Quadruple-double

Nate Thurmond, le premier joueur à avoir réalisé un quadruple-double homologué par la NBA.

Un quadruple-double est un terme utilisé en basket-ball.

L'origine étymologique vient de l'anglais américain. En effet double dans l'expression est l'abréviation de double digit en anglais (« deux chiffres »). Un joueur réalise un quadruple-double quand il obtient un score égal ou supérieur à 10 dans quatre catégories statistiques parmi les suivantes : points, rebonds, passes décisives, contres ou interceptions (les autres catégories, comme les pertes de balle, ne sont pas comptabilisées). Exemple : 20 points, 12 rebonds, 12 passes, 10 interceptions.

Il est très difficile de réaliser un quadruple-double car il faut avoir un jeu très complet. Nate Thurmond, pivot des Warriors de San Francisco, déclara ainsi : « La raison pour laquelle il est si difficile de réaliser un quadruple-double réside dans le fait qu’il faille qu’un joueur domine le jeu des deux côtés du terrain, sans être trop égoïste pour atteindre le quota de passes décisives, sans commettre de fautes ou sans avoir un écart trop conséquent pour rester sur le terrain, tout en prenant suffisamment de risques pour contrer et voler assez de ballons »[1].

NBA

Officiellement reconnus

À ce jour, la NBA reconnaît officiellement quatre quadruple-doubles :


D'autres joueurs ont réalisé cette performance à une époque précédant la reconnaissance officielle par la NBA des contres et des interceptions lors de la saison 1973-1974. Ainsi, des joueurs comme Wilt Chamberlain, Bill Russell, Jerry West ont réalisé des quadruple-doubles non reconnus par la NBA. Wilt Chamberlain en réalise un lors du match 1 de la finale de conférence de 1967, avec Philadelphie contre Boston : 24 points, 32 rebonds, 13 passes décisives et 12 contres[6].

Performances approchantes

Depuis 1973, seuls sept joueurs ont réalisé un triple-double auquel ne manquait qu'une unité statistique pour atteindre le quadruple-double :

Autres championnats

En championnat de France, le seul quadruple-double est à mettre au crédit de l'Américain Derrick Lewis (20 points, 11 rebonds, 12 interceptions et 10 contres) au cours d'un match de Pro A avec Reims contre Lorient le [9].

Notes et références

  1. a b c d e f g h et i Arnaud Gelb, « Le quadruple double, le plus impressionnant des exploits individuels », sur Basket USA, (consulté le 5 mars 2016)
  2. (en) NBA.com: Nate Thurmond Bio
  3. (en) San Antonio Spurs History
  4. (en) HOU/MIL Box Score (1990-03-29)
  5. (en) SAS/DET Box Score (1994-02-17)
  6. (en) Robert Cherry, Wilt: Larger Than Life, op. cit., p. 173.
  7. David Carroz, « PlayOffs revival: Tim Duncan frôle le quadruple double », sur TrashTalk, (consulté le 19 février 2021)
  8. « Le jour où Tim Duncan s’est fait “voler” un quadruple-double en finales NBA », sur Basket Infos (consulté le 19 février 2021)
  9. « Classement des plus grands joueurs du championnat de France », Basketarchives.fr (consulté le 22 août 2012)

Articles connexes