RemadeGroup

Remade
Création 27 décembre 2013
Fondateurs Matthieu Millet
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan « Better than refurbished »
Siège social Poilley (Manche)
Drapeau de France France
Direction Renaud LeYoudec (représentant le holding Remadegroup)
Activité Réparation de produits électroniques grand public
Produits Reconstruction d’iPhone
Société mère Remadegroup (holding)
Sociétés sœurs Altead (plusieurs sociétés dans ce goupe), Aim Group, Transports rapides de l'Oise, Tanneries du Puy.
SIREN 799 363 601
Site web http://www.remadegroup.com/

Chiffre d'affaires 85 037 200 € en 2016

comptes récents non disponibles

Résultat net 3 271 100 € en 2016

Remade est une entreprise française créée en 2013 par Mathieu Millet à Poilley dans la Manche près d'Avranches. Cette startup est spécialisée dans la reconstruction d'appareils électroniques grand public, principalement de produits Apple (iPhone). Remade commercialise ses produits principalement sous la marque Remade.

Historique

En 2013 Remade est créée, il s'agit de la première marque de Remade Group.

En 2014, avec l'embauche de 150 personnes, Remade créé son école de formation : la Remade Academy. Les nouveaux collaborateurs suivent ainsi 400 heures de formation avant d'intégrer la société.

En 2015 le groupe lève 17 millions d'euros[1].

En 2017, l'entreprise réalise 130 millions d'euros de chiffre d'affaires[2] et près de 500 000 produits sont traités cette année la. La même année, l'entreprise rachète la jeune start-up Save, spécialiste de la réparation de smartphone[3].

En 2018, Remade Group lève 125 millions d’euros par endettement auprès de trois investisseurs : LGT European Capital, Idinvest Partners et Swen Capital[4] et annonce 200 nouvelles embauches.

En , Matthieu Millet quitte ses fonctions exécutives pour le poste de président du conseil d'administration. François Dehaine est nommé président de Remade Group et annonce ce même jour une nouvelle levée de fond à hauteur de 50 millions d'euros[5]. Venu de Nexans, François Dehaine n'aura pas tenu un mois, remplacé par Renaud Le Youdec, régulièrement appelé au chevet des entreprises (dossier Altead notamment)[6].

En 2018, le chiffre d'affaires s'est effondré de 130 à 80 millions d'euros[6].

Historiquement implanté en Normandie, Remade Group emploie aujourd'hui plus de 700 salariés sur une dizaine de sites en France.

Le , l'usine est victime d'un cambriolage. Des personnes se sont introduites dans les locaux en perçant un trou dans le toit pendant la nuit[7].

Le les employés du site de Poilley sont mis en chômage partiel[8].

Les 125 millions d'euros apportés en 2018 n'ont pas suffi à redresser la trésorerie.

Le la société Remade et sa holding sont placées en redressement judiciaire[8]. Un repreneur est recherché[9]. Un délai de six mois est accordé par le tribunal[10].

En , 53 salariés déposent plainte contre l’ancienne direction et contre le commissaire au compte pour faux bilans et abus de bien sociaux[11].

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

Notes et références

  1. « Remade, la start-up qui cartonne sur le marché des smartphones reconditionnés », Challenges,‎ (lire en ligne, consulté le 28 décembre 2018)
  2. « Remade lève 125 millions d'euros pour redonner une vie aux smartphones usagés », sur lesechos.fr (consulté le 28 décembre 2018)
  3. « Comment Remade Group veut relancer les boutiques Save my smartphone », sur Challenges (consulté le 20 mai 2019)
  4. Axel Perru, « Remade, champion français du téléphone reconditionné », sur La Croix, (consulté le 7 août 2018)
  5. Marie-Axelle Richard, « Chez Remade, à Avranches, Matthieu Millet passe la main », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  6. a et b « Le normand Remade au bord du gouffre », Les Echos,‎ (lire en ligne, consulté le 12 octobre 2019)
  7. « Cambriolage chez Remade : plusieurs centaines de smartphones subtilisés par le toit », sur France 3 Normandie (consulté le 12 octobre 2019)
  8. a et b Lilian POUYAUD, « Normandie. Le site de Remade dans le sud-Manche en « chômage partiel » », sur Ouest-France.fr, (consulté le 12 octobre 2019)
  9. Zeliha Chaffin, « Remade : le champion du reconditionnement de smartphones est en panne », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  10. « Un délai de six mois accordé à Remade », sur lsa-conso.fr (consulté le 12 octobre 2019)
  11. « Dans la Manche, 53 anciens salariés de Remade ont déposé plainte à la Juridiction interrégionale spécialisée de Rennes », sur actu.fr (consulté le 15 avril 2020)