Quelques mots d'amour (chanson)

Quelques mots d'amour (chanson)
Quelques mots d'amour

Single de Michel Berger
extrait de l'album Beauséjour
Face A La Groupie du pianiste
Sortie
Enregistré 1978
Los Angeles, Californie
Durée 3:38
Genre Variété française, chanson française, pop
Format 45 tours et album
Auteur-compositeur Michel Berger
Producteur Michel Berger
Label Warner Bros. Records
Classement Single vendu à 400 000 exemplaires, et album disque d'or vendu à 300 000 exemplaires

Clip vidéo

[vidéo] Quelques mots d'amour - Michel Berger sur YouTube

Quelques mots d'amour est une chanson française d'amour tube de l'auteur-compositeur-interprète Michel Berger (1947-1992). Enregistrée sur son 5e album Beauséjour de 1980, chez Warner Bros. Records[1] (disque d'or vendu à près de 300 000 exemplaires) elle figure également sur la face B de La Groupie du pianiste, premier single extrait de l'album, vendu à près de 400 000 exemplaires.

Genèse

Michel Berger écrit et compose cette chanson sur le thème de sa solitude mélancolique amoureuse (malgré tous ses fans et amis), de sa recherche complexe de la femme de sa vie, de son besoin de sentiments amoureux, et de cette déclaration d'amour à la femme qu'il aime « Il manque quelqu'un près de moi, Je me retourne tout le monde est là, D'où vient ce sentiment bizarre que je suis seul, Parmi tous ces amis et ces filles qui ne veulent, Que quelques mots d'amour..., J'écoute les battements de mon cœur me répéter, Qu'aucune musique au monde ne saura remplacer, Quelques mots d'amour... ».

Michel Berger a écrit et composé quelques-unes des plus belles chansons d'amour de la chanson française[2] (Attends-moi[3], de son album Michel Berger[4] de 1973, La Déclaration d'amour[5] pour France Gall en 1974 (qu'il épouse en 1976) pour le premier album studio France Gall de 1976, Que l'amour est bizarre[6] de 1975, Besoin d'amour[7] de son opéra-rock Starmania de 1979, La minute de silence, de son album Voyou de 1983, Les Élans du cœur de 1992...).

Célèbre auteur compositeur des années 1970, ce tube est un des premiers triomphes commercial de Michel Berger en temps qu'interprète, avec La Groupie du pianiste, et Celui qui chante... La chanson est reprise avec succès, entre autres par les deux femmes de sa vie France Gall et Véronique Sanson, ainsi que par Michel Delpech, Roch Voisine, Jenifer, Christophe Willem, Emmanuel Moire et Chimène Badi.

Single et albums

Classement hebdomadaire

Classement (2018) Meilleure
place
Drapeau de la France France (SNEP)[8] 65

Notes et références

Voir aussi

Liens externes