Relations entre la Chine et l'Ukraine

Relations entre la Chine et l'Ukraine

Relations entre la Chine et l'Ukraine
Drapeau de la République populaire de Chine
Drapeau de l'Ukraine
Chine et Ukraine
Chine Ukraine

Les relations entre la Chine et l'Ukraine (chinois : 中國-烏克蘭關係 ; ukrainien : Українсько-китайські відносини) sont les relations bilatérales existant entre la république populaire de Chine et l'Ukraine. La Chine dispose d'une ambassade à Kiev et d'un consulat général à Odessa. L'Ukraine possède une ambassade à Pékin et un consulat général à Shanghaï. Les relations diplomatiques entre les deux pays ont été initiées en 1992[1].

Les relations commerciales entre la Chine et l'Ukraine s'intensifient depuis 2008[2]. Par exemple, différentes entreprises chinoises ont montré leur intérêt à investir dans la construction d'une grande ceinture périphérique autour de Kiev ainsi que de plusieurs ponts sur la Dniepr[3]. La Chine a déclaré son intention de fournir un prêt de 25 millions de yuans (envriron 3,7 millions de dollars) à l'Ukraine[4]. Pendant la pandémie de grippe A (H1N1) de 2009 en Ukraine, l'État chinois accorde à l'Ukraine une aide à hauteur de 3,5 millions de yuans (envriron 500 000 dollars) en appareils de diagnostic, masques, lunettes, gants et autres moyens de protection[5].

L'Ukraine est devenu le premier exportateur de maïs vers la Chine, remplaçant à ce titre les États-Unis[6].

Jumelages

Notes et références

  1. (en) « China, Ukraine agree to enhance cooperation », UNIAN, .
  2. (en) « Ukraine hopes to step up trade, economic cooperation with China, says premier » [archive du ], Interfax-Ukraine, .
  3. (en) « China wants to invest in construction of large ring road around Kyiv, says Tymoshenko » [archive du ], Interfax-Ukraine, .
  4. (en) « China To Provide Grant Of USD 3.7 Million To Ukraine » [archive du ], Agence de presse ukrainienne, .
  5. (en) « China to allocate $500,000 to Ukraine to fight epidemic of flu », Kyiv Post, .
  6. (en) Samuel Ramani, « Hey, Putin, have you seen how much China is investing in Ukraine? », WaPo,‎ (lire en ligne, consulté le 25 juillet 2015).

Liens externes