René Lalou (1877-1973)

René Lalou
Nom de naissance René Léopold Lalou
Naissance
Paris (Seine)
Décès (à 95 ans)
Neuilly-sur-Seine
Nationalité Drapeau de la France Française
Diplôme
Docteur en droit
Profession
Homme d’affaires
Activité principale
Autres activités
Distinctions
Ascendants
Charles Léopold Lalou et Henriette Marie Capel[1]
Conjoint
Marthe Dubonnet
Famille
Famille Dubonnet par sa femme; Léonard Foujita son filleul.

René Lalou, né à Paris 9e(Seine), le , décédé à Neuilly-sur-Seine le [2], est un avocat et homme d'affaires français.

Biographie

Jeunesse et origines

René Lalou est le second fils de Charles Lalou et Henriette Capel. Charles Lalou (1841-1918) est un grand notable de Lille, industriel et grand propriétaire, député boulangiste du département du Nord et influent directeur du quotidien La France à partir de 1881[3].

L'homme d'affaires

Après son doctorat de droit, René lalou devient avocat à la cour d'appel de Paris de 1901 à 1904. En 1904, il se marie avec Marthe Dubonnet (1883-1960), fille de l'industriel Joseph Dubonnet, qui place progressivement son gendre à la tête de la société Dubonnet pour devenir le co-directeur général au côté d'Émile Dubonnet à partir de 1917.

Émile Dubonnet, aviateur vers 1910

Il devint également le président directeur général de la maison de champagne G.H.Mumm & Cie, en 1935, et du Champagne Perrier-Jouët, en 1959[4].

Il favorisa les arts et les lettres et fit don à la ville de Reims, le 19 juin 1967, de la chapelle Notre-Dame de la Paix. Cette construction fut érigée par ses soins avec le concours bénévole de Foujita, dont il fut le parrain. Cet ensemble architectural et artistique a atteint une notoriété internationale et a ajouté encore au patrimoine culturel de la cité. Il épousa, en 1904, Marthe Dubonnet (1882-1960) et fut ainsi directeur général, puis président, de la maison Dubonnet, de 1940 à 1957. René Lalou fut président de l'association les Amis de Léonard Foujita, commandeur de l'ordre de Saint-Grégoire-le-Grand, commandeur du Mérite agricole, promu commandeur de la Légion d'honneur. Il repose au cimetière ancien de Neuilly-sur-Seine.

Professions

  • Avocat à la Cour d'Appel de Paris (1901-1904)
  • Président, directeur général de la banque des produits alimentaires et coloniaux (1913)
  • Président, directeur général de la société Dubonnet (1917)[5]
  • Président, directeur général de la société G.H.Mumm & Cie (1935)
  • Président, directeur général de la société des vignobles de Zayana (1950)[6]
  • Administrateur de la Société des Eaux d'Evian (1956)
  • Président, directeur général de la société Perrier-Jouët (1959)

Le millésime 2002 Mumm Cuvée René Lalou

Pour rendre hommage à René Lalou, une cuvée spéciale portant son nom est éditée de 1966 à 1985. En 2007, la maison de champagne Mumm décide de faire renaître cette cuvée mythique. Pour cela, le chef de caves, Didier Mariotti élabore un champagne de terroir issu des meilleures parcelles du vignoble Mumm et le baptise René Lalou (Millésime 2002 Cuvée René Lalou). Parmi les douze lieux-dits possibles réservés à la Cuvée René Lalou, Didier Mariotti a décidé d’en utiliser six, choisis pour mettre en valeur et équilibrer les pinots noirs qui dominent le style de la Maison. La Cuvée R. Lalou est issue des douze meilleures parcelles, les plus anciennes, celles qui possèdent le plus de caractère au sein du vignoble de la Maison Mumm : une sélection des « lieux-dits » mythiques, tous situés au cœur de la région des meilleurs Grands Crus. Ces parcelles sont celles des Hannepés, des Crupots, des Rochelles et des Houles, situées dans les terroirs d’Ambonnay, Verzy et Verzenay. Elles représentent 53 % de la cuvée. Les chardonnays (47 %) sont issus des parcelles des Bionnes, Les Briquettes et La Croix de Cramant, situées dans les terroirs d’Avize et de Cramant. La cuvée qui a subi un vieillissement sur lie de dix ans, est dotée d’une faible teneur en sucre (6 g/l)[7].

Distinctions

Notes et références

  1. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2919735/texteBrut
  2. Archives de l'état civil de Paris en ligne, acte de naissance n° 9/1776/1877 (acte du 18 septembre précisant : né le 15 de ce mois), avec mention marginale du décès (consulté le 23 avril 2012)
  3. "Histoire de l'entreprise et des chefs d'entreprise en France Volume 3, page 388, par Jean Lambert-Dansett [1]
  4. http://www.prodimarques.com/sagas_marques/mumm/mumm.php
  5. http://www.entreprises-coloniales.fr/empire/Desfosses_1956-Adm.pdf
  6. http://www.entreprises-coloniales.fr/afrique-du-nord/Vignobles_de_Zayana.pdf
  7. http://www.dico-du-vin.com/mumm-champagne-g-h-mumm-maison-de-champagne-a-reims/
  8. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH309/PG/FRDAFAN84_O19800035v2167633.htm

Liens externes