Il existe en porteur de 19 tonnes de poids total autorisé en charge (P.T.A.C.) et en tracteur semi-remorque de 40/44 tonnes de poids total roulant autorisé (P.T.R.A.).

Le Kerax 400 utilise un moteur diesel 6 cylindres en ligne type MIDR 06.23.56 de 11,1 litres et 392 ch à 2 000 tr/min avec un turbocompresseur à air refroidi, une transmission à 16 rapports et une configuration 8x4 en haut de gamme.

Le Kerax DXI motorisé par plusieurs cylindrés de chez Volvo Trucks DXI 11 de 370cv à 460cv et le DXI 13 de 480cv à 520cv couplé à plusieurs boîte de vitesses selon le modèle et la demande, 16 rapports manuelle ZF ou la boîte robotisée I-Shift de chez Volvo Trucks nommé chez Renault Trucks : Optidrive. Il existe aussi un Kerax de 340 ch plus diffusé équipé du moteur de 9,8 litres.

Le Kerax dispose d'un système de blocage de différentiels inter-roues et inter-ponts pour pouvoir évoluer en terrain difficile.

Les moteurs turbo-diesel adoptent l'injection haute pression par rampe commune pour la norme Euro 3 et une réduction catalytique sélective (SCR) par injection d'AdBlue (urée) pour la norme Euro 4.

En 2011, Renault Trucks lance un modèle 8x4 Xtrem renforcé (protection du volant moteur, suspension arrière 4 lames) pour le travail sur les sites miniers[2].

Voir aussi

Référence

Bibliographie

  • L'atlas les camions de chantier, éditions Atlas, 2006. (ISBN 2-7234-5532-7)
  • L'atlas des camions français, éditions Atlas, 2007. (ISBN 978-2-7234-5924-2)