Recife

Recife
Récife
Surnom : « Veneza brasileira »
Blason de Recife Récife
Héraldique
Drapeau de Recife Récife
Drapeau
Recife
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Nord-Est
État Pernambouc
Langue(s) portugais
Maire João Campos (PSB)
Code postal 50000-000
Fuseau horaire UTC-3
Indicatif 81
Démographie
Gentilé recifense
Population 1 533 580 hab.[1] (04/2007)
Densité 7 067 hab./km2
Géographie
Coordonnées 8° 03′ 14″ sud, 34° 52′ 51″ ouest
Altitude m
Superficie 21 700 ha = 217 km2
Divers
Date de fondation
1537
Création de la municipalité Décret royal (carta régia) du
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pernambouc
Voir sur la carte administrative du Pernambouc
City locator 14.svg
Recife
Récife
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Voir sur la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Recife
Récife
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Voir sur la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Recife
Récife
Liens
Site web http://www.recife.pe.gov.br/

Recife ou Récife[2] est la capitale de l'État du Pernambouc au Brésil. Elle est la plus ancienne capitale de l'État du Brésil, fondée en 1537. Recife est la cinquième agglomération urbaine du Brésil avec 3,7 millions d'habitants. C'est le principal centre économique et touristique de la région.

Toponymie

Lors de sa fondation en 1635, la ville a, dans un premier temps, été baptisée Cidade do Recife, en référence aux récifs sur lesquels le port fut construit. Par la suite, la ville fut renommée Pernambuco, désignant une installation portuaire pour large[Quoi ?] à l'embouchure du fleuve Capibaribe. Ce nom venant de la langue amérindienne tupi, s'écrivant autrefois Paranambuco, était un composé des termes Parana désignant un « grand fleuve » et ambuc désignant un bras de mer[3].

Histoire

Mauritsstad

La colonie a été fondée en 1537 par les Portugais, pour qui la ville d'Olinda était la capitale de la capitainerie. Recife était alors simplement un petit port de pêche.

Les Hollandais bombardent et brûlent la ville d'Olinda en décembre 1630.

Recife devient alors la capitale d'un Brésil hollandais appelé Nouvelle-Hollande (Nieuw Holland). C'est l'extrémité d'une presqu'île étroite et donc facile à défendre, qui protège aussi des vagues de l'océan l'embouchure commune aux trois rivières, garnies de cinq ou six îlots. Sur celui situé juste en face de Récife, les Hollandais construisent deux forts, l'un d'eux reprenant les pierres du couvent portugais. Puis entre 1641 et 1643, l'espace entre les deux forts est urbanisé par un trentaine de maisons et bâtiments, c'est la ville nouvelle de Mauritsstad. Parmi eux, le palais de Fribourg ( Vrijburg néerlandais ), bâti entre 1640 et 1643, un ouvrage défensif de trois étages, protégé par des canons, un grand fossé et, au sud, le fort Ernesto. Financé sur la fortune personnelle du gouverneur selon lui, abritant un zoo et un jardin botanique, il surplombe la mer, surmonté de deux tours de 5 étages reliées par un passage couvert, l’une servant de phare et l’autre d’observatoire astronomique.

Au retour de Nassau-Siegen aux Pays-Bas, en 1644, ce Palais, jugé luxueux mais bien pratique pour défendre la colonie assiégée l'année suivante, est transformé en caserne militaire. Parmi les autres bâtiments la synagogue Kahal Zur Israel, première congrégation religieuse juive des Amériques.

Portugais, Brésiliens, Indiens et Noir-Africains expulsent les Hollandais en 1654.

La ville a d’abord été un simple village, fondé en 1709. Atteignant 16 000 habitants, elle atteint le statut de ville en 1823 et devient la capitale de l’État en 1837.

Emil Bauch - Port de Recife au XIXe siècle

Grandes batailles et révoltes

Géographie

Plage de Boa Viagem.

L'ancien centre de Recife est situé sur deux îles reliées entre elles par deux ensembles de ponts. La ville s'est ensuite étendue vers les terres intérieures puis vers le sud, entre la plage et l'aéroport international.

Au nord, la banlieue s'étend jusqu'à Olinda. L'agglomération de Recife comprend les villes de Jaboatão dos Guararapes, Olinda, Paulista, Abreu e Lima, Igarassu, Camaragibe, Cabo de Santo Agostinho, São Lourenço da Mata, Araçoiaba, Ilha de Itamaracá, Ipojuca, Moreno et Itapissuma.

À l'est, vers l'intérieur des terres, les quartiers populaires puis pauvres (favelas) se succèdent jusqu'au terminal de bus interurbains.

La ville couvre environ 30 kilomètres d'est en ouest et plus de 40 du nord au sud. Elle comprend plus de 1,4 million d'habitants en 2004 et de 3,7 millions d'habitants pour l'agglomération.

Sa population était de 1 549 980 habitants au recensement de 2008[4]. La municipalité s'étend sur 217 km2[5].

Population de l'aire urbaine

Recife est la 99e ville la plus grande (en aire urbaine) au monde avec 3 843 326 habitants. C'est l'une des plus grandes villes du Brésil.

Climat

Rio Capibaribe.

Recife bénéficie d'un climat tropical de mousson (Am d'après la classification de Köppen)[6] à la fois chaud et humide car les températures moyennes mensuelles sont toutes supérieures à 18,0 °C. Les températures connaissent de faibles variations saisonnières, janvier et février étant les mois les plus chauds et août le plus froid. Par contre il existe une saison des pluies et une saison sèche bien marquées. La saison des pluies s'étend de mars à août, juin étant le mois le plus arrosé avec en moyenne 389,6 mm de précipitations. et la saison sèche de septembre à février, le mois de novembre étant le moins arrosé avec en moyenne 47,8 mm de précipitations.

Relevé météorologique de Recife-altitude: 7 m latitude: 8° 03′ S
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 22,4 22,6 22,7 22,6 21,9 21,6 21,1 20,6 20,7 21,4 21,9 22,2 21,8
Température moyenne (°C) 26,6 26,6 26,5 25,9 25,2 24,5 24 23,9 24,6 25,5 25,9 26,3 25,5
Température maximale moyenne (°C) 30,2 30,2 30 29,7 28,9 28,8 27,3 27,5 28,1 29 30,1 30,2 29,2
Ensoleillement (h) 244,9 211,9 204,6 186 186 168 170,5 108,5 216 248 267 254,2 2 465,6
Précipitations (mm) 103,4 144,2 264,9 326,4 328,9 389,6 385,6 213,5 122,5 66,1 47,8 65 2 458
Source : Le climat à Recife (en °C et mm, moyennes mensuelles)[7],[8]


Économie

La ville produit des biens d'équipement domestique, avec l'usine du Groupe SEB.

Le port de Suape, qui est à 40 km de la ville de Recife, mais encore dans la région métropolitaine, est actuellement la plus grande source d'emplois et de développement de la région.

En 2019, Recife a rejoint le mouvement Fab City, suivant l'appel lancé par le maire de Barcelone, Xavier Trias, à ce que toutes les villes du monde deviennent autosuffisantes pour 2054[9].

Religion

Basilique de "Nossa Senhora do Carmo".
Chapelle d'or - Baroque
Religion Pourcentage (%) Nombre
Catholicisme 54.32 835.337
Protestantisme évangélique 24.99 384.303
Sans religion 14.59 224.401
Spiritisme 3.56 54.788
Autres confessions chrétienne 1.59 24.474
Umbanda, Candomblé et autres Afro-religions 0.48 7.434
Judaïsme 0.08 1.286
Bouddhisme 0.04 641
tradition ancestrale 0.01 251
Islam 0.004 69
Hindouisme 0.002 38

Source: IBGE 2010[10].

Politique et administration

Élections municipales de 2020

Élection mayorale

Résultats de l'élection du maire de Recife[11]
Candidats Partis Premier tour Second tour
Voix % Voix %
João Campos Parti socialiste brésilien (PSB) 233 028 29,17 447 913 56,27
Marilia Arraes Parti des travailleurs (PT) 223 248 27,95 348 126 43,73
Mendonça Filho Démocrates (DEM) 200 551 25,11
Delegada Patricia Podemos (PODE) 112 296 14,06
Carlos Andrade Lima Parti social-libéral (PSL) 13 398 1,74
Coronel Feitosa Parti social-chrétien (PSC) 9 441 1,18
Charbel Maroun Nouveau Parti (NOVO) 3 867 0,48
Thiago Santos Unité Populaire 1 232 0,15
Claudia Ribeiro Parti socialiste des travailleurs unifié (PSTU) 1 190 0,15
Votes valides 798 791 86,15
Votes blancs et nuls 127 105 13,85
Total 927 167 100
Abstention 230 157 19,89
Inscrits / participation 1 157 324 80,11

L'élection est caractérisée par le fort taux de votes blancs et nuls (13,85 %).

Élection du conseil municipal

Élection du conseil communal de Récife[11],[12]
Recife2020.svg
Parti Voix % +/- Sièges +/-
Parti socialiste brésilien (PSB) 202 018 24,86 en augmentation 9,33 12 en augmentation 4
Parti progressiste (PP) 71 034 8,74 en augmentation 2,68 4 en augmentation 1
Parti des travailleurs (PT) 57 883 7,12 en augmentation 1,25 3 en augmentation 1
Parti social-chrétien (PSC) 54 957 6,76 en augmentation 0,63 3 en stagnation 0
Solidariedade (77) 43 537 5,36 en augmentation 2,37 2 en augmentation 1
Podemos (PODE) 42 189 5,19 en augmentation 5,17 2 en augmentation 2
Parti socialisme et liberté (PSOL) 36 427 4,48 en augmentation 1,75 2 en augmentation 1
En avant 34 003 4,18 en augmentation 4,16 2 en augmentation 2
Parti communiste du Brésil (PCdoB) 32 008 3,94 en augmentation 0,81 2 en augmentation 1
Parti républicain brésilien (PRB) 31 604 3,89 en augmentation 0,98 1 en diminution 1
Démocrates (DEM) 31 464 3,87 en augmentation 2,65 1 en augmentation 1
Mouvement démocratique brésilien (MDB) 31 023 3,82 en augmentation 1,53 1 en diminution 1
Citoyenneté 28 260 3,48 en augmentation 0,91 1 en stagnation 0
Parti rénovateur travailliste brésilien (PRTB) 24 860 3,06 en diminution 3,87 1 en diminution 2
Parti social-libéral (PSL) 23 322 2,87 en augmentation 1,69 1 en stagnation 0
Parti républicain de l'ordre social (PROS) 21 372 2,63 en augmentation 1,29 1 en stagnation 0
Autres partis 45 010 5,75 0
Suffrages exprimés 810 971
Votes blancs et invalides
Total 100 - 39
Abstentions
Inscrits / participation

Plusieurs partis présents lors du scrutin de 2016 ne se sont pas présentés cette fois-ci.

Le PSB remporte une majorité relative des sièges.

Culture

À l'intérieur du Teatro de Santa Isabel  à Recife. Janvier 2020.

Carnaval

Galo da Madrugada.

Le carnaval de Recife (et celui d'Olinda) sont réputés pour leur ambiance populaire et conviviale, sans les excès de violence ou de formalisme qui peuvent caractériser d'autres carnavals (comme celui de Salvador ou de Rio de Janeiro par exemple).

Cependant de grands mouvements de foule se produisent, en particulier lors du Galo da Madrugada, défilé de camions sonorisés sur lesquels jouent des groupes prestigieux et qui sont suivis par environ 1,5 million de personnes chaque samedi qui ouvre la semaine du carnaval (samedi jusqu'au Mardi Gras).

  • Carnaval Recife et Olinda
  • Fête de Sao Joao

La fête de Sao Joao (Saint Jean) est célébrée le avec des plats typiques de la région, comme la canjica, la pamonha et le pé-de-moleque et aussi avec une danse typique appelée Forró.

  • Nuit du Nouvel An/Réveillon

Festivals/Musique

Les quatre premières sont d'origine locale :

Tourisme

Rua dos Judeus
Photo Augusto Stahl
Théâtre Santa Isabel - Néoclassique.
Le bâtiment de la Cour de justice.

Véritable destination touristique, elle est considérée comme la Venise du Brésil. Il existe une très grande influence portugaise et hollandaise surtout sur les plans architectural et culturel.

La première synagogue dans les Amériques[13] a été érigée à Recife en 1630 quand la ville était sous possession hollandaise.

Sites Touristiques

Plages Urbaines

  • Boa Viagem, Piedade, Pina et Candeias

Plages Naturelles

  • Porto de Galinhas (65 km Sud),
  • Itamaracà (40 km Nord)
  • Muro Alto et Maracaipe
  • Maria Farinha et Pau Amarelo
  • Gaibu et Calhetas
  • Serrambi et toquinho
  • Atelier de céramique de Francisco Brennand.
  • Kahal Zur Israël Synagogue (1630).
  • Centre de l'exposition Ricardo Brennand.
  • Musée Pernambouc, Musée Recife et Musée de l'homme du Nordest (Museo do Homem do Nordeste)
  • Fondation Gilberto Freire et Fondation Joaquim Nabuco.
  • Églises San Pedro, San António.
  • Marco Zero - Ancien Recife (Recife Antigo).
  • Tours Malakoff y zeppelin.
  • Théâtres Santa Isabel, Parque et los Cinémas.
  • Marchés San Jose et la Casa de la Cultura (Marché d'artisanat).
  • Ponts Mauricio de Nassau et Santa Isabel.
  • Rivières et visite des îles en bateau.
  • Centre historique de Olinda du patrimoine Mondial[14].
  • Centre historique de Igarassu.
  • Instituto Ricardo Brennand.
  • Palais des Governeurs, Maison Legislatives, Âncien Hôpital et Université.
Parc Francisco Brennand
  • Ports et Aéroport.
  • Forts Militaire de Cinco Pontas et de Orange (Itamaracá).
  • Shopping Centers Recife, Tacaruna et Paço da Alfandêga.
  • Parc Dois Irmäos (deux frères) - Zoologico, Jardin botanique et Forêt Vierge 'Atläntica'.
  • Parc de Jeux aquatiques - Veneza Water Park (Paulista).
  • Centre de Conservation du Ox Marine - peixe boi(Itamaracá).
  • Archipel de Fernando de Noronha[15],Patrimoine Mondial (une heure de vol).

Personnalités liées

Transports

Un homme à bicyclette à Recife. Décembre 2019.

Quatre lignes de métro desservent la ville, depuis le centre vers le terminal de bus à l'est d'une part et vers l'aéroport et un grand centre commercial au sud d'autre part. Un réseau de bus couvre l'ensemble de l'agglomération. La ville est aussi dotée d'un important port industriel.

Son aéroport est l'Aéroport international de Recife .

Jumelage

Recife est jumelée ou coopère avec quatre villes :

Liens externes

Notes et références