Réforme bachelier-master-doctorat

La réforme bachelier-master-doctorat[N 1], réforme baccalauréat-maitrise-doctorat[N 2] ou réforme BMD est une réforme européenne du système éducatif[1] conçue par le processus de Bologne[2]. Son but est de normaliser le système d'enseignement dans les universités européennes afin d'harmoniser l'étude des normes en termes de contenu, de curriculum, de programme et des crédits de cours. À la suite de cette réforme, les universités européennes offriront trois degrés de niveaux, dont les noms varient d'un pays à l'autre :

Contexte européen

En France

En France, elle porte le nom de réforme licence-master-doctorat ou de réforme LMD.

En Belgique

On nomme parfois cette réforme : « réforme de Bologne » car conçue selon le processus de Bologne.

Notes et références

Notes

  1. Le terme « bachelier » ne correspond pas au terme habituellement utilisé en France, où « bachelier » signifie détenteur du baccalauréat, diplôme obtenu à la fin des études secondaires. En effet, il s'agit ici du baccalauréat universitaire qui est équivalent au diplôme français de licence. En France, on utilise aussi le terme franglais « bachelor ».
  2. Le terme « baccalauréat » ne correspond pas au terme habituellement utilisé en France : « baccalauréat », obtenu à la fin des études secondaires. En effet, il s'agit ici du baccalauréat universitaire qui est équivalent au diplôme français de licence.

Références

  1. « The Bologna Process and the European Higher Education Area - European Commission », sur ec.europa.eu (consulté le ).
  2. « How does the Bologna Process work? », EHEA (consulté le ).
  3. « Licence, Master, Doctorat : All you need To know », sur univ-lille2.fr (consulté le ).

Liens externes