Relations entre l'Allemagne et les États-Unis

Relations entre l'Allemagne et les États-Unis
Drapeau des États-Unis
Drapeau de l'Allemagne
États-Unis et Allemagne
États-Unis Allemagne
Ambassades
Ambassade des États-Unis en Allemagne
  Ambassadeur vacant
  Site web www.germany.info
Ambassade d'Allemagne aux États-Unis
  Ambassadeur Peter Wittig
  Site web de.usembassy.gov
La chancelière allemande Angela Merkel lors d'un meeting avec le président américain Barack Obama et la première dame Michelle Obama en 2009.

Les relations entre l'Allemagne et les États-Unis sont les relations trans-Atlantique entre la République fédérale d'Allemagne et les États-Unis. L'Allemagne a une ambassade à Washington D.C tandis que les États-Unis ont une ambassade à Berlin.

Les États-Unis et l'Allemagne ont été ennemis lors de la Première et la Seconde Guerre mondiale. Toutefois, les deux pays sont désormais de proches alliés dans le cadre de l'OTAN et l'Allemagne est l'un des partenaires européens les plus importants des États-Unis.

La perception des États-Unis par les Allemands est globalement négative. En , un sondage montre qu’à peine un Allemand sur cinq considère les États-Unis comme un « partenaire digne de foi »[1].

Collaboration militaire

Des bombes nucléaires américaines sont présentes en territoire allemand et le « contrat de fonctionnement » de l’OTAN transforme automatiquement, en cas de conflit, les avions de la Bundeswehr en porteurs des armes atomiques américaines. Le Parti social-démocrate (SPD) revendique en 2020 l'évacuation de ces armes, ce qui suscite des réactions indignées de la CDU/CSU[2].

Le président américain Donald Trump demande régulièrement à l’Allemagne de porter ses dépenses militaires à au moins 2 % de son PIB[2].

Espionnage

Le United Kingdom - United States Communications Intelligence Agreement est un traité secrètement signé le entre le Royaume-Uni et les États-Unis, rejoints par d'autres pays, dont l’Allemagne. Chacun de ces pays s'engageait à assurer la surveillance des communications dans une région donnée et à partager ses infrastructures avec les États-Unis. Le traité ciblait prioritairement l'Union soviétique et les pays communistes, bien qu'il se soit par la suite étendu aux mouvements anticoloniaux. L’Allemagne n'est cependant considérée que comme une « partie tierce » et ne dispose que d'un accès restreint aux renseignements ainsi collectés[3].

Tous comme plusieurs autres dirigeants occidentaux, la chancelière allemande Angela Merkel a été mise sur écoute par la National Security Agency (NSA). L'existence de ces écoutes est révélé en 2013 par Edward Snowden[3].

Tableau comparatif

Flag of Germany.svg Allemagne Flag of the United States.svg États-Unis
Population 82 060 000 hab. 317 627 401 hab.
Superficie 357 021 km² 9 826 630 km²
Densité 246/km² 31/km²
Capitale Berlin Washington D.C
Plus grande ville Berlin – 3 431 700 (5 000 000 aire métropolitaine) New York – 8 175 133 (19 006 798 aire métropolitaine)
Gouvernement République parlementaire fédérale République présidentielle fédérale
Langues officielles Allemand (de facto) Anglais (de facto)
Religions principales 64 % christianisme, 29,6 % sans religion, 5 % islam, 0,25 % judaïsme, 0,25 % bouddhisme, 0,10 % hindouisme, 0,09 % sikhisme 73 % christianisme, 20 % sans religion, 2 % judaïsme, 1 % bouddhisme, 1 % islam
Groupes ethniques 80 % Allemands, 4,3 % Turcs, 17,7 % autres 74 % Blancs américains, 13,4 % Afro-Américains, 4,4 % Asio-Américains
PIB (nominal) 3 660 milliards $ (44 660 $ par habitant) 14 441 milliards $ (47 440 $ par habitant)
Américains allemands 99 891 Américains nés aux États-Unis vivent en Allemagne 50 764 352 de personnes d'origine allemande vivent aux États-Unis
Dépenses militaires 45,93 milliards $[4] 663,7 milliards $[5]

L'immigration allemande aux États-Unis

Notes et références

  1. Pierre Rimbert, « De Varsovie à Washington, un Mai 68 à l’envers », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne, consulté le 24 janvier 2018)
  2. a et b « Les sociaux-démocrates allemands ne veulent plus des armes nucléaires états-uniennes », sur L'Humanité,
  3. a et b Dan Schiller, « Géopolitique de l’espionnage », sur Le Monde diplomatique,
  4. « https://www.scribd.com/doc/5207716/Budget-Difesa-ITALIA-2008 »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?)
  5. « http://www.gpoaccess.gov/usbudget/fy10/pdf/budget/defense.pdf »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?)

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe