Reading (Royaume-Uni)

Reading
Reading (Royaume-Uni)
Vues de Reading.
Administration
Pays Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Berkshire
Statut Ville (1086)
Indicatif 0118
Démographie
Gentilé Radingois
Population 161 780 hab. (2019)
Densité 4 004 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 27′ 15″ nord, 0° 58′ 23″ ouest
Altitude 61 m
Superficie 4 040 ha = 40,40 km2
Divers
Devise 'A Deo et Regina
(latin: Avec Dieu et Reine)
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
Voir sur la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Reading
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
Voir sur la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Reading
Liens
Site web http://www.reading.gov.uk/

Reading (prononcé en anglais : /ˈɹɛ.dɪŋ/) est une ville britannique située dans le Berkshire en Angleterre.

Géographie

Reading est située dans la vallée de la Tamise, à sa confluence avec la rivière Kennet, à 60 km à l'ouest du centre de Londres et à 40 km au sud-est d'Oxford.

Histoire

Place-forte saxonne, Reading tiendrait son nom de *Reada-ingas « Gens de Reada ». Reada était un chef saxon aux alentours du VIIIe siècle.

Cette ville a vu deux batailles célèbres :

bataille de Reading (871) ;
– bataille de Reading (1688).
Église St Mary's à Reading.

Reading fut une ville importante au cours du Moyen Âge, étant le site d'un monastère renommé, l'abbaye de Reading qui entretenait des relations multiples et fortes avec le pouvoir royal.

Cependant, durant le XVIIe siècle, la ville subit de sérieux revers économiques. La gare de Reading, une des plus importantes en Angleterre, fut ouverte en 1840. Aujourd'hui, Reading est redevenu une importante place commerciale, notamment grâce aux technologies de l'information et de la communication ainsi qu'aux assurances. C'est aussi une ville universitaire dynamique. De 1867 jusqu'à 1998, quand le conseil a été aboli, Reading était le chef-lieu du Berkshire.

Pourtant, bien que Reading soit une grande ville, elle n'a pas officiellement le statut de cité. Le conseil municipal a émis un vœu en ce sens en 2012 mais sans succès[1].

Le , en début de soirée, une attaque au couteau fait trois morts et trois blessés graves dans le parc de Forbury Gardens. L'auteur des faits, un demandeur d’asile libyen âgé de 25 ans, est interpellé par la police, qui, très vite, considère l’attaque comme « terroriste »[2].

Économie

Autrefois connue pour son industrie alimentaire (bière, biscuits), Reading est aujourd'hui un important centre commercial de la vallée de la Tamise et du sud de l'Angleterre. La ville abrite le siège de plusieurs sociétés britanniques, comme Hibu, et les bureaux de multinationales étrangères comme Hewlett-Packard, Symantec EMEA, Microsoft Europe, Bottomline, Oracle Corporation et Thales, ce qui lui vaut le surnom de « Silicon Valley » du Royaume-Uni[3].

Transports

Transport ferroviaire

Reading constitue un nœud ferroviaire important du réseau britannique. La gare, rénovée en 2015, est reliée aux gares londoniennes de Paddington et de Waterloo. Elle deviendra le terminus ouest de la ligne Crossrail et, à ce titre, Transport for London (TfL) a repris l'exploitation de la ligne jusqu'à Paddington en décembre 2019[4].

Transports en commun

Un réseau d'autobus exploité par Reading Buses et ses filiales Newbury & District et Thames Valley Buses dessert l'agglomération de Reading[5]. Un service de bus de RailAir relie Reading à l'aéroport d'Heathrow. Enfin, un service de transport à la demande appelé Readibus, permet aux personnes à mobilité réduite de pouvoir se déplacer[6].

Enseignement

La ville abrite une université.

Personnalités liées à Reading

Y sont nés :

Y ont vécu :

  • Gregory Moore GI Moore All American Hero
  • Kenneth Branagh
  • Jacqueline Bisset
  • Arthur Rimbaud (automne 1874). Il y aurait donné des cours de français pour le compte de Camille Le Clair, professeur de français et de littérature, domicilié à Montpellier House, 165, King's Road. La domiciliation de Rimbaud à cette adresse y est avérée par une demande d'emploi, parue le 9 novembre 1874 dans le "Times": "Un PARISIEN (20 ans) ayant les plus hautes connaissances littéraires et linguistiques, excellente conversation, voudra bien ACCOMPAGNER un GENTLEMAN (artiste de préférence) ou bien une famille ayant l'intention de voyager dans les pays du sud ou d'orient. Excellentes références - A.R., n° 165, King's-road, Reading" ,[9]

Culture

Monuments et patrimoine

Porte de l'abbaye de Reading.
  • L'Église Sainte-Marie (St Mary's Church) ;
  • Les ruines de l'Abbaye de Reading (Reading Abbey) ;
  • L'Hôtel de ville (Town Hall) et l'église Saint-Laurent  (St Laurence's Church), tous deux situés sur la place du marché (Market Place), au centre de l'ancienne abbaye ;
  • Le Lion de Maiwand (The Maiwand Lion) dans les jardins de Forbury (Forbury Gardens), qui a été érigée après la campagne de l'Empire britannique en Afghanistan en 1880, c'était alors la plus grande statue de lion du monde.

Média

Deux publications périodiques couvrent les événements locaux :

  • le Reading Evening Post (publié le lundi et le vendredi) ;
  • le Reading Chronicle (publié le mardi).

Sport

Les associations sportives de haut niveau :

Jumelages

Îles fluviales

Liens externes

Notes et références

  1. (en) « Reading submits 2012 city status bid », sur BBC News, .
  2. « Royaume-Uni : trois morts lors d’une attaque au couteau à Reading, la piste terroriste retenue », sur Le Figaro, .
  3. (en) « Vision for Reading Chamber of Commerce », Chambre de commerce de la vallée de la Tamise, sur la Wayback Machine
  4. (en) Olivia Gantzer, « TfL trials Crossrail with trains coming to Reading », sur The Reading Chronicle,
  5. (en) Reading-Travel
  6. (en) Site de Readibus
  7. (en) Moya Bowler Shoes, Hobsons Press, (lire en ligne)
  8. Underwood, Vernon Philip., Rimbaud et l'Angleterre, A. G. Nizet, (OCLC 750585989, lire en ligne), p. 194