Religiocentrisme

Religiocentrisme

Le religiocentrisme, variante de l'ethnocentrisme, est un concept théologique défini par l'encyclopédiste Raymond Corsini  selon lequel une personne croyante considère sa religion plus importante ou supérieure aux autres religions[1]. Une conception opposée est le relativisme religieux[2].

Le christianocentrisme, l’islamocentrisme ou le judéocentrisme sont des formes particulières de religiocentrisme. Ainsi, selon les musulmans, le Coran fait du christianisme et du judaïsme des traditions dont l'origine est authentique, mais dévoyée ensuite par l'altération des textes[3].

Notes et références

  1. (en) Raymond Corsini, The Dictionary of Psychology, Psychology Press, , p. 827
  2. « Théologie des religions : exclusivismes, inclusivismes, relativismes, pluralismes avec normes », sur andregounelle.fr, (consulté le 26 octobre 2018)
  3. Abdennour Bidar, « Parler de l'homme plutôt que de Dieu », sur lemonde.fr,

Voir aussi